Un calendrier philosophique.

Les druides possédaient une vouge en forme de lune, celle-ci servait à tailler l'arbre spirituel gaulois. Pour en faire une culture équilibrée, ils se servaient alors de la "coupe" du temps.



Le calendrier gaulois dédié a Bélénos débutait manifestement à l'équinoxe de printemps tandis que le calendrier celte dédié à Donn à l'équinoxe d'automne.

Il paraîtrait logique de penser que le calendrier général, celui de Kernunos et de l'arbre spirituel commence et finit lui dans la nuit du 24 au 25 décembre, au commencement des temps et pour la fête dite de l'arbre univers, d'où nous vient le sapin  Orné d'etoiles et de planètes.

C'est celui que je décris ci-dessous.



(Il est fort possible qu'un 4 em calendrier ai existé, débutant pour la fête de l'été, le jour où le soleil est le plus haut dans le ciel et ait appartenu a une autre tribu, ni celte, ni gauloise mais faisant parti des tribus possédant la même culture, peut être les Rêmes,....possible et logique, ce serait alors celui des druidesses plutôt, dédié aux 3 Mattres, Lug où les 4....c'est la meilleure disposition que j'ai trouvé dans l'année, sans certitudes, de toute façon c'est celui de Kernunos qui est le plus important).


Ce calendrier sert à annoté les période fastes et néfastes sur une période de trente années.

Les milliers de vers dont les druides étaient connus pour les apprendre tous sont tirés de cet enseignement.

Ensuite, le calendrier recommence a zéro et on peut prédire ce qui vas arriver grâce aux enseignements passés.


Je précise que chaque druide se charge d'un lieux spécifique sur lequel il établit son calendrier, ces présages ne valent vraiment que pour chaque lieux donné.


Donc, un lieux, un calendrier, un druide où druidesse.


La réunion générale des druides pendant l'année permet les échanges et de savoir quelle sont les périodes fastes où néfastes sur le plan général de tous les endroits empreints de cette culture physiquement. C'est a dire de se rendre compte quand pendant l'année les périodes décrites correspondent partout.


Souvenez vous bien de ceci:"l'impérissable lorsqu'il donne son nom n'est déjà plus rien".


Les vers ne doivent êtres inscrits nul part sur le plan terrestre sinon ils perdent leur authenticité.

Servez vous des étoiles pour vous en souvenir.


La calendrier d'Apix.

Druidisme
Druidisme

L'ancien calendrier philosophique des druides gaulois est un peu plus compliqué que celui que je présente ici. Le calendrier d'Apix fonctionne tout de même trés bien, l'essayer c'est l'adopter. Lorsque vous aurez créer un lexique de comparaison synonymique où certain mots remplacent ceux déjà présent, les effets de texte, paraboliques, deviennent très beaux et recréent la satire gauloise. Celle-ci sert lors des prières pour ceux que ça intéresse.

Kernunos.
Kernunos.

 Kernunos est la divinité principale, je vous donne ici une première vue de son temple.


Vous connaissez tous où vous avez entendu parler de l'Eda , le Tao te King, la bible, le coran, le livre bouddhiste et tous les autres ouvrages qui ont contribué à mettre en place la pensée humaine telle que nous la connaissons.


Le calendrier philosophique des druides fonctionne un peu comme un semainier, à chaque jour son histoire et une façon de voir les choses différemment. Nous avons bien peu des légendes antiques purement gauloises qui sont arrivée jusqu'à nous en traversant les temps, mais ce n'est pas grave, nous sommes druides et nous pouvons les recréer, les repenser, en pensant a ce que cet arbre de vie apportera au futurs hommes.

Ce n'est pas moi qui l'ai inventé, il a au moins 2000 ans.



Chaque histoire ést cadencée par ce calendrier, vous trouverez les septs jours de la semaine en première page, ce sont les sept églises du philosophe. Représentées par les sept objets célestes de la ceinture orbitale interne de notre galaxie.

Ne vous servez pas des titres romains, ils sont d'un autre temps.

(Les romains, ....bof.)


Les dates appartiennent a un système de valeur que vous trouverez dans la Druidothèque, rubrique chiffres.


En combinant les dates, les jours, les quinzaines, les mois, les saisons, les demi-saisons et les années, vous aurez la trâme et les tendances précises de chaques histoires.


Le Graal, la coupe de la vie éternelle est dans vos mains aujourd'hui. 

Ce calendrier sert à construire une satire gauloise où plus exactement un texte magique, chaque jour correspond a un nom où a un mot gallicisé. A voir dans la druidothèque la page "satire gauloise".

............


Quelques chiffres d'abord.


Une année sidéral fait 365,6 unités.


Une année tropique fait 365,2 unités.


Le calendrier lunaire qui donne leurs noms aux mois commence par la nuit et fini par la nuit.

Une année lunaire fait donc 366 nuits dont une fait charnière et compte double (Coligny).


Un Saitlo fait : 360 mois (pas 168).


Un mois fait 30 où 31 jours, il est divisé en deux parties lumière et sombre de 15 où16 jours chacunes. Cela fait deux semaines de 7 nuits, 7 nuits masculines et 7 nuits fémininess, interverties d'une journée sur l'autre.

Moyenne de 30,5 nuit / mois.


Au centre de chaque mois (et de vous aussi) se trouvent des moments dédiés a Lug (l'animalité), Kernunos (la divinité humaine) et Donn (la spiritualité philosophique).


4 phases lunaires qui gardent le temple de la vie, toutes dédiés à....Leïa la pleine lune, Etunia la lune de jour, Nemetunia la lune de nuit et Morgana, la lune noire. (Qui a sa place chez nous)

 

Un lustre fait cinq années et un Saitlo fait 30 ans (un cycle).


Un Saitlo zodiaque fait 10968 unités.


Un Saitlo solaire fait 10956 unités.


Un Saitlo lunaire fait 10985 unités.


Il faut rajouter un mois tout les 30 ans pour rééquilibrer les cycles Lune-Soleil.

C'est le mois de Ciallos, dédié à Kernunos.

Au bout de 30 jours on efface ce mois et le calendrier est calé.


Il y a deux grande demi-saisons.


Giamoratlio


Territoire de Lug le premier dragon céleste dans les cieux qui n'est autre qu'Adamos le cerf blanc sur terre.


Samoratlio


Territoire de Donn, le second dragon céleste dans les cieux qui n'est autre que le noble taureau, Donotarvos sur terre.



Ce sont les deux Ovates.


........................


Il y a 12 mois lunaires de départ et l'année gauloise commence le jour suivant l'équinoxe de printemps.


Giamonos (le jeune)


Simivis (le semeur de vie)


Equos (l'Entente)


Elembivis (le lieu de vie protégé)


Edrinis (le chaleureux)


Cantlos (l'innocence préservée)


Samonos (le discernement moral)


Licoran ( l'apprentissage de la vie)


Riuros (le droit)


Anagantios ( le calme glacé)


Ogronios ( l'accouchement)


Cutios (la renaissance).



Chacun de ces mois lunaires est divisé en une période lumineuse et une période sombre, cela fait 24 périodes.


Elle sont représentés par les 24 arts bardiques.





Je n'ai changé que le nom de Licoran, anciennement Damonios, mois de la vache nourricière, mais que les catholiques l'ont dénomé : Démonios..je leur laisse ces démons là. Il est bon de noter que dans le monde antique, "Damon" signifiait "ange" et Damona la nourrice des anges. On a beaucoup menti aux croyants depuis 2000 ans.



Les saisons.


Je garde les noms des anciennes saisons et j'apporte quelque précisions.


1 (Cintus): Giamos. Le soleil qui monte.


Commence juste aprés l'équinoxe de printemps. Une saison de gros travaux.


2 (allos):  Uisonna. Le soleil qui vole.


Une saison d'entretien.


3 (titros): Samos. Le vieux soleil.


Une saison de récolte.


4 (Petuaris): Cengiamos. Le soleil qui se repose.









Outre les fêtes bien connues lors des solstices et équinoxes, il faut retenir celle de Ganor, aux environs du 15 d'Equos.

C'est la fête de Gaïana, la jeune terre mère qui donne les premières pousses.


Celle de Ciallos, tout les trente ans.


Les mariages avaient manifestement lieu aux mois de Edrinis et Cantlos (entre le lion et la vierge), cela correspond aux naissances pour le mois d'Ogronios, le verseau.