LUMIÈRES 


(pour ceux qui ne comprennent pas je conseillerais de garder en mémoire les idées surjacentes uniquement.


Exemple : "le lion dînera avec l'agneau" , chez les gaulois le lion est vieux, c'est Ogmios l'éloquent.

L'agneau par définition est jeune.


Donc la phrase signifie "le vieux dînera avec le jeune".


C'est la naissance de l'éloquence.



Ce qui est normal puisqu'il s'agit dans le texte de l'arbre spirituel druidique, l'arbre de l'évolution, du temps, la Passation des esprits entre les vieux et les jeunes.



Le texte appelé apocalypse et dont le vrai nom est «révélations»(lumières), le dernier texte de la bible, fût écris par un druide et détourné de son but initial afin de créer une religion qui permis d'endormir toute véléitées de rébellions chez les peuples gaulois asservis en occident et en Asie mineure...Cette réalité inacceptable pour beaucoup est pourtant la seule plausible qui permettent d'interpréter ce livre correctement..

 

Pour comprendre ce texte, il vous faut tout d’abord enlever les ajouts chrétiens qui viennent corrompre la clarté du verbe, apparaît ensuite un texte poétique magnifique qui décrit le déroulement du temps, ayant pour centre un arbre dans une clairière. Et ce n'est pas du tout une apocalypse qui apparaît sous la lumière gauloise, le parallèle est parfait, trop parfait pour ne pas révéler un plagia antique dû à la spoliation et la manipulation romaine.

La religion chrétienne fût créé à Rome, par des romains et grâce à l'aide de la religion juive a moins que ceux-ci n'ai été obligés d'adhérer à la nouvelle religion en y mélant le leur (les romains détruirent tout les temples juifs vers 60 ap jc, ce livre de l'Apocalypse a été édité juste aprés,), ça explique le fait que les premiers chrétiens s'établirent à Rome, les débuts de votre aire.

Toute votre pensée moderne viens en fait de la beauté du langage sacré des druides gaulois, une pensée venu du début des temps..

Les druides étaient célèbres pour leur langage imagé, cela explique beaucoup de chose, l'église chrétienne détourna facilement un texte déjà conçu pour n'être compris que par des initiés.

 Cette manipulation n'aurai pu avoir lieu sans la complicité des celtes qui très tôt devinrent chrétiens, le premières croix sont apparurent en Irlande il y a 6000 ans.

 

 

Interprétation




Les septs églises et leurs lumières:


 Éphèse: la justice (la justesse et la rigueur),


Smyrne: La réflexion ( calcul),


Pergame : la fidélité (promesse),


Thyatire: la générosité (du matin, bienveillance),


Sardes: la mesure (dépit et envie),


Philadelphie: le réalisme (la vérité perçante),


Laodicée: l'intérêt (l'égalité et l'opportunité).


C'est de la philosophie druidique gauloise.


À suivre.



1 porte s'ouvre dans le ciel=les nuages s'écartent et forment une ouverture à la lumière du soleil,


Un trône dans le ciel= astre solaire,


Quelqu'un assit dessus=la lumière du soleil,


Personnage forme de double pierre (jaspe-sardoine)= prismatique,


Autour du trône l'arc en ciel= 7 parts colorés, 


En émeraude= prisme à 6 côtés (le mauve de l'arc en ciel est au début et à la fin, donc il n'y a que 6 couleurs vraies.


Autour du trône 24 autres trônes avec 24 vieillards, prisme de 24 facettes et 24 représentants,


Vêtements blancs= nuages


Couronnés d'or= nuages couronnés de la lumière du soleil,


À ce moment précis, éclairs, voix, tonnerres= discussions enflammées par la lumière du soleil, 24 couleurs, différences,


Devant le trône 7 lampes ardentes= passionnées, arc en ciel trés enflammé par la lumière ardente du soleil,


Autour une mer prismatique comme émeraude, hexagonale, mélange des six couleurs, 6 côtés du prisme enflammés par la lumière du soleil, six esprits passionnés.


Donc, 1 soleil , une forte lumière, 7 (6) couleurs enflammés de l'arc en ciel,


ensuite:


Au milieu du trône et autour 4 êtres vivants avec yeux derrière (passé) et devant (futur),


1 le lion, Ogmios=naissance de l'éloquence,


2 le veau, Donnât=jeunesse, apprentissage,


3 face d'homme=maturité, éduqué.


4 l'aigle en vol (symbole mortuaire chez nous, c'est la mort qui rode) =vieillesse.


Ce sont les quatre visages de la lumière du soleil, de la vie.


Chacun possèdent 6 ailes= 24 couronnes de lumière divisée par 4 êtres vivants égal 6 côtés chacuns.


Yeux derrière (passé) et devant (futur),


Parlent jour et nuit, qui a été, qui est et qui sera= c'est la démonstration de la constance du souvenir lumineux, du prisme de couleurs,


Les 4 êtres vivants donnent gloire à celui qui est assit sur le trône: ils honorent la lumière du soleil,


Les 24 vieillards se prosternent= les nuages s'affaissent, c'est comme une couronne de nuages colorés autours du soleil.


Gloire, honneur et puissance à la lumière du soleil qui a crée toutes choses= chez nous la lumière du soleil c'est Lugus, l'artiste créateur du monde physique.


Je pense que tout le monde a bien compris que ce livre est d'inspiration druidique. Ce culte de la lumière est bien connu chez nous. Le dieu Lugus était honoré comme un des plus grands dieux du ciel. (Notamment à Lyon mais ailleurs aussi).


À suivre.

Vase gaulois.
Vase gaulois.

Et la bète ressemblera à une panthère avec une gueule de lion et des pattes d'ours.

Vase gaulois
Vase gaulois

Et il y aura une femme avec deux ailes d'aigle...trés ressemblant!

Dans la main droite un livre écrit dedans et dehors= la luminescence traverse le livre,

Scellé de septs sceaux= 7 secrets.


Un ange demande qui est capable d'ouvrir le livre de l'arc en ciel=il est transparent, non écrit en fait, c'est un prisme.

Et de casser les septs sceaux: c'est déjà fait plus haut.


Personne dans le ciel, sur la terre et dessous ne peut ouvrir les sceaux et le livres: c'est normal il est transparent.


Dépit fade a l'impossibilité d'ouvrir où de regarder,


Un des vieillards dit que le lion (Ogmios l'éloquence) a vaincu pour ouvrir le livre: c'est la naissance de l'éloquence,

( il est fait mention du lion de Juda juif mais on sait qu'ils réfutent depuis 2000 ans toute participation à ce livre. Juda chez les catholiques est une référence à la trahison, donc a enlever du livre, ce n'est pas eux).par contre chez nous, le lion c'est Ogmios l'éloquent donc ça marche, c'est un livre gaulois.


Au milieu du trône solaire, des 4 êtres vivants ( naissance, jeunesse, maturité,vieillesse), des 24 vieillards (nuages colorés), un agneau comme immolé( petit nuage rougeoyant).


Il a sept cornes et sept yeux= sept façon de démontrer les choses et sept façons de les voir.

(C'est rouge)


Il prend le livre de la lumière, de la vie colorée,

Les 4 êtres et les 24 vieillards l'honorent= avec le nuage rougeoyant, l'enfant entre en possession des pouvoirs de la lumière de la vie (ces petits nuages rougeoyants apparaissent souvent à l'aube, le début de la journée, c'est une naissance et un cérémonial.


Ils tiennent des harpes et des coupes d'or (très druidique ça) remplies de parfums= c'est l'entrée en scène de l'audition, de la parole et de l'odorat (jusque là il ne s'agissait que de lumières),


Nouvelle chanson: il est possible de prendre le livre avec l'audition et l'odorat. C'est un pouvoir de la chair, du sang, d'où le nuage rougeoyant. C'est un enfant spirituel qui naît, qui renaît. Un personnage qui apporte la jeunesse et une nouvelle vie à tous les vieillards. (le premier est au lion)= donc là on est en plein culte de la résurrection, et chez nous gaulois c'est pour quasiment tout le monde.

La résurrection chez nous a tout a voir avec les sons de notre langue et nos odeurs particulières à chacun.


Il parle de toutes les nations avec leurs langues= cela correspond aux nombreuses tribus gauloises.


Il a fait d'eux un royaume, des sacrificateurs, ils régneront= ça aussi, cela correspond à l'alliance des tribus gauloises.


Entends des voix d'anges, des 4 êtres vivants, des 24 vieillards= au début du texte chaque personnage correspondait à des lueurs, a partir de cette partie du texte, chaque couleur correspond à un son. Tous ces sons mélangés forment la langue sacrée des gaulois, des milliers de mots. C'est un language organisé et chiffré, j'ai vérifié c'est exact.


Les mots encensent l'agneau rougeoyant d'une voix forte= avec exagération.


Puissance, richesse, sagesse, force, honneur gloire, louange= 7 façon s d'exagérer (très gaulois aussi, d'où la réputation des falaises satires gauloises).


Toutes créatures dans le ciel, sur la terre, sous la terre, dans les eaux, et ce qui les accompagne, parlant= c'est encore une démonstration de la langue.


Louange, honneur, gloire et force= ce sont 4 façons de faire des compliments directs définitifs et assumés, une éducation.


Les 4 êtres vivants acceptent, acquiècent= encore la référence à la vie physique et ses beautés durant la naissance, la jeunesse, la maturité et la vieillesse de tous les êtres vivants. Symbole naturaliste, druidique.


Tout cela est l'explication d'une création, celle de la langue sacrée, colorée et parfumée des gaulois.

Ce sont les tribus gauloises qui utilisaient les couleurs de manière exagérée.

Les parfums aussi apparemment, ce sont ceux des herbes médicinales, de l'aromathérapie.

*

Jusque là cela nous fait 29 personnages masculins en tout, mais c'est le même homme, le gaulois. Plus l'enfant, 30 déités, comme les trente années de notre calendrier.

La relation idéologique avec les nuages qui s'impriment de couleurs appartient à l'ancien culte des eaux.

Tout cela fonctionne comme le système grecque où runique mais le notre est beaucoup plus vieux. La description de Lugus est assez claire pour l'initié, hors celui-ci a environ 7000 ans d'âge. Le nom des 4 êtres vivants chez nous était -Quariates- d'après ce que j'ai retrouvé, les quatre Uatis.

Je vais vous laisser deviner d'où vient vraiment le nom de 

-Uatican-


Étant donné que chez nous les femmes ont toute leur place dans le culte féminin, il devait exister 30 personnages féminins, qui sont la même femme centrale.

*

À suivre.

L'agneau rougeoyant ouvre un sceau,

1 des quatre vivants (le lion) tonne fortement -viens-= exagération dans la décision,


Apparaît un cheval blanc, un cavalier avec arc, une couronne: c'est la coiffe en arc solaire du soleil victorieux vu sur les monnaies gauloises,


Il part en vainqueur et pour vaincre= c'est la détermination, l'arc chez les gaulois est synonyme d'habileté.


Un second sceau ouvert, second être vivant (le veau), dit -viens-, un second cheval, roux, celui qui le monte a le pouvoir d'enlever la paix et une grande epée pour que les hommes s'égorgeassent entre eux= c'est l'épée de la vindicte, la jeunesse (veau) est souvent incliné vers la bataille.


Troisième sceau, troisième être vivant ( visage d'homme, maturité), un cheval noir, un cavalier avec une balance = c'est le calcul et l'équilibre,

Une voix vient de la lumière et dit - une mesure de blé pour un denier, trois mesures d'orge pour un denier= le blé est clair, jaune- blanc, l'orge est foncé, noirâtre.

Cela signifie que ce qui est clair vaut 1 et ce qui est sombre vaut 3. Chez nous ce qui est clarté appartient au monde de la lumière, physique, ce qui est présent est compté 1 pour 1. C'est le côté spirituel qui est sombre, intériorisé dans la période du même nom, et cela correspond au chiffre 3, les trois grues où les trois cornes du taureau, passé, présent, futur. Où les trois taureaux du vase de Gundestrup.

(13 est le chiffre de l'argent, sur toutes les monnaies se trouve un côté face -1- physique, et un côté pile,-3- de spiritualité constructive).


Il dit ensuite - ne fait point de mal à l'huile et au vin - l'huile est clair, le vin est sombre, donc il fait une différence entre les liquides (non comptables visuellement) et les solides (comptables visuellement, chiffrables directement).


Quatrième sceau ouvert, quatrième être vivant,(l'aigle de la vieillesse), apparaît un cheval pâle (vieux), celui qui le monte est la mort et le séjour des morts, pouvoir sur un quart de la terre (donc chacun des êtres vivant à le pouvoir sur un quart de la vie).

Le chevalier a le pouvoir de faire mourir par l'épée, la famine, la mortalité normale, par les bêtes sauvages (4 façon de mourir, retenez bien les chiffres).


*


Ces quatre cavaliers se retrouvent sur les monnaies gauloises, en fait cène sont pas de vrais cavaliers, c'est la représentation des cérémoniels d'animalité chez les gaulois.

Ils n'ont rien de réels, c'est une projection métaphysique très exagérée chez nous, c'est l'animalité selon les phase d'âge qui est démontrée dans le livre. Le texte peut paraître terrible pour des âmes sensibles mais cette partie du texte évoque juste une cérémonie ritualisée (on a retrouvé des groupes de quatre casques animalisés dans ce genre là).


Ensuite, 

Il ouvre le cinquième sceau, vision de dessous l'autel (chez nous c'est le monde d'en bas, passionnel),

Il y a la des âmes sacrifiées à cause de la parole religieuse= les passions religieuses extrémistes et passionnelles mènent à l'autosacrifice personnel, elles sont dangereuses,


Les âmes crient fortement (avec passion, exagérément),

- jusqu'à quand le maître vrai tardera t'il à juger et à faire vengeance du sang de ceux qui se sont sacrifiés = à quand les extrémismes religieux auront servit?


Une robe blanche leur est donnée= purification des passionnés religieux,


Ils doivent se reposer= se tenir au calme, sans passions,


Réponse : jusqu'à ce que tous les passionnés (extrémistes religieux) soit décédés= c'est très logique, les passions extrémistes religieuses sont toutes stupides et mènent toujours vers la mort (je l'ai toujours dit ça).


Sixième sceau ouvert, grand tremblement de terre (elle bouge), soleil noircit= la terre a bougé et la nuit est tombée.


La lune devient comme du sang = c'est la lune rousse du soir,


Les étoiles tombent sur la terre= en fait, quand la nuit passe, les étoiles se dirigent vers l'horizon terrestre, vers le bas, vers la terre.


Le ciel se retire, les montages et les îles furent remuées de leur place= traduction: ce n'est plus le même endroit, c'est le jour et la nuit.


Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tout les esclaves et les hommes libres= 7 genres d'hommes, chez nous c'est le chiffre de l'intégralité spirituelle.


Ils se cachent dans les cavernes et les rochers= comme s'ils entraient dans le noir et se transformait en pierre: en fait c'est une description de l'entrée en sommeil, c'est la nuit.


Et ils disaient aux montagne et aux rochers -tombez sur nous et cachez nous de la lumière et de la colère de l'agneau = ils ont besoin d'ombre pour dormir, et de paix,


Car c'est le grand jour de la colère de l'agneau, et qui peut subsister? = un agneau ce n'est pas bien méchant, il s'agit sans doute du plus long jour de l'année, le moment où la lumière est la plus intense.





On retrouve 4 cavaliers avec trois coiffes animalisées et une de chef humain, d'homme mature, sur le vase de Gundestrup.


Il ne faut jamais prendre ces écrits du livre des lumières au 1er degré, c'est un livre de sagesse druidique mais il est écrit de manière satirique, trés trés exagérée. Nos ancêtres étaient célèbres pour ce genre de discours artistiques.


À suivre.

Nb: petite remarque pour aider nos mathématiciens, 4 êtres vivants + l'agneau=5

24 vieillards + l'agneau = 25

29 divinités plus l'agneau = 30


Tous des multiples de 5, notre étoile possède 5 branches (monnaies gauloises), et elle est rougeoyante?

4 anges debouts aux 4 coins de la terre= il y a 4 pierres disposées aux 4 coins des cercles druidiques anciens.


Ils retenaient les 4 vents pour que rien ne bouge= c'est le magnétisme, nord, est, sud et ouest. Stonehenge est orienté ainsi.


Ni sur aucun arbre= dons le magnétisme de haut en bas compte également.


Une autre ange qui montait du côté du soleil levant= approximativement de l'est.


Et qui tenait le sceu du dieu vivant= le dieu de la vie chez nous c'est Belénos, le jeune soleil.


Il cria d'une voix forte= exagération du texte à suivre,


Aux quatre êtres vivants (naissance, jeunesse, maturité et vieillesse) qui avaient le pouvoir de faire le mal = c'est l'animalité des quatre cavaliers,


Il dit:-ne faites point de mal à la terre, à la mer (l'eau) et au ciel(l'air),

Jusqu'à ce que nous ayont marqué du sceau le front des serviteur= c'est le sceau de la lumière, cela veut dire, jusqu'à ce que la lumière soit assez haute pour illuminer le front des gens, la pensée réveillée,


On entendit le nombre, 144 000 (on entre dans les mathématiques zodiacales),


De toutes les tribus d'Israël= plagiat, les religieux juifs sont des obscurantistes, pas des lumineux. Donc il s'agit des tribus sacrées gauloises, les 12 mois du calendrier gaulois.

(Calculer le nombre de mois sur un saitlo),


1ere tribu, 12 000; 2em tribu, 12 000; 3em tribu, 12000 = 36000. 3 mois.

4eme tribu,12000; 5eme tribu, 12 000; 6eme tribu, 12 000= 36 000. 3 mois.

7eme tribu, 12 000; 8eme tribu, 12 000; 9eme tribu, 12 000 = 36 000. 3 mois.

10eme tribu, 12 000; 11eme tribu, 12 000; 12 ème tribu, 12 000 = 36 000. 3 mois.


4x3 tribu = 4 saisons zodiacales, c'est très connu ça.


Aprés il y a une foule incalculable= 13, c'est la multitude. 1: domaine physique, 3: domaine sombre et spirituel.


Devant le trône solaire (l'astre), robes blanches (purification des nuages),


Des palmes dans leurs mains= c'est à cause de la chaleur, c'est a cause de cela qu'apparaissent les cumulonimbus,


Ils crient d'une voix forte= exagération du texte à venir,


-le salut est au dieu (de la lumière de l'esprit) pour toujours-


Un des vieillards pose la question: qui sont ils et d'où viennent ils (ce sont des nuages, ils viennent de la terre forcément, mais cette part concerne le vieillard),


Il répond -mon seigneur- ( donc les 24 vieillards seraient des seigneurs-


-tu le sais- = cette partie appartient au vieillard.


Réponse: ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation= de la tempête des passions,


Ils ont lavé leur robe= calme et blancheur des nuages


Et ils les ont blanchit dans le sang de l'agneau= dans le moment ou le petit nuage rougeoyant apparaît dans le soleil, (en effet c'est a ce moment de la journée que les nuages montent),


-c'est pour cela qu'ils sont devant l'astre-autel solaire, et le servent jour et nuit-= ce sont les nuages entourant l'astre solaire et en gardant sa lumière, c'est l'obscurité qui tombe.


-celui qui est sur le trône dressera sa tente sur eux= très logique, Lugus la lumière recouvre les nuages du soir et du matin,


-ils n'auront plus faim, plus soif, le soleil ne les frappera point= c'était une religion de la lumière donc il n'est pas question de nourriture physique. Le trône solaire ne frappe jamais les nuages qui l'entourent, trop loin.


-pas de chaleur-= la nuit tombée où quand le soleil est caché dans les nuages il fait plus frais, pas trop chaleureux, c'est le calme aprés les passions.


L'agneau rougeoyant= le petit nuage rouge,

Les paîtra= lorsque le soleil rougit, c'est comme s'il se nourrissait des nuages à la nuit tombante,


Il les conduira aux sources des eaux de la vie= dans les océans célestes, culte des eaux,


Et la lumière essuiera toute larme de leurs yeux= c'est logique, la nuit la lumière du soleil n'enflamme plus les nuages, ils disparaissent. Donc ce vieillard serait celui de la tristesse du soir qui tombe? 24 heures par jour, 24 vieillards?



Elle est magnifique cette satire, très poétique.


À suivre.

*

Cette première partie du texte concernait la première partie de l'année de notre calendrier, c'est effectivement Lugus qui est le dieu de la lumière dans le monde physique et lumineux.

Maintenant on sait que notre dieu Ogmios quand il est blanc, représente la première saison de l'année, et que Bélénos représente la seconde, 3 mois chacun. Lugus occupe un semestre.


La seconde partie concerne le reste de l'année, et donc c'est Tanaris où Donn (les deux confondus) qui devrait être le dieu de la lumière du monde intérieur et spirituel, période sombre de l'année.


On va voir ça.


*

Lumière partie 2.


7em sceau ouvert, il y eut dans le ciel un silence d'une demi-heure= cela signifie que le temps vient d'être partagé en deux.


Les 7 anges de lumière (justesse, réflexion, fidélité, générosité, mesure, réalisme et intérêt),


7 trompettes leurs sont données (pour la seconde partie du temps, période sombre de l'année, intérieure et spirituelle)


1 huitième vient (n'oubliez pas que les 7 parties du prisme de base ne font que 6 côtés, donc le huitième ange coupé en deux partie temporelles appartient au 7 em mois (Samos).


Tenant un encensoir avec beaucoup de parfums= les odeurs sont utilisée pour le côté religieux du culte,


Offerts sur l'autel d'or= ce doit être un foyer,le feu spirituel, intérieur, qui a la couleur jaune de l'or.


L'autel se trouve devant le trône= c'est notre plan cosmogonique.


La fumée des parfums montent de la main de l'ange devant le dieu de la lumière spirituelle, non physique (dans la main se trouvent les lignes de la main qui forment un arbre ressemblant à un éclair)


L'ange prend le feu spirituel de l'autel et le jette sur la terre = monde terrestre humain.


Il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs et un tremblement de terre (en fait il reprend l'histoire des six premiers mois a revoir) = c'est la signature de Tanaris l'orageux, maître de la période sombre de l'année.


7 anges et 7 trompettes se préparent,


Le 1er sonne ( la justesse) il y eut de la grêle, du feu mélé de sang jeté sur la terre= cela veut dire qu'il rejette les corps physiques,


Le 1/3 de la terre fût brûlé= c'est le côté gauche de notre plan cosmogonique. Il brûle la justesse terrestre.


Le 2em sonne (la réflexion), et comme une grande montagne embrasé est jetée à la mer= il éteint la réflexion comme ça.


La mer devient rouge sombre= cette partie du prisme est rougeâtre,


Un tiers des habitants des mers pérît= c'est une mort initiatique, c'est l'entrée dans le milieu spirituel du 7em mois, l'entrée dans le culte des océans de l'esprit.


3em ange sonne (celui de la fidélité),


Une grande étoile brûlante chute, 1/3 des fleuves et des sources terrestres= c'est la déchéance de la fidélité physique,


Le nom de l'étoile est absynthe (qui trouble l'esprit), elle change le tiers des eaux en absynthe (elles deviennent aigries),


Beaucoup d'homme périrent par les eaux parce qu'elles étaient amères= la chute de la fidélité empoisonne la vie des hommes et des femmes.


Voilà qui concernait le milieu aquatique pour les trois premiers. Culte des eaux de l'esprit.


C'est la déchéance de la justesse, de la réflexion et de la fidélité physique qui vient d'être évoqué, c'est ce qui provoque l'amertume de l'esprit spirituellement, de l'absinthe.


Le 4em sonne (la générosité), 1/3 du soleil, de la lune et des étoiles = c'est la partie haute de notre plan cosmogonique. Normalement dédié a la maitrise de la spiritualité, du ciel.


1/3 du ciel de la générosité est obscurci= toujours partie gauche, d'animalité.


Je regardai et entendit un aigle (la vieillesse ennemie) qui volait au milieu du ciel (partie en haut milieu du plan, maitrise), 


Qui disait d'une voix forte (exagération du texte à venir): malheur aux habitants de la terre à cause des 3 autres trompettes à sonner = cela veut dire que les 3 prochains textes, 3 trompettes,  vont parler pour l'aigle de la mort qui rode autour de la vieillesse.



Je rappelle qu'a partir du 7em mois, nous ne sommes plus dans le monde physique. Taranis n'agit que dans le monde de la pensée, 2em partie de l'année. Rien de physique, ce chapitre évoque bien le passage contre des sentiments humains.



À suivre.

Les chapitres suivants concernent l'expérience des vieux.



5 em ange (la mesure) sonne, une étoile tombe sur terre, la clef du puits de l'abîme lui a été donné = l'étincelle tombe a terre, c'est ça la clef de l'abîme qui allume le feu spirituel,


Ouvre le puits de l'abîme = le foyer ouvre la période de la période sombre,


Du puits monte une fumée = logique, le feu (sacralisé) est allumé,


Le soleil et l'air sont obscurci par la fumée = ce doit être le soir, le moment ou on allume le feu,


De la fumée sortirent des sauterelles = ce sont des étincelles qui sautent partout,


Il leur fût donné le même pouvoir qu'aux scorpions = logique, les étincelles sont brûlantes sur la peau, comme une piqûre,


Il leur fût dit de ne pas faire de mal a l'herbe, a aucune verdure où aux arbres = cela veut dire que le feu est maitrisé pour ne pas s'étendre alentours,


Mais seulement aux hommes qui n'avaient pas le sceau de la lumière = c'est à dire à ceux dont la lumière du soleil

 ne touche plus le front, logique, c'est le soir et les hommes se rapprochaient du foyer pour se réchauffer,


Il leur fût donne de les tourmenter pendant cinq mois = les 5 mois restants de notre période sombre,


En ces jours là les hommes chercheront la mort = c'est la période de spiritualité sombre, ils se posaient des questions sur la mort, en jouaient,


Ils désireront mourir = c'est l'évocation de la fête d'Halloween, on joue en se transformant en racontant des histoires de fantômes, hoouuuuuu  hoouuuuuuu


La mort fuira loin d'eux = la chaleur du foyer les gagnait,


Ces sauterelles ressemblaient a des chevaux cuirassés = c'est l'apparence des braises brillantes,


Ils avaient sur leurs têtes des couronnes semblables à de l'or = couleur des braises sur lesquelles on souffle,


Leurs visages étaient comme des visages d'hommes = brillants, éclairés par le feu du foyer,


Elles avaient des cheveux comme des femmes = long, les flammêche ondulent comme des cheveux longs (Gaules chevelus),


Leurs dents étaient comme des dents de lions = ce sont les reflets du feu qui donne cet effet,


Des cuirasses de fer = toujours l'effet de la lumière du foyer,


Le bruit de leurs ailes ressemblait au bruit d'un char a plusieurs chevaux = très logique aussi, c'est le renflement du feu, le ronflement de l'air aspiré qui ressemble a des roues qui tournent, et les étincelles craquantes font un bruit comme les sabots des chevaux qui tapent,





Des qu'eux semblables à des scorpions = charbonnées, noires.

Et des aiguillons = c'est l'aspect des brindilles charbonneuses.


C'était dans leur queues qu'étaient le pouvoir du feu pendant 5 mois = ce sont des réserves de charbons pour la période sombre (d'où son nom).


Elles avaient sur elles l'ange de l'abîme= la noirceur, le froid hivernale.


Nomme Abaddon (le taureau, Donn) et Appollyon (la noblesse sombre) = Taranis était sombre comme l'orage.


Vient encore 2 malheurs,


6em ange (le réalisme) sonne, 4 cornes autour d'une voix devant l'autel= 4 façons vocales de démontrer devant le feu.


Disant au 6em ange (le réalisme) - délie les 4 anges sur l'eau de l'euphrate (il parle de l'eau de vos yeux) = c'est notre vieux culte des eaux.


4 anges (l'heure, le jour, le mois et l'année) = temporalité des enseignements à venir.


Afin qu'ils tuassent le tiers des hommes = c'est le tiers temporel et spirituel de notre plan cosmogonique.


Le nombre de cavaliers était de 2 myriades de myriades = cela concerne le réalisme militaire. (Calcul 2x2).


J'en entendus le nombre = c'est la conversion militaire, l'engagement moral,


Je vis des chevaux dans la vision= 4 pattes, 2x2,


Des cavaliers cuirassé couleur de feu (brillante), d'Hyacinthe et de souffre ( c'est la couleur des plastrons, polie et propre)= c'est la propreté militaire,


chevaux avec têtes de lions= Le lion de l'éloquence vraie,


De meus bouches sortaient du feu, de la fumée, du souffre = ce sont des cris de guerre et de souffrance,


Le tiers des hommes furent tués par le feu, la fumée, le souffre (3 em répétition dde ces mots dans le texte, c'est la partie spirituel symbolique)= plan cosmogonique,


Le pouvoir des chevaux était dans leurs bouches (cris de guerre, ordres..etc) et dans leur queue (il fait allusion aux réserves de la noblesse sombre),


Leur queue (réserves) comme des serpents avec des têtes = les réserves qui suivent derrière en serpentant sur les routes,


C'est avec elles qu'ils faisaient du mal = qu'ils faisaient peur réellement, 


Les autres hommes non tués ne regrettèrent rien = les corps ne sont pas passés sur le plan rituel du plan cosmogonique,


De manière a ne pas adorer des démons = ils ne se sont pas engagés dans l'armée,


Et les autels d'or, d'argent, d'airain, de pierre et de bois = gradation des matières, ce sont des grades de l'armée,


Qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher = qui ne sont plus libres, ils se sont engagés,


Et ils ne se repentir pas de leurs meurtres = ils ont garde la tête froide, professionnellement,


Ni de leurs enchantements, ni pour l'impudicité où leurs vols = c'est l'évocation du comportement professionnel des soldats gaulois, drungeos et Équites.



Ces chevaux à tête humaines apparaissent sur les monnaies gauloises.

Ce huitième mois semble appartenir a l'éducation de la noblesse sombre du côté militaire.


Elle est encore plus belle que les autres cette satire druidique, c'était un génie notre ancêtre.


Ce qu'il raconte là, c'est une chronologie des réjouissances, avec remise de grades (apparemment), festivités, blagues et rires de Samos.


Il faudrait l'étudier plus profondément mais je pense qu'il rend une part de la culture antique, des souvenirs autour du feu.



À suivre.


 

Un autre ange puissant qui descendait d'une nuée = d'un nuage, c'est un éclair, rapide, la colère,

 

Au dessus de sa tête l'arc en ciel= donc c'est un Lugus qui descend à terre,

 

Son visage était comme le soleil= que l'on ne peut regarder en face, éblouissant comme l'éclair,

 

À ses pieds des colonnes de feu = l'éclair incendie le sol

 

Dans sa main un petit livre = de la lumière des éclairs,

 

Un pied droit sur la mer = sur la côte,un orage côtier,

 

Un pied gauche sur la terre = la côte, plan cosmogonique,

 

Cria d'une voix forte = tonnante,

 

Comme rugit le lion = roaaa  rooaaa  rrooaaaa, le bruit du tonnerre qui se propage,

 

Et les sept tonnerres firent entendre leurs voix = se rapporter aux 7 églises de la pensée du début, c'est la liaison entre le ciel orageux et les sentiments humains,

 

Une voix (conseil) dit :-scelle ce qu'on dit les 7 tonnerres, ne l'écrit pas- = usage druidique, écriture interdite,

 

L'ange lève sa main droite = plan cosmogonique,

 

Il jura par le ciel par la lumière forte = l'éternité, le souvenir imprimé,

 

Par le ciel, la terre, la mer = les trois plans de l'orage côtier,

 

Qu'il n'y aurait plus de temps = l'éclair s'est éteint,

 

Au jour de la voix du 7em ange (l'intérêt), le mystère de la lumière s'accomplirait comme il l'a annoncé aux  prophètes = c'est toujours l'intérêt qui sert les prophéties, hors, ces prophéties sont orageuses chez nous, satiriques,

 

La voix du ciel parla encore (conseil),

 

Vas prendre le livre des passions entre la mer et la terre = des orages côtiers,

 

Il va vers l'ange orageux et demande le livre,

 

-prends le et avale le,il sera amer dans entrailles et il sera doux dans ta bouche comme du miel = cela devient une satire inversée, on prend des paroles colériques et on en fait des paroles mielleuses (druidisme, la rouelle cosmogonique tourne sur elle même),

 

Puis il faut encore prophétiser = textes satiriques mielleux en forme de prophéties,

 

Sur des peuples, des nations, des langues et des rois = on revient sur le plan des 4 Uates, 4 sujets connexes à discerter.

 

Lugus était le dieu de la lumière du soleil, et Tanaris le dieu de la lumière spirituelle du monde sombre, des temps orageux, 2em période de l'année.

 

 

 

 

 

 

À suivre.

On me donna un roseau semblable a une verge = vu sur nos monnaies,

 

Lève toi et mesure le temple, l'autel et ceux qui y adorent = le roseau est haut comme un homme, une vie d'homme, au niveau de ses visages et de ses sentiments, c'est le temple humain, encore une autre facette du culte,

 

Le parvis extérieur au temple ne le mesure pas= juste le corp et ses esprits,

 

Il a été donné aux nations gauloises = c'est l'archétype de l'homme gaulois,

 

Elles fouleront au pied la ville saints pendant 42 mois = 2 ans et demi, c'est une mesure de temps intermédiaire de notre calendrier,

 

Je donnerai à mes deux témoins = physique et spirituel,

 

Le pouvoir de prophétiser = de faire des satires prophétiques,

 

Revêtus de sac = donc a partir de là ils sont cachés, obscures, la nuit matinale et la nuit des soirées, c'est de là que vient la forme de la Torc,

 

Pendant 1260 jours = divisé par 30 jours moyens du mois cela fait 42 mois, concordance avec les 30 ans du calendrier gaulois, c'est un prisme calculé,

 

Ce sont les deux oliviers = les lignes de vos deux mains sont deux arbres qui se rejoignent, les cornes de Kernunos,

 

Et les deux chandeliers = physique et spirituel,

 

Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévoré leurs ennemis = en fait ils provoquent le feu des passions dévorantes via les satires,

 

Si Quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière = c'est une reprise à l'envers des 1 et chapitres, c'est la passion religieuse qui doit les tuer,

 

Il ont le pouvoir de fermer le ciel afin qu'il ne tombe point de pluies pendant les deux ans et demi = pendant 1260 lignes déclenchant la chaleur passionnelle du soleil spirituel, c'est a dure que pendant cette allocution il fait très très chaud, le feu passionnel,

 

Le pouvoir de changer les eaux en sang et de frapper la terre de toute espèce de plaie chaque fois qu'ils le voudront = forcément c'est une satire enflammée,

 

Quand ils auront fini leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme les combattra, les vaincra et les tuera  = le feu de leurs passions bestiales les tuera spirituellement (toujours),

 

Et leurs cadavres seront sur la place publique qui s'appelle Sodome et Égypte = la passion animalisée et la passion spiritualisée,

 

Des hommes d'entre les peuples, les tribus, les nations, les langues = 4 côtés sociétaux,

 

Verront leurs cadavres pendant 3 jours et demi = (ils dorment pendant cette période, c'est la nuit spirituelle,

 

Pas de sépulcres = cela veut dire qu'ils ne sont pas vraiment morts, seulement spirituellement parce qu'ils ont tout donné de leur esprit satirique,

 

À cause d'eux les habitants de la terre seront dans l'allégresse, ils s'enverront des présents les uns les autres  parce que les deux prophètes auront tourmenté les habitants de la terre = en fait ils se sont engueuler, satirisés pendant 1260 lignes, après ça c'est la fête de la raison, forcément, 

 

Aprés 3 jours et demi, un esprit de vie entra en eux, ils se tinrent sur leurs pieds = jusque là ils étaient recouverts par la nuit, ça change,

 

Et une grande crainte inspira ceux qui les voyaient, = la crainte remplace l'allégresse, les gens n'ont plus envie de se faire admonestés et satirisés, normal, le jour fait place a la nuit, c'est le côté intérieur et extérieur de l'humain,

 

Du ciel une voix les appelle -montez ici- = jusque la sur le plan terrestre, on passe sur le plan spirituel de la maitrise de l'esprit, plan cosmogonique de la rouelle,

 

Et ils montèrent au ciel dans la nuée et leurs ennemis les virent = l'hombre et la lumière des volutes nuageuses, au milieu se trouve la vraie lumière, la maîtrise spirituelle,

 

À cette heure là il y eut un grand tremblement de terre = reprise des 1er chapitres, la terre tourne, nuit- jour,

 

Le dixième de la ville tomba = il était utilisée 10 heures pendant l'Antiquité, je suppose que c'est un dixième de nuit,

 

7000 hommes fûrent tués = 7 églises, 

 

3em malheur,

 

Le 7 em ange sonna (l'intérêt dans la période sombre),

 

Fortes voix dans le ciel, le royaume du monde est remis à la lumière du soleil et au nuage rougeoyant devant = c'est l'aube d'une nouvelle période lumineuse,

 

Et il règnera aux siècles des siècles = le souvenir,

 

Et les 24 vieillards assis se prosterneront sur leurs faces et adorèrent la lumière = spirituelle, leur face, leur visages, ils possèdent chacun une partie du prisme lumineux de l'âme humaine et divine, c'est une reprise des 1er chapitres intériorisés,

 

En disant -grâce au seigneur- (présent, passé) de ce que tu as saisis ta grande puissance et pris possession de ton règne,= c'est l'avènement d'un nouvel humain, plus lumineux, plus spiritualisé,

 

Les nations se sont irritées et la colère est venue, et le temps est venu de juger les morts = morts intérieurement de leurs passions trop enflammées, les extrémistes,

 

De récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre = le nom de la lumière divine du monde physique : Lugus,

 

Et le temple fût ouvert dans le ciel = les nuages s'écartent, c'est encore une reprise des 1er chapitres du début mais à l'envers,

 

Et l'Arche de son alliance apparût dans le ciel = plagiat cabaliste-catholique romain, c'est notre prisme linguale et temporel, gaulois, on nous a trahit,

 

Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, une forte grêle = reprise des textes des 1ers chapitres à l'envers, 

 

 

Les deux moitiés de l'arbre, de la Torc, sont inscrites avec les lignes de vos deux mains,

Ici c'est le culte de l'humain lumineux spiritualisé qui apparaît, l'esprit temporel,

La lumière est au milieu des deux prophètes, c'est la maîtrise du Kernunos,

 

Les six premiers mois de la lumière du monde physique ont été repris a l'envers avec la lumière du monde sombre intériorisé,

C'était le 11 em chapitre, la moitié de tout le texte, celui de la mort spirituelle des fous.

 

Les deux personnages noircis y apparaissent aussi sous la forme de deux périodes intermédiaires, 2 x 3 mois de la période sombre, et au milieu est Noël, fête de l'arbre spirituel ou l'on se fait des présents.

Ces 2 deux là sont aussi la représentation satirique des mains couvertes de charbon, leurs lignes jointes dessinent un arbre kornu.

 

 

 

Donc nous devrions voir apparaître bientôt l'autre partie du culte, celui de la lune et de la femme lumineuse et sombre,

Jusqu'ici nous avons vu 24 vieillards, les deux périodes lumineuse et sombre de six mois chacune. Et nous savons que le prisme de départ est un hexagone, 6 côtés.

 

Le chiffre sept correspond systématiquement à une période charnière doublée.

 

 

 

 

Ce que l'on a apprit jusque-là prouve amplement qu'il s'agit d'un détournement du culte gaulois.

Un vol commit par ceux qui ont construit le culte catholiques cabaliste.

 

Vous devez arracher le livre des lumières de cette bible infamante et en rayer toutes les mentions chrétiennes et juives car ils nous ont trahit pendant 2000 ans.

 

Reprenez notre bien, ce livre nous appartient.

 

À suivre

 

 

Un signe apparut dans le ciel = une lumière,

 

Une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds = c'est la déesse de la lune, couverte par sa cape de lumière solaire,

 

Et une couronne de 12 étoiles sur la tête = plagiat cabaliste, chez nous ce sont 12 lumières lunaires, 6 côté sombre et 6 côté lumineux,

 

Elle était enceinte = une grande et grosse pleine lune,

 

Elle criait = la lumière écriarde des pleine lunes,

 

Étant au travail et dans les douleurs de l'enfantement = rougissante, limpide, en sueur, huileuse de sueur,

 

Un autre signe parut c'était un grand dragon rouge = Tanaris l'orage à l'aube,

 

Ayant 7 têtes, 10 cornes et 7 diadèmes = 24, ce sont les dix chiffres de notre système mathématique démonstratoire. 7 têtes et 7 diadèmes correspond au système de pensée féminin, 7 lumineux et 7 sombres. Comme je l'ai expliqué plus haut, le système hexagonal ne comprend que 6 façons de la pensée,le 7 em est un intermédiaire. Ce qui nous fait 6x6= 36, 36x10= 360, les 360 mois de notre calendrier,

 

Sa queue entraînait le tiers des étoiles = plan cosmogonique,

Et les jetait sur la terre = a l'horizon, c'est la précession des étoiles,

 

Le dragon se tînt devant la femme = l'orage se trouvait devant la lumière de la lune, (ce dragon est celui de Tanaris l'orageux mais c'est surtout celui des passions religieuses néfastes, extrémistes).

 

Afin de dévorer son enfant quand elle aurait enfanté = pour intercepter la lumière descend vers la terre,

 

Elle enfanta un fils qui doit paître les nation avec une verge de fer = secret du culte des eaux,la lumière rebondit sur la matière,

 

Et son enfant fût enlevé vers Lugus ( puisque c'est lui le dieu principal gaulois depuis l'Antiquité) et son trône solaire,

 

Et la femme s'enfuit dans le désert = c'est a dire dans le ciel ensoleillé, lune diurne,

 

Afin qu'elle y fût nourrit pendant 1260 jours = par des textes, c'est encore une reprise des chapitres précédents mais sous la lumière lunaire et féminine,

 

Il y eut une guerre dans le ciel = l'orage,

 

Michel et ses anges combattirent contre le dragon = plagiat, pas de Michel chez nous. Ces anges sont les septs esprits période lumineuse du début, bien gaulois au début,

 

Et le dragon et ses anges combattirent = les sept esprits période sombre Tanaris,

 

Mais ils ne furent pas les plus forts et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel  = c'est le passage clair à une période lumineuse sans hombres, l'orage est retombé,

 

Et il fut précipité le grand dragon, le serpent ancien = le serpent des instincts primaires que l'on connaît chez nous,

 

Appelé le diable et satan celui qui séduit toute la terre, envoyé sur la terre avec ses anges = plagiat cabaliste, pas de diable ou de satan chez nous, la philosophie prime sur la religion.  En fait ce qu'il dit c'est que le serpents des instincts primaires a prit pied sur le monde terrestre , plan cosmogonique, c'est surtout la déchéance des passions incontrôlables religieuses, 

 

Et j'entendis d'une voix forte = exagération du texte à venir,

 

Le salut est arrivé et la puissance et le règne de notre dieu (Lugus chez les gaulois),

 

Car il a précipité l'accusateur de nos frères = l'orage enragé,

 

Qui les accusait jour et nuit = toujours la référence aux orages religieux passionnels qui ne savent pas s'arrêter,

 

Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau = les petits nuages rougeoyants de l'aube  refroidissent les entrées atmosphériques qui déclenchent les orages, c'est aussi le synonyme de la douceur,

 

Ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre leur mort = idem, cela veut dire qu'ils ne se sont pas passionnés et ne sont pas devenus des extrémistes orageux,

 

C'est pourquoi réjouissez-vous cieux et habitants des cieux = tout les astres et nuages,

 

Malheur a la terre et a la mer = reprise des chapitres précédent sous l'effet du prisme qui avance,

 

Car le diable est descendu chez vous anime d'une grande colère = donc là c'est l'orage sur le plan physique terrestre,

 

Le dragon poursuit la femme = l'orage remonte vers la lune diurne,

 

Et les deux ailes du grand aigle fûrent donnée à la femme = soit deux nuages noirs de chaque côté de la lumière de la lune, de l'astre, (voir chaudron de Gundestrup),

 

Afin qu'elle s'envola au désert = dans le ciel ensoleillé, la ou il ne reste plus aucuns autres astres a part le soleil,

 

Où elle est nourrit 1 temps, des temps et la moitié d'un temps = une façon de compter à la demi-unité comme dans l'Antiquité gauloise, 

 

Loin de la face du serpent = elle doit compter la tête froide,loin des instincts primaires qui la troubleraient,

Logique,

 

Et de sa bouche le serpent lança de l'eau comme un fleuve afin de l'entrainer par le fleuve = c'est une image, on parle de pluie torrentielles qui peuvent entraîner la lumière, 

 

Et la terre s'ouvrit et englouti le fleuve = la terre aspire les torrents d'eau des averses orageuses,

 

Et le dragon fût irrité contre la femme et s'en alla faire la guerre au reste de sa progéniture = l'orage gronde encore et redescend vers le sol,

 

Et a ceux qui en gardent les commandement = plagiat, nous on appelle cela des fondements philosophiques, cela veut dire que l'orage religieux s'est abattu sur terre d'où l'

obscurantisme qui combat la philosophie lumineuse.

 

 

 

 

 

On apprend ici que le culte féminin religieux est séparé du culte masculin sombre, mais que le système de chiffre et de numérologie est partagé. Dans cette histoire, la lune préfère suivre le soleil dans la période lumineuse du début d'année. C'est l'évocation de la séparation de la religion masculin- féminin.

 

Cette déesse qui suit le dieu de la lumière on la connaît bien, c'est Étunia, Eithne.

 

On apprend aussi que le dragon des passions religieuses c'est Tanaris ( ils vont pas être content les odinistes) et que donc c'est bien le culte druidique gaulois qui est resté caché dans le livre des révélations. Celui qui était pratiqué à Lugdunum et partout chez nous.

 

La lumière du soleil et la lumière de la lune enfantent au matin de la periode lumineuse les premières lueurs rougeoyantes de la vie, de l'aube de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

À suivre.



Et il se tint sur le sable de la mer = reprise des chapitres précédents, la roue a encore tourné,


Puis je vis monter de la mer une bête avec 10 cornes, 7 têtes et 10 diadèmes = 10 + 10 valeurs de numérologie + 7 églises de l'esprit, mathématiques. C'est le symbole de l'orage côtier,


La bête semblable à un léopard, des griffes d'ours et une gueule de lion = elle apparaît sur le chaudron de Gundestrup. Ce sont trois symboles de la bestialité, la méchanceté humaine, la démence,


Le dragon lui donna une grande autorité, sa puissance, son trône = c'est a dire le pouvoir spirituel et surtout religieux de Tanaris, celui de s'imposer par la peur et la subjuguation religieuse,


Et je vis une des têtes comme blessée à mort = le pouvoir de donner la peur de la mort aux gens,


Mais sa blessure mortelle fût guérie = le mensonge religieux, la croyance folle,


Et toute la terre fût d'admiration devant la bête = devant la bestialité renaissante,


Et ils adorèrent le dragon parce qu'il avait donne autorité à la bête = ils ont adoré l'orage, son caractère colérique qui a donné la puissance mensongère à la bestialité religieuse,


Et ils lui fût donné une bouche avec des paroles arrogantes et des blasphèmes = suffisance, morgue et mensonges religieux dans la colère et la bestialité, 


Et il lui fût donné le pouvoir d'agir pendant 42 mois = soit d'utiliser la satire double de 1260 lignes, très puissante pour le religieux car elle impressionne les naïfs,


Et elle ouvrit sa bouche pour blasphémer contre la lumière, son nom ( light, Lugus), son tabernacle et les astres lumineux = le mensonge obscurantiste,


Et il lui fût donne de faire la guerre aux saints et de les vaincre = par la colère, la bestialité, le mensonge et la peur,


Et il lui fût donne autorité sur toutes tribus, peuples, langues, nations = c'est l'avènement du pouvoir religieux obscurantiste,


Et tous les habitants de la terre l'adoreront ceux dont le nom n'a été écrit dans le livre de vie depuis la fondation du monde = c'est a dire ceux qui ne ressemblent pas aux 7 églises du début,


Si quelqu'un a des oreilles qu'il entende = les bruits, l'audition, la langue sacrée gauloise,


Si quelqu'un mène en captivité il ira en captivité, si quelqu'un utilise l'épée il faut qu'il soit tué par l'épée = chez nous c'est l'épée de la destinée, ce sont des lois énoncées en langue sacrée gauloise, la justice et la vérité dans le language,


Puis je vis monter de la terre une autre bête avec 2 cornes, comme un agneau mais qui parlait comme un dragon = la dualité des douces diatribes mensongères,les satires inversées de la période sombre de Tanaris,


Elle exerçait toute l'autorité de la première bête = l'autorité religieuse, toujours le mensonge obscurantiste, la naïveté provoquée,


En sa présence elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la 1ere bête dont la blessure avait été guérie = les gens préfèrent toujours les gentils mensonges plutôt que les vérités blessantes,


Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu sur la terre à la vue des hommes = toujours une reprise des 1ers chapitres sur le feu, l'étoile qui tombe du ciel et enflamme le foyer de charbon, cela veut dire que ce sont les satires de hallowen qui sont utilisées, le spectacle satirique devient religieux,


Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qui lui avaient été donné d'opérer en présence de la bête = c'est le spectacle religieux, le mensonge obscurantiste,


Disant aux habitants de faire une image de la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait = la représentation de l'épée de la destinée, Excalibur,


Et il lui fût donné d'animer l'image de la bête pour parler = marionnette de la bestialité enflammée, un spectacle religieux gaulois,


Et qui fît que tous ceux qui n'adoraient pas l'image de la bête fussent tués = la manipulation religieuse tue ses opposants, toujours. Mais sur le plan du spectacle cela veut dire qu'ils ont été dormir plutôt que de regarder,


Et elle fît que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves = les différences,


Reçussent une marque sur leur main droite où sur leur front  = marquage des différences sombres et lumineuses, le jour et la nuit, lumières,


Et que personne ne pût acheter où vendre sans avoir la marque = le pouvoir de l'argent, un côté lumineux physique et un côté spirituel, avènement de la monnaie religieuse,


Le nom de la bête où le nombre de son nom = en fait c'est la totalité du prisme, chiffres inclus,


La sagesse, l'intelligence calcul le nombre de la bête car c'est un nombre d'homme, 666 = cela revient a la disposition du prisme cosmologique, c'est un calcul de numérologie sur les phases naissance , jeunesse et maturité. Vous aurez besoin de tout le schéma à plat pour le faire,  





Avec cette satire là, on apprend que les femmes en périodes lumineuses avaient non seulement le pouvoir de vie et de mort, mais en plus elles avaient le pouvoir de dénoncer le mensonge et la bestialité religieuse proférés dans la colère grâce a une sorte de spectacle de marionnettes où d'ombre et lumière.

C'est surtout l'évocation des mathématiques, des luminescences de la fonte du métal et de l'avènement de la monnaie.

C'était pour démontrer et combattre la démence religieuse et les folies humaines, les tricheries, les dusios. Ceci en utilisant notre langue sacrée bien sûr et le pouvoir de l'argent.

Donc ce sont elles qui géraient les monnaies.



À suivre.










Je regardai et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de sion = plagiat cabaliste,


Avec lui 144 000 personnes = calcul de numérologie final, la montagne ici est celle des calculs composés de 24, 4, 6, 12, 5,


Qui avaient son nom = sa couleur, sa lumière douce,


Et le nom de son père sur le front = la lumière,


Et j'entendis une voix comme le bruit des grosses eaux (une chute), d'un grand tonerre, et la voix que j'entendis était comme celle de joueurs de harpe = des bardes, c'est satire chantée se produit comme les gouttes de pluie qui tombent, une a une, 


Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, les 4 êtres vivants et les vieillards = c'est le chant syllabique de l'ancienne langue qui revient,


Et personne ne pouvait apprendre le cantique à part eux, = le secret de la langue druidique,


Ce Sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes car ils sont vierge, ils suivent l'agneau partout = ce sont des enfants,


Ils ont été rachetés d'entre les hommes, = des réincarnations,


Comme les prémices pour Lugus et le fils (réincarnatoire) = les 1 ères réincarnations provoquées par la langue sacrée,


Et dans leur bouches pas de mensonges = des innocents,


Je vis un autre ange qui volait au milieu du ciel avec un évangile éternelle pour les habitants de la terre, nations, tribus, langues et peuples  = tous les groupes,


Il disait adorez la lumière, donnez gloire,l'heure de son jugement est venu et adorez celui qui a fait le ciel,la terre, la mer, et les sources d'eaux = la vision, la lumière,


Un second ange suivit disant -elle est tombée Babylone la grande qui a abreuvé les nations du vin de la fureur de son impudicité = vin, période sombre, cela veut dire que la période sombre était finie, les liquides appartiennent au culte féminin, logique,


Et un troisième ange disant d'une voix forte = autorité,


Si quelqu'un adore la bête et son image ( la démence religieuse) et reçoit une marque sur son front où sur sa main ( la monnaie),


Il boira lui aussi du vin de la fureur lumineuse = cela provoquera sa folie,


Versée sans mélange dans la coupe de la colère = Tanaris, c'est vraiment la démonstration de la saoulante inclinaison  vers l'obscurantisme colérique. La démence provoquée par l'argent,


Et il sera tourmenté par le feu et le souffre = d'avoir sacrifié au monde physique de l'argent, 


Et la fumée de leur tourment aux siècles des siècles, = reprise des chapitres précédents, celui qui a acheté le culte ne sera pas racheté par lui,


Je regardai et vis une fumée blanche, sur la nuée quelqu'un assis comme un fils d'homme (jeunesse) et sur sa tête une couronne d'or (de lumière), et dans sa main une faucille tranchante = un jeune druide lumineux, leur héritier,


Et un autre ange sorti du temple (fumée) criant, 

Jette ta faucille et moissonne car l'heure de moissonné est venue, car la moisson de la terre est mûre = c'est à dire de récupérer tout le travail passé,


Et il lança depuis le ciel sa faucille sur la terre, moissonna = retour aux textes du début, les grains clairs où sombres, le passé,


Et un nouvel ange sorti du temple avec une faucille = une autre aire,


Et un autre ange vînt avec autorité sur le feu = passions,


Il s'adressa au porteur de la faucille -lance ta faucille et vendange la vigne car les grappes (sombres) sont mûres = l'huile et le vin appartiennent au culte féminin, liquide,


Il (elle) jeta la faucille, vendanges, jette la vendange dans la cuve de la colère = des passions qui fermentent la jalousie?


Et la cuve fût foulée en dehors de la ville (loin) du sang sorti de la cuve jusqu'aux lors des chevaux (hauteur), sur une étendue de 1600 stades (plan) = calculs latéraux,





C'est encore une satire druidique mais quelqu'un a manipulé le texte pour en faire une diatribe contre les femmes, au début c'était une partie du culte uniquement féminine. La mysoginie venue d'Orient.


C'est toujours le culte féminin et c'est pour cela qu'il est question d'enfants.  Le texte masculin du début a été repris mais d'un point de vu masculin,


Ce qu'on apprend aussi, c'est que les 24 vieillards servent a la constitution des prénoms.

Tous les prénoms gaulois sont constitués de cette façon syllabique, la numérologie semble avoir été utilisée comme méthode réincarnatoire,






À suivre.



Dans le ciel un autre signe grand et admirable = une belle lumière,


7 anges qui tenaient 7 fléaux, les derniers = dernière partie de l'arc en ciel,


Je vis comme une mer de verre mêlée de feu = prisme des passions,


Et ceux qui avaient vaincu la bête = les sans bestialité,


Et son image = les sans peur,,


Et le nombre de son nom = naissance 6, jeunesse 6, maturité 6, c'est a dire ceux qui sont passés à travers les âges,


Debouts sur la mer de verre, ayant des harpes = musique des gouttes d'eau, culte des eaux,


Et ils chante le cantique de moise = plagiat cabaliste, les juifs eux même nient toute participation à ce livre,


Le serviteur et le cantique de l'agneau = cela veut dire que le guide a pris la gentillesse de l'agneau, il est devenu vieux,


En disant -tes oeuvres sont grandes et admirables, tes voies sont justes et véritables, roi des nations = c'est a dire lumineuses, philosophiquement parlant. Nb: c'est Lugus qui est surnomme le vainqueur des nations chez nous.


Qui ne craindrait et ne glorifierai ton nom car seul tu es clair = comme de l'eau de roche. Référence net à un grand guide spirituel.


Et toutes les nations viendront et se prosterneront devant toi car tes jugements ont été manifestés = c'est a dire qu'il a manifesté ses éclairages,


Après je regardai et le temple du tabernacle (nuageux spirituellement et physiquement)  du témoignage fût ouvert dans le ciel = laissant une ouverture, une vue plus profonde, mémorielle,


Et les 7 anges qui tenaient les 7 fléaux sortirent du temple revêtus de lin pur éclatant et ayant des ceintures d'or autour de la poitrine = reflet des rayons sur les tenues nuageuses, (culte féminin?),


Et l'un des 4 êtres vivants (la vieillesse) donna aux 7 anges 7 coupes d'or, pleines de la colère du dieu qui vît au siècle des siècle = le dieu du temps, le grand guide, le Kernunos,


Et le temple fût remplit de fumée (obscurci) à cause de la gloire et de la puissance = les nuages se referment sur la lumière,


Et personne ne pouvait entrer dans le temple (assombrit) jusqu'à ce que les 7 fléaux des 7 anges fussent accomplits = donc les 7 fléaux sont ceux de la vieillesse. L'aigle noire féminin chez nous (chaudron de Gundestrup),





C'était le 15 em chapitre, il regroupe les 3 périodes précédentes, lumineuse masculine, sombre masculine, lumineuse féminine (naissance, jeunesse et maturité),

3x5=15 chez nous le chiffre 5 appartenait aux guides spirituels de l'oursin, les druides et druidesses. C'est l'étoile a 5 branches de la maitrise.


C'est une coupe dans le livre, ici on parle de la où du grand guide spirituel.


Remarque: 95% de ce livre est d'origine druidique, la roue hexagonale de 6 mois, l'émeraude, se retrouve sur le chaudron de Gundestrup.

L'autre rouelle de 8 branches sert manifestement pour le culte sur 30 ans. C'est le même genre de pratiques.


À suivre


Une voix forte sorti du temple = du corp, exagération,


Le 1er versa sa coupe sur la terre et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui admiraient son image = la terre - les solides, en effet les gens colériques atteints de démence religieuse dans meurs vieux jours sont victimes d'ulcération provoquées par leur nervosité,


Le second versa sa coupe dans la mer ( liquides) et elle devint du sang comme celui d'un mort et tout être vivant mourut = c'est la coagulation due à l'âge, les artères se bouchent à cause de caillots sanguins, c'est aussi l'évocation du système rénal qui lache,


Le 3 em versa sa coupe dans les fleuves et les sources d'eaux, ils devinrent du sang et j'entendis l'ange des eaux qui dit -tu es juste toi qui est (présent) et qui était ( passé), parce que tu as exercé ce jugement- = c'est l'eau transformée en sang, la soif es un des maux de la vieillesse qui à besoin de l'eau pour se régénérer,


Car ils ont verse le sang des prophètes et tu leur a donné du sang à boire = régénération du sang pour les générations de prophètes gaulois, grace à l'eau,


Et j'entendis l'autel qui disait -lumière tes jugements sont véritables et justes-  = éclairages nets,


Le 4 em versa sa coupe sur le soleil et ils lui fût donne de brûler les hommes par le feu, par une grande chaleur, et ils blasphèmèrent contre le nom de la lumière et ne se démentirent pas = c'est la fragilité de la peau des gens âgés qui souffrent a cause des rayons du soleil et qui s'en plaignent en jurant,


Le 5 em versa sa coupe sur le trône de la bête ( la démence) et son royaume fût couvert de ténèbres et les hommes se mordaient la langue de douleur, et ils blasphèmèrent le dieu du ciel (donc il y en a plusieurs) a cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, ils ne se retentirent pas = c'est la folie intérieure, les vieux maudissent la lumière et la vérité qui leur arrive, c'est une perte de l'entendement. Les personnes âgées cachent cela,


Le 6 em versa sa coupe sur le grand fleur Euphrate (la vue), et son eau tarit afin que le chemin des rois d'Orient soit préparé = c'est la perte de la vue, des eaux oculaires, les rois d'Orient c'est la sécheresse,


Et je vis sortir de la bouche du dragon (l'orage colérique) et de la bouche de la bête ( la démence) et de la bouche du faux prophète ( le mensonge obscurantiste), 3 esprits impurs semblables à des grenouilles = la colère, la démence, le mensonge, ils ont les yeux exorbités comme les grenouilles, ils préfèrent se mentir à eux même plutôt que d'accepter la vieillesse,


Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges ( subjuguation mensongère), et qui vont vers les rois de toutes les nations afin de les rassembler pour le grand combat contre la lumière = de la vérité, ils préfèrent l'obscurantisme religieux plutôt que la vérité de la vieillesse et la mort qui va les prendre de toute façon,


Voici jue viens comme un voleur (sans prévenir) heureux qui veille et qui garde ses vêtements afin qu'ils ne marchent pas nu et qu'on ne voit pas sa honte = la déchéance corporelle viens sans prévenir, il faut garder ses vêtements pour ne pas la montrer,


Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé armaguedon (cabalisme) = tous les vieux mourant au même endroit,


Le 7 em versa sa coupe dans l'air ( la respiration) et il sortit du temple (corp), du trône, une voix forte - c'en est fait- = la certitude d'une mort prochaine, une mauvaise respiration,


Et il y eut des éclairs, du tonnerre, un grand tremblement = la colère et la peur de mourir qui font trembler,


Tel qu'il n'y en a jamais eût depuis que l'homme est sur la terre , et aussi un grand tremblement = les mains des vieux tremblent d'incertitude pour la première fois à cause du passage à la mort,


Et la grande ville fut divisée en 3 (passé, présent, futur), et les villes des nations tombèrent = perte de la mémoire civilisationnelle,


Et la lumière se rappel la de Babylone ( les valeurs physiques) pour lui donner la coupe de son ardente colère = du vin sombre de la spiritualité axée sur des valeurs corporelles,


Et toutes !es îles s'enfuirent et les montagnes ne furent plus = la désorientation dû a la perte de repères des très vieux,


Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent (gaulois) tomba du ciel sur les hommes, et ils blasphèmèrent la lumière à cause de la grêle parce que ce fléaux était très grand = évocation de la perte de force physique des vieux, et du sentiment qu'on aura tous dans notre grand âge d'être toujours la victime choisie. L'attitude victimaire des vieilles personnes,





C!est toujours une satire druidique, elle reprend les principaux maux de la vieillesse ennemie.

Triste et pourtant magnifiquement ouvragée. 



À suivre.




Le texte du chapitre 17 concerne le culte féminin, il parle de l'amour.

Étant donné qu'il leur appartient (aux femmes), je demanderai aux druidesses qui ne veulent pas que ce texte soit rendu publique de m'envoyer un message privé sur twitter.

C'est un grand pouvoir qui est décrit dans ce chapitre.


Le chapitre 18 traite également de l'éducation amoureuse des femmes, c'est encore le culte féminin.


Le chapitre 19 traite des mariages d'amour, il appartient au culte féminin.


Si personne ne se manifeste je le mettrai en ligne.


À suivre.

Nb: petit rappel de calcul, 1260:7= 180, demi période séculaire.

1260:24=52,5 -52 semaines de l'année mais prendre en compte que nous commençons l'année par une demi-nuit et la finissons ainsi, d'où la demi-unité 0,5.