L'amitié.

L'amitié

L'amitié, la fraternité d'esprit, reste un sujet compliqué dans le sens où nous et nos réactions sommes tributaires du temps et des évènements. La fraternité est plus consensuelle que l'amitié en lien avec la spontanéité.

Certains confondent le sentiment amicale avec l'amour mais honnêtement on peut dire que si le véritable amour est inconditionnel, l'amicalité est plutôt une façon d'accepter un partage limité. 

Malheureusement il y a les vrais et les faux amis, ces derniers se font en fait des chantres de l'arrivisme, laissant cours librement à leurs envies terrestre en utilisant les chemins inextricables du mensonge et de l'aliénation.

L'amitié c'est quelque chose de simple, un état de pensée qui arrive sans se poser de question préalable. Cela fait partie intégrante du monde physique et lumineux, il n'y a pas d'amitiés sans l'éclairage de la ressemblance. 

Elle apparaît entre les êtres ayants des choses en commun, une forme physique, une culture fondamentalement de base, une langue, un besoin commun.

La question de la langue est importante car c'est elle qui permet les vraies amitiés, les gens se comprennent parfaitement, ils échangent clairement leurs propos et ainsi s'entendent à merveille. Le reste finalement n'est que matière accessoire, un apéritif, un sport, des occupations permettent d'échanger des mots et des sentiments communs.

On dit aussi de l'amitié qu'elle peut être dangereuse où pas car c'est un ciment du groupe, les réunions en général ont tendance à la partisanerie. De là il arrive que ces groupements humains se combattent et c'est toujours ceux qui sont le plus porteurs d'amitiés qui remportent les trophées. C'est un des sentiments sociétaux parmis les plus importants et les plus fondateurs de liens, de lois communes. Et oui, ce sont les amitiés qui font les règles, pas le contraire. Il a existé des fraternités qui eurent l'ambition d'imposer leurs règles mais cela ne fonctionne pas. Le terme de fraternité est un détournement des amitiés saines et potentes. Et d'ailleurs si les règles fabriquent les fraternités sociales, c'est l'amitié qui toujours les initie. 

L'amitié est un jardin qui s'entretient et elle existe entre les plantes autant qu'avec le jardinier qui s'en occupe avec bonheur.

Entretenir les amitiés est un travail du druide.


À développer.