Xacãnos.

Il y avait nombre de dieux et de déesses, chacun avait sa place dans l'univers. Sur les bords de certaines rivières, mares et étangs, on trouvait un génie des eaux nommé Xacãnus.

Il exaucait certains voeux mais surtout il apportait ses soins et un bon esprit pour ceux qui étaient malades. Le génie habitait dans les fortes concentrations de roseaux. Certaines tribus lui vouaient un culte. 

Ses graines nourriçaient les clans, sa dance et son chant engendrait de beaux rêves, ses feuilles servaient à soigner la respiration et les empoisonnements. De sa tige on tirait des flûtes et comble de merveille, son suc servait à confectionner de savoureuses friandises sucrées, en plus et pour rajouter à sa prodigualité toute naturelle, on faisait des balais avec ses tiges et ses plumeaux.

Xacãnos était le messager des dieux, c'était un génie des roseaux.



Nb: j'ai retrouvé sa trace même trés loin des territoires de la Gaule. Xacãnos était un génie des eaux qui s'incarnait dans les roseaux, une plante trés appréciée des gaulois. Il apportait bonheur et sérénité, c'était un messager. 

"Cãnos" est passé dans le français comme "la cane".

Xuban

Xuban fût une divinité de l'attirance, de la drague en quelque sorte. Il vivait sur de somptueux horizons et on le retrouve dans beaucoup d'endroits en Gaule, sous des noms plus ou moins évolués. On l'appelait l'intrépide, sa qualité première était portée dans le monde physique. Sa fraîcheur lui était donnée par les eaux vives qui s'enroulaient. On disait aussi qu'il avait la grâce des plantes. C'était un dieu des choix et de l'opulence.

 

 

Nb: apparement il aurait un rapport avec les poissons et la grâce des hanches de femmes, c'est un dieu de la démonstration.