Devenir druide.

Druide, le lion philosophe.
Druide, le lion philosophe.

Devenir druide.


Le guide gaulois.



"Ce que je ne sais pas faire, je peux l'apprendre";


 Ainsi se définit la croissance de l'arbre spirituel.



Celui qui entre en apprentissage, l'élève, est dénommé : " Sépani" où "sépann", il y a d'autres appellations tel que "Semnotheoï".




Il est un élève de mère nature avant tout et va devenir le disciple particulier d'un druide qu'il suivra constament, s'il en trouve un qui le prend sous son aile car ils sont peu à être disponibles tout le temps, de plus chacun à ses propres méthodes.


Lorsque l'élève a passé les temps des vates (apprenti druide) et ovates (néo-druidisme), il devient clairvoyant et porte le nom d'homme où de femme libre des contraintes terrestres, qu'il s'est choisi, c'est à dire pas le nom d'usage qu'il à reçu à l'adolescence. Il reçoit le Néman-Iacos, la torc.


Il a alors la charge de faire croître et fructifier l'arbre de sa culture tribale, évoluant et cultivant la pensée née du divin, spirituelle, et du plan physique humain.


Chaque druos possède un animal attitré où plusieurs et une force de la nature d'où il tire sont inspiration. Ex: le corbeau et la chaleur.


Cet arbre à l'intérieur duquel chacun peut vivre et échanger est : un arbre spirituel commun à tous.



Ceux qui prennent la voie druidique seront peut être obligés de dépasser les limites imposées par leur éducation.


_____________



Le druidisme est le temple créatif de l'esprit communautaire, créateur d'un futur autant que des idées premières, c'est une maison commune où chacun peut vivre, échanger et se comprendre.



Il existe des myriades de courants druidiques, vous aurez peut-être à en choisir un qui vous conviendra parfaitement où à établir le votre.



Vous devrez à terme choisir l'endroit où vous ferez le mieux, souvent c'est plutôt le lieux qui vous choisi.



 Entre druide celtes et druides gaulois ne doivent plus réapparaitre les divergences, le druidisme d'aujourd'hui est le druidisme mondial de la nature, pourtant, nous restons les druides gaulois, issus d'une pensée venue du fond des âges.



Les arts de la pensée sont toujours été régis par la liberté d'opinion et d'expression. Gardez un bon esprit et si vous devez débattre forcément, faite le avec le sourire.



Aucun druide actuellement ne peux s'enorgueillir d'une tradition antique vraie à part et nous cherchons chaque fois qu'il est nécessaire à nous rapprocher de la vieille voie de la vérité, il y a effectivement un certain nombre de choses qui viennent de l'Antiquité, peut être les druides irlandais ont ils transmis, peut être qu'un druidisme secret s'ait il frayé un chemin (des phénomènes de médiumnité et de réincarnation partielle ont dû nous rapporter des éléments aussi) dans l'histoire jusqu'à nous et donc aucun ne devrait à pouvoir en juger un autre où a dénigrer son voisin. Ceux qui le feront se verrons gratifié du grade de vilains bambins et de la médaille courrouçée.


Tous les jours nous excavons les connaissances du passé par notre travail.



Le druidisme est pluriel, il se garde lui même.


Le néodruidisme est un courant druidique mélangé à un courant théosophique étranger, maçonnique où grecque.



Chaque druide possède et fait croitre son arbre, sa culture, à chaque tribu sa mythologie et ses préceptes. 


Tous ces arbres sont différents par le nom de leurs divinités mais ils font partie de la même forêt. Les schémas cosmologiques sont à peu prés les mêmes.


Il a été recensé plus de 2500 divinités sur les territoires gaulois, la plupart sont des titres et non directement le nom des divinités elles mêmes.



Chaque druide possède les vertus et les défauts d'un arbre particulier (c'est le cas pour tout le monde, même non druidisants mais ne le répétez pas...).


Pour certains c'est le Chêne où le Hêtre, le Frêne, l'arbre est une définition générale. Pour moi c'est le châtaignier par exemple et j'en porte la racine en symbole.



Il faut considérer le fait que certaines branches peuvent s'enorgueillir de plusieurs dizaines d'années de travail, très proches du système antique.


Il faut également accepter le fait que le druidisme antique a laissé des traces de ses préceptes dans beaucoup d'autres civilisations.


par exemple, moi j'ai choisi la voie des philosophes, ce qui fait de moi un théologien cartésien, un chercheur de sens quasiment athé mais dans le respect du religieux et essayant de comprendre les forces ethériques.



Un principe général reigne sur toutes les clairières, l'engagement envers mère nature et des actes emmenés par l'emmergence des arts de la pensée.



Les vrais porteurs de la lumière de l'esprit se reconnaissent sans qu'ils aient besoin de se faire remarquer par des actes où des paroles extrémistes..le druide par exemple est quelqu'un de vrai, qui explique les choses profondément quand on le lui demande, c'est pourquoi il est reconnu dans tous les milieux druidisants. Parmis les gaulois, tous ont leur manière de dire et d'expliquer le rôle de leurs divinités, sur le fond, nous sommes tous d'accord. Dans les faits, le débat doit continuer éternellement.



Le grand chantier auxquel nous devrions tous nous consacrer aujourd'hui est plutôt la lutte écologique dans le même temps que la remise en place d'une réputation d'humanistes vrais.


Le veritable ennemi du druidisme étant véhiculé à travers un panel d'histoires abusives concernant des pratiques sacrificielles généralisées, médisances des ennemis du druidisme depuis toujours sur la place publique. Tout vient de religions externes.


Surtout relayées par des religieux et des extrémistes qui ne vivent pas dans le monde, ces paroles n'ont de toute façon plus beaucoup d'avenir, en brisant le sceau du livre des révélations, j'ai également brisé l'anathème qui enfermait la philosophie druidique au fond d'une abîme sans fond, ceci sans magie où croyances religieuses.


La parole des druides vas donc pouvoir s'étendre partout où cela sera possible, c'est à dire partout où l'esprit sera présent.


Les attaques sur de jeunes druidisant proviennent surtout d'extrémistes stupides, et je vous conseille de ne pas les écouter, de toute façon ce sont des "morgueux" qui s'en prennent à tout le monde, des gens qui vivent mal quand la raison pécuniaire et potente ne leur est pas promise. On ne peut que les plaindre.



Le druidisme est pacifique, il vous donne le temps, d'autres vous le prendrons, car c'est ce que vous avez de plus précieux sur terre.


Si une clairière en particulier s'adjuge le droit de filiation, dite vous bien que le partage est stérile.



Vivez votre chemin en vous tenant droits, vous pourrez en être fiers, il est des "druides" qui utilisent des termes venant d'autres religions, ils devraient, je pense, s'inscrirent plus nettement comme représentants de ces religions, en seraient plus heureux.


______________



Une relation d'osmose naturelle.



Des passages de vie en pleine nature avec un simple bagage, ceci durant des semaines et seuls, changerons votre vision des choses. La proximité des animaux vous montreront combien le vivant peut être d'une essence des plus respectables, en comparaison de certains caractères humains.


Les druides en passent tous par le chemin de la forêt.


_________________



Un engagement spirituel



Le druide fait, construit, crée...de l'esprit.


Il le fait à travers ses arts et grâce à cela donne un espace spirituel de regroupement, un esprit commun.



Vous aurez aussi à choisir une divinité principale parmi le panthéon gaulois. Cet acte est identitaire et idéologique,(pas forcément religieux), il renvoie à la pratique d'une pensée choisi, et définira le type d'engagement moral ou spirituel que vous vous choisirez.



_____________________



Le secret respecté



 Les routes de Kernunos sont comme les routes de l'esprit, les druides gaulois protégeaient leurs savoirs et leurs arts de manière très particulière; Rien ne doit être dit directement, rien ne doit (ne devait) être écris, et seul ceux qui en sont digne peuvent avancer dans la compréhension et l'intelligence de l'esprit.


La pensée druidique.


A la lumière et l'eau, naquit l'arbre de l'avenir.




"Celui qui recherche la toute puissance ne la trouvera jamais, celui qui recherche la sagesse la possède déjà".




Une autre époque naît toujours du maelström du passé.




La couleur verte définie la couleur de l'esprit, la couleur rouge, celle du sang, le physique. Je peux dire que seul la voie verte est une voie d'avenir pour les druides, c'est en effet le spirituel, croyant, religieux où pas qui méne la trame, le chemin et la réflexion druidique. C'est la couleur prépondérante de la nature, créatrice de tous les arts.






Le chant



Il est un art qui s'adapte partout en chaque instant. C'est le chant.



Le chant a la capacité d'orienter le temps vital, celui qui le maîtrise complètement peut changer le ressenti d'un lieu à l'instant où il pratique son art.



C'est la discipline maîtresse. 



Celle qui permet de déclencher la magie des imaginations.


_____________



La politique



Aucun engagement politique ne fait parti du druidisme pur. C'est l'hétéroclisme qui construit la pluralité des branches de l'arbre monde et chaque druide a son milieu à développer.



Toute déviation fachisante démontre la faiblesse de la créativité, l'incapacité de construire une culture viable par soi-même.





Le Druide est l'incarnation du temps et de sa morale, il représente toutes les idées normalisables et leur équilibre. Il ne peut être une partie distincte des tendances politiques en vogue. Il ne fait pas de politique car il est au dessus de ça, c'est d'abord un sage. Cependant, il possède un pouvoir décisif si le besoin s'en fait ressentir.



La médecine verte.



Il soigne les âmes et les corps.


Tous sont des médecins à part entière et connaissent les pratiques de l'herboristerie. C'est une des pratiques fondamentales du druidisme.


Le comportement.



Si je me refere aux traces historiques, les druides étaient ceux du chemin de la vérité. Uirogdonoï.


Il ne faut pas du tout prendre en compte les écrits anciens des pires ennemies des druides gaulois, les grecs en particulier un tas d'infamies, c'était il y a longtemps une culture antagoniste à la notre.



Le druide n'a pas le droit d'attaquer, de verser le sang, cependant, il a le droit de se défendre par tous les moyens et longuement si nécessaire.



Ça ne triche pas et l'honneteté dure dans certaines vérités est un chemin qui soutient le pas aisément. 


Droiture et honnêteté, abnégation et force, cela pourrai être la maxime des druides d'aujourd'hui comme d'hier.



une religion de la vie.



le druidisme est la religion de la vie par excellence, aucun nécromancien où apparenté ne peut devenir druide. Il faut posséder le bon esprit pour cela, celui qui apprécie et défend le vivant.


Mais il y a une expression plus claire pour décrire la pensée druidique


"Équilibre et Harmonie".


Mythes


Les mythes anciens reviennent a la surface grâce à nos travaux.


Un roseau équivaut à un cycle de vie d'une année, ainsi, on peut voir le nombre des années sur les bords de la rivière du temps.

Ainsi votre vie fait une année, et chaque solstice d'hiver vous passez à travers la mort, c'est symboliquement une renaissance avec le soleil.


Le culte druidique est divisé en deux, une part masculine et une part féminine. Ceux ci se rejoignent lors de cérémonies communes.

Le guide gaulois.

Un roseau équivaut à un cycle de vie d'une année, ainsi, on peut voir le nombre des années sur les bords de la rivière du temps.
Un roseau équivaut à un cycle de vie d'une année, ainsi, on peut voir le nombre des années sur les bords de la rivière du temps.
La fleur de Lugus.
La fleur de Lugus.