Mégalithes,Lieux de Culte.

La croix gauloise. Une idée avec au milieu la lunaison, l'ouverture en Torc vers le soleil levant et quatres constellations qui forment les coins. C'est un modèle de cercle zodiacal. La serpe, la chevelure, le visage et le dauphin existe sur les monnaies antiques gauloises. "Gaulish zodiac and Temple".
La croix gauloise. Une idée avec au milieu la lunaison, l'ouverture en Torc vers le soleil levant et quatres constellations qui forment les coins. C'est un modèle de cercle zodiacal. La serpe, la chevelure, le visage et le dauphin existe sur les monnaies antiques gauloises. "Gaulish zodiac and Temple".

Qui dit druidisme dit philosophie des étoiles, du temps qui passe, de l'éternité des chiffres de pierres.


Un certain nombre de lieux en France, berceau du druidisme gaulois, se nomment encore "samonos où Samos", , proches des "salmons" anglais, ils désignaient des places spéciales se rapportant au culte.

Ces lieux héritiers de la vieille culture mégalithe accueillirent pareillement de grandes prêtrises. Les chercheurs ont pu prouver une occupation de lieux mégalithiques jusqu'à l'âge du bronze, soit au moins 4000 ans d'installation des mêmes populations européennes (et jusqu'à 6000 ans paraît il). Cela veut dire que beaucoup d'archéologues, ceux qui opposent clairement leur déni d'une transmission a travers les millénaires....mentent sciament.


Les mégalithes antiques dans leurs agencements se prêtaient parfaitement à des jeux de lumières provenant de feux tenus en certains points.

Leurs espacements sont parfaits pour induire des ambiances religieuses et on peut en déduire qu'ils servaient la nuit au moins autant que pour les cérémonies de jour. De là à penser qu'ils servaient aux augures et à l'établissement de personnages sacralisés, de dieux où d'anciens rois....


On note que les dits menhirs ont la stature de géants aux formes humaines et que là également les jeux de lumières ont dû être à l'origine de ces cultes, car il s'agit de lieux sacrés, de cela personne n'est dupe.


En quelques shémas simplifiés, je vais essayé de vous demontrer ce qu'a été le culte druidique à travers ses lieux.

Les druides pratiquaient la géobiologie depuis toujours, c'est la science des énergies vitales reliée à certains lieux, on parle de magnétisme.

En effet, selon les endroits l'énergie sacrée, la lumière change où se concentre en des lieux, selon les saisons et dates. La maitriser demande des années de pratiques.

Les cromlechs sont situé sur d'anciens lieux comme ceux ci. Hors chaque place possède un type d'énergie qui lui est particulière.

(Il en est un en France qui est prolixe à certains moments et "fonctionne" encore, 4000 ans plus tard).

Ces cercles de pierres fonctionnent grace à des chiffres précis selon le culte druidique ancien, ils comptent les cycles célestes avec le même nombre de mégalithes.

Masham.

Culte druidique megalithique à Masham, grande bretagne. 1800~
Culte druidique megalithique à Masham, grande bretagne. 1800~

Chez les druides, beaucoup de choses s'incarnent dans la géométrie spaciale et dans les chiffres.


Ce lieux de culte comme tous les lieux dédiés aux étoiles ne comporte pas de toiture, on remarque quelques niches plus où moins grandes.

Il y a, d'aprés photos, 9 niches, comme il y a 9 places autour de la table de pierre qui devaient servir aux discussions.

Elle représentent sans doute les neufs chiffres de l'âmes (le zéro de l'immobilité n'apparait pas) et aussi neufs personnages initiés.


Il y a dans l'espace le plus grand, 12 pierres levées sur les côtés, cela doit représenter les 12 clairières d'étoiles du zodiaque.


La dernière niche est beaucoup plus grande, ce doit être celle de l'âme, chiffre neuf.


4 pierres debouts incarnent les 4 saisons et les 4 points cardinaux biens connus du zodiaque, autour du pilier central qui soutient le centre cosmologique (aux alentours de l'étoile polaire).


Vous remarquerez d'autres pierres dite de séparations, devant l'entrée du lieux, devant l'entrée des 4 pierres debouts et devant l'entrée de la petite salle. Trois plans de vue différents qui s'incarnent au pied du pilier central également en une petit piedestal. Tout est démontré en double, une partie du monde physique et une partie du monde spirituel.


Je note la ressemblance avec la disposition des lieux retrouvée dans les pierres du "jardin des moines" de Brocéliandre (qui n'a jamais appartenu aux moines, il faudrait l'appeller le jardin des druides en vérité).

Ceci en une grande aire d'étude du ciel et une autre plus petite sans doute dédiée aux débats.


NB: Ceux qui iront sur place vérifieront les chiffres directement.

Brocéliande.

Jardin aux druides, Brocéliande.
Jardin aux druides, Brocéliande.

Même agencement qu'à Masham sinon qu'en plus un chemin de procession a été défini autour des deux aires principales.

Quelqu'un a beaucoup dérangé les pierres durant la période chrétienne mais les lieux sont reconnaisables.

Les 4 saisons célestes sont définies à l'extérieur à travers les alignements.

Anund, alignement mégalithique.
Anund, alignement mégalithique.

À Anund comme en Norvège on a retrouvé des bateaux de pierres mégalithiques alignées. Celui-ci possède les deux aires petites et grande ainsi que le pilier central, le mât.

On peut en déduire au vu de la proximité maritime, que les anciens peuples pratiquaient un culte des eaux cosmologiques, qu'ils savaient que la planète flottait dans l'immensité sidérale et que les cercles de pierres en étaient la représentation. Datation: 12000 ans.

Typologie générale, mégalithique à Malte.
Typologie générale, mégalithique à Malte.

À Malte où on a retrouvé des preuves flagrantes d'un culte des eaux, la typologie générale des lieux est encore la même, une grande et une petite aire avec une sorte de Dolmen dans le fond.

7000 ans d'histoire environ.

Cercle druidique de Mendiluze, Espagne.
Cercle druidique de Mendiluze, Espagne.

En Espagne, on retrouve les trois niveaux d'initiations dans le cercle, à Mendiluze le second a été abimé mais les lieux parlent encore. Ici on voit aussi trés bien les 4 côtés des saisons célestes et le centre divin.

Site druidique de Saint Just.
Site druidique de Saint Just.

À st Just, on retrouve dans le cercle qui ressemble beaucoup à la forme d'un oursin fossile, 3 niveaux principaux d'initiation, le 3 èm étant le pivaut central. Ce centre divin est entouré de pierres debouts qui ont forcément un rapport avec la hauteur des étoiles.

Même symbologie que le pilier central de Masham avec 3 niveaux d'initiation.

Plan stonehenge.
Plan stonehenge.

À Stonehenge, 4000 ans, les savants avaient beaucoup améliorée la technique.

Les cinq portiques centraux rappellent les cinq pointes étoilées de l'oursin fossile dont la cinquième est intériorisée, la où est la table (une boussole spirituelle?).

 Il y a 30 portiques extérieurs qui correspondent aux 30 années du calendrier gaulois. Tout autour, dans le fossé, on a plaçé deux têtes de bovidés au debut et à la fin, des "bois" de cervidés sont disposés dans le reste du cercle. C'est la représentation d'une Torc géante. Le cercle mégalithique est un calendrier stellaire mais en plus, celui ci nous apporte une précision sur les 4 saisons célestes car elles se calquent sur les 4 points cardinaux, ce sont donc 4 directions également.

Nb: il y a exactement 7 cercles à Stonehenge, disposés en 3 principaux agencements pierreux.











Cette civilisation autochtone des eaux du temps a laissé ses premières traces dans le nord de l'Europe il y 12000 ans, a atteind son apogée en grande bretagne il y a 7000 ans environ et s'est disseminée dans toute l'Europe de l'ouest et alentours.

Si vous analisez la disposition des premières églises chretiennes, vous retrouverez les deux aires cultuelles. 

En fait, notre histoire ancienne ne s'est jamais arrêtée, notre civilisation  n'est pas originelle indouiste où juive, elle est d'origine druidique depuis le début.






Conclusions.

Les niches, et notament celle du fond de la petite aire appartiennent au monde spirituel, intériorisé, tandis que les menhirs demontrent une présence physique extériorisé. Ce sont les deux mondes complémentaire esprit (période sombre)-corp (periode lumineuse), deux jumeaux.

Il y a bien trois niveaux d'initiations principaux dans chaque endroit (bardes, ovates-vates et Druides au centre).

4 saisons célestes qui sont aussi 4 directions , elles ont les deux rôles spirituels et physique.

Viennent ensuite 4x3 pierres debouts (12) qui designent les mois de l'année et le zodiaque.

À Stonehenge on retrouve les 30 années du siècle gaulois et parmis les 15 piliers centraux seuls 12 sont alignés Est, Nord, Ouest, Sud. Les trois derniers sont placés derrière la table. Donc ce sont bien les représentations des 12 directions zodiacales, les anciens connaissaient les 4 directions grace à l'étude des astres. 

Le zodiaque est d'origine druidique, la preuve se retrouve a Masham.


Tout cela est mis en scène de manière géométrique, toujours.


Le site de Masham fût construit vers 1800, pendant les guerres révolutionnaires, c'est bien une preuve supplémentaire que les antiques préceptes druidiques ont été  transmis jusqu'a notre époque. Les druides de Grande Bretagne avaient echappé aux exactions romaines d'il y a 2000 ans.




Ici ce sont deux menhirs installés durant l'âge de bronze. Donc il y a bien continuité dans le temps, c'est à cette époque qu'ils furent sculptés de 4 côtés préfigurants la croix gauloise et les quatres directions du monde. On les installait aux croisements des routes pour des regroupements religieux et encore jusqu'à il y a peu avec la religion transformée, la chrétienté. Déjà a l'âge du bronze ce sont des ça talons, des lieux de chants sacrés. Et encore aujourd'hui ils représentent quelqu'un.
Ici ce sont deux menhirs installés durant l'âge de bronze. Donc il y a bien continuité dans le temps, c'est à cette époque qu'ils furent sculptés de 4 côtés préfigurants la croix gauloise et les quatres directions du monde. On les installait aux croisements des routes pour des regroupements religieux et encore jusqu'à il y a peu avec la religion transformée, la chrétienté. Déjà a l'âge du bronze ce sont des ça talons, des lieux de chants sacrés. Et encore aujourd'hui ils représentent quelqu'un.
Menhir au poisson.
Menhir au poisson.

Les pierres debouts possédaient un méplat à leur sommet, on pouvait y disposer des sculptures animals où des paniers d'offrandes qui correspondaient au zodiaque en relation.

Temple druidique.

Une idée personnelle de ce a quoi pourrait ressembler un cercle d'initiation druidique aujourd'hui.

Temple druidique gaulois.
Temple druidique gaulois.
Une forme trés juste.
Une forme trés juste.

Ci-dessus une projection de ce que pourrait être un lieu d'initiation druidique, calqué sur le dessin d'une enseigne druidique des cycles.

La monnaie qui représente l'enseigne figure aussi deux "plûmes" de métal attachées au porte-enseigne.


.............



Nb: Les alignements mégalithiques de Carnac m'évoque une forêt, nous connaissons l'existence de forêts des dieux chez les gaulois, aussi je me demandais si chaque pierres debout représente en fait, un dieu, et donc une tribu. Les menhirs de Carnac sont il la représentation de l'union de tous les dieux et donc de toutes les tribus gauloises?

Cela paraitrait logique, ces peuples partagaient la même culture. D'autant que le nombre de pierres debouts correspond à peut prés au nombre des clans gaulois connus...

Modele.
Modele.
Schéma temple des 4 lunes.
Schéma temple des 4 lunes.

Les Carnutes.

Cercle druidique des carnutes.
Cercle druidique des carnutes.

Ce cercle de pierre avec une porte en son centre défini bien l'ancienne religion, d'un côté de la porte est le monde physique et celui qui l'a franchie entre dans le monde spirituel, c'est à dire en religion, il devient druide.


Située au centre d'une rosace préfigurant les cycles stellaires et la lumière de l'esprit.

C'est très ancien et pourtant toujours d'actualité des millénaires plus tard.

C'était la même symbolique avec les portiques de stonohenge, ceux qui les franchissaient, entraient dans la spiritualité religieuse et lumineuse.

Ce sont des lieux d'initiation et de culte.

On retrouve les cercles de pierre sous la forme des rosaces modernes avec les portes d'entrées dans les églises.

Les petits cercles de pierre correspondaient à une divinité céleste unique.

Les grands cercles possédaient plusieurs portes, chacun de ces portiques correspondant à des divinités célestes différentes à chaque entrée mais unies par le cercle et les grands cycles.

100%.

Note: ces cercles sacrés sont bien sûr le domaine des dieux car ils sont en relations avec l'univers, ils font un lien entre les hommes, les femmes, et l'immensément grand.

Lan-Kerellec. La dalle est de travers la aussi donc, ces dolmens n'ont jamais servie aux sacrifices mais à une retraite intérieure.
Lan-Kerellec. La dalle est de travers la aussi donc, ces dolmens n'ont jamais servie aux sacrifices mais à une retraite intérieure.
Une allée couverte située dans l'Oise. Vous voyez la porte en rond, ces allées couvertes, ressemblantes au dolmens vraiment, ont servi de lieu de culte dans leurs intérieurs. Les pierres plates n'ont jamais servi à des sacrifices fantasmés par les chrétiens.
Une allée couverte située dans l'Oise. Vous voyez la porte en rond, ces allées couvertes, ressemblantes au dolmens vraiment, ont servi de lieu de culte dans leurs intérieurs. Les pierres plates n'ont jamais servi à des sacrifices fantasmés par les chrétiens.

D'abord les cercles de pierres démontrèrent une aire couverte par la voûte de la nuit et les cycles planétaires et étoilés de l'esprit divin en mouvement, puis les dolmens et allées couvertes démontrèrent à quel point les hommes s'accaparent le ciel sombre nocturne en l'incarnant dans un lieu couvert de dalles éternelles. Ce fut la naissance des premières églises.

Mosaïque retrouvée à Londre. Les quatres côtés, les trois cercles principaux, l'étoile à cinq branche de l'oursin des druides au centre. Elle représente bien les cercles de pierres mégalithiques.
Mosaïque retrouvée à Londre. Les quatres côtés, les trois cercles principaux, l'étoile à cinq branche de l'oursin des druides au centre. Elle représente bien les cercles de pierres mégalithiques.

Nb: si les plans des églises chrétiennes, mosquées et synagogues monothéistes figurent des tombes en réalité, les lieux de cultes gaulois avec leurs jeux de lumières sont éminemment des lieux de l'esprit divin. Tout est relatif, l'autre monde est le lieu de l'esprit chez nous, et un lieu de refuge chez les monothéistes menés par la peur de mourir. C'est un lieu convoité et respecté par les gaulois qui n'avaient aucunes peur de la mort. C'est la vie éternelle de l'esprit.

Nb: on peut se demander si les alignements comme Carnac sont là pour signifier la présence de grands chefs et mêmes si leur nombre implique la présence de toutes les tribus environnantes. Comme une union sacrée. Faudrait il encore savoir si les alignements ont été mis en place ensemble où petit à petit, dans le temps.

Île De Sein, "Séna".

Photo prise sur l'île de sein. On comprend mieux qu'en effet les pierres debouts représentent des portes, des passages (les yeux de l'âme).
Photo prise sur l'île de sein. On comprend mieux qu'en effet les pierres debouts représentent des portes, des passages (les yeux de l'âme).
Ce dolmen pèse dans les 80 tonnes environ, il ne s'agit pas d'un caprice de chef tribal, c'est une volonté de centaines de personnes associées pour le construire, un véritable culte.
Ce dolmen pèse dans les 80 tonnes environ, il ne s'agit pas d'un caprice de chef tribal, c'est une volonté de centaines de personnes associées pour le construire, un véritable culte.
L'allée couverte dite de "la.roche aux fées" est intéressante a étudier. D'abord et comme les dolmens d'Espagne pyrénéens la relation avec le féminin sacré apparaît. Je me suis rendu sur les lieux et j'ai pu constater que l'endroit se prêtait admirablement aux réunions et festivités a cause de la place en vue tout autour. Et bien sûr c'est le rapport avec les portes qui est présent encore.
L'allée couverte dite de "la.roche aux fées" est intéressante a étudier. D'abord et comme les dolmens d'Espagne pyrénéens la relation avec le féminin sacré apparaît. Je me suis rendu sur les lieux et j'ai pu constater que l'endroit se prêtait admirablement aux réunions et festivités a cause de la place en vue tout autour. Et bien sûr c'est le rapport avec les portes qui est présent encore.
Île d'Yeu, encore une preuve que les dolmens ont un rapport, une relation très sérieuse avec la mer et le féminin sacré: Mori!.
Île d'Yeu, encore une preuve que les dolmens ont un rapport, une relation très sérieuse avec la mer et le féminin sacré: Mori!.
Roscoff, toujours le même rapport à l'océan.
Roscoff, toujours le même rapport à l'océan.
Coëtquidan, les murs penchés révèlent qu'ils furent recouverts avec de la terre. Préfiguration des tumulus plus tardifs et peut être des Pyramides mystérieuses d'Europe.
Coëtquidan, les murs penchés révèlent qu'ils furent recouverts avec de la terre. Préfiguration des tumulus plus tardifs et peut être des Pyramides mystérieuses d'Europe.
Symboles antique, néolithique, sous dolmen. Une lune? Un lanceur?
Symboles antique, néolithique, sous dolmen. Une lune? Un lanceur?
La sergenté, jersey. Le troit commun entre dolmens, allées couvertes et cercles de pierres est là.
La sergenté, jersey. Le troit commun entre dolmens, allées couvertes et cercles de pierres est là.
Comme si les tumulus en rond possédaient une âme intérieure.
Comme si les tumulus en rond possédaient une âme intérieure.
Sur une pierre monumentale on trouve un œil, la porte ronde de l'âme paraît il.
Sur une pierre monumentale on trouve un œil, la porte ronde de l'âme paraît il.
Et sur certains mehnirs se trouvent des ronds..
Et sur certains mehnirs se trouvent des ronds..


Et toutes ces portes rondes mènent vers l'éternité des pierre?

Comme les cercles de pierres serait des portes rondes vers un univers ailleurs?

Autre certitude au sujet des dolmens, on en trouve plusieurs disposés sur les même places sacrées. Chaque construction avait donc un particularisme, celui de son prêtre où prêtresse officiants, peut être de son chef divinisé par la religion.
Autre certitude au sujet des dolmens, on en trouve plusieurs disposés sur les même places sacrées. Chaque construction avait donc un particularisme, celui de son prêtre où prêtresse officiants, peut être de son chef divinisé par la religion.

Nb: Ces églises mégalithiques formaient la porte vers l'autre monde, un endroit où des prêtres se tenaient en longues transes. On a retrouvé des dépouilles plus tardives, toujours en Gaules, dans des positions de transe.

Ici c'est toujours la forme de dôme (nuit), ce dolmen est soutenu par 5 pierres énormes (un type de menhir servant à soutenir la voûte sombre de la nuit des druides), en plus la construction comporte 40 cupules (qui seraient des "yeux"?).
Ici c'est toujours la forme de dôme (nuit), ce dolmen est soutenu par 5 pierres énormes (un type de menhir servant à soutenir la voûte sombre de la nuit des druides), en plus la construction comporte 40 cupules (qui seraient des "yeux"?).
Type d'accumulation de lignes connexe a ce qu'on trouve a Gavrinis et Newgrange mais là en plus on y ajoute un mode de calcul, c'est -5000.
Type d'accumulation de lignes connexe a ce qu'on trouve a Gavrinis et Newgrange mais là en plus on y ajoute un mode de calcul, c'est -5000.

Il y a effectivement un mode calcul comparatif dans la disposition des diverses pièces et structures. Et cette façon de compter est très similaire à ce que l'on retrouve dans le livre des lumières..

D'ailleurs lorsqu'on est capable de tailler et d'agencer des blocs de granits énormes et similaires comme à Stonehenge, cela veut dire qu'on est capable de faire un calcul de masse, il y a 5000 ans....vous voyez où je veux en venir?

Îles britanniques, cette pierre mehnir a stature humaine comporte un trou. Pour pouvoir "viser" une étoiles particulières de son époque. Ces étoiles sont les yeux, les astres des dieux. On sait très bien que ces menhirs faisaient le lien entre la terre et les cieux, les alignements sur le solstice en sont un indice net. Ces pierres sont donc les représentants des anciens dieux sur terre.
Îles britanniques, cette pierre mehnir a stature humaine comporte un trou. Pour pouvoir "viser" une étoiles particulières de son époque. Ces étoiles sont les yeux, les astres des dieux. On sait très bien que ces menhirs faisaient le lien entre la terre et les cieux, les alignements sur le solstice en sont un indice net. Ces pierres sont donc les représentants des anciens dieux sur terre.
Irlande, encore un menhir avec un "œil", un trou vers le ciel. Là on remarque la parenté des symboles pictes. La fameuse crois aurait pour centre une lumière dans le ciel. Les trois ronds a suivre représenterai des étapes, des choses différentes de base en haut? Le lien entre la terre et le ciel...
Irlande, encore un menhir avec un "œil", un trou vers le ciel. Là on remarque la parenté des symboles pictes. La fameuse crois aurait pour centre une lumière dans le ciel. Les trois ronds a suivre représenterai des étapes, des choses différentes de base en haut? Le lien entre la terre et le ciel...

Il semble définitivement évident que tous ces mégalithes ont une fonction d'hombre. En réfléchissant aux alignements de Carnac dont les pierres ont des formes et statures humaines j'ai pensé ceci: pendant la nuit à la lumière de la lune ce ne sont plus des alignements de pierres qu'on distingue là bas mais plutôt une armée de géants de l'autre monde..

Et alors si l'on faisait une procession au flambeau dans les rangées, alors l'effet lumineux deviendrai quasiment celui d'un kaléidoscope gigantesque. Les mehnirs ont ils servit de lieux de danses sacrées où de processions aux flambeaux ?


À mon sens certainement oui. Ce sont des liens entre le ciel et la terre, avec les lumières du ciel, des lieux de religion.

Sites Mortuaires Du Mégalithique.

Photo d'un site mortuaire des îles nord-ouest (Irlande, Ecosse, ru). Trés similaire au jardin au moine de Brocéliande. La fameuse forêt fût elle un lieu de culte mortuaire antique ? Il semble que oui, le tombeau du Géant, le cercle tumulaire de Viviane ....
Photo d'un site mortuaire des îles nord-ouest (Irlande, Ecosse, ru). Trés similaire au jardin au moine de Brocéliande. La fameuse forêt fût elle un lieu de culte mortuaire antique ? Il semble que oui, le tombeau du Géant, le cercle tumulaire de Viviane ....
Sur la commune de Berrias on retrouve une concentration de nombreux dolmens, comme si on avait un usage professionnel des dolmens. On y a retrouvé des dépouilles mais pas partout, par contre on a retrouvé la trace de nombreuses dépouilles enlevées, des dents de nombreuses personnes étaient restées à l'intérieur. Alors on peut définitivement dire qu'il s'agissait d'un passage vers l'autre monde. Sans doute des prêtres bien vivants les utilisèrent aussi car on y a retrouvé des oursins fossiles et de petits coquillages en collier, comme offrandes?
Sur la commune de Berrias on retrouve une concentration de nombreux dolmens, comme si on avait un usage professionnel des dolmens. On y a retrouvé des dépouilles mais pas partout, par contre on a retrouvé la trace de nombreuses dépouilles enlevées, des dents de nombreuses personnes étaient restées à l'intérieur. Alors on peut définitivement dire qu'il s'agissait d'un passage vers l'autre monde. Sans doute des prêtres bien vivants les utilisèrent aussi car on y a retrouvé des oursins fossiles et de petits coquillages en collier, comme offrandes?

À partir de là on peut légitimement se demander si le Hautié de Viviane n'a pas été un dolmen funéraire dont la pierre couvrante fut enlevée postérieurement. Peut être reste elle enfouie à quelques mètres de là, sous la terre des années qui se sont déposées sur cette dalle.

Ces constructions seraient donc les portes de l'autre monde et ça expliquerait pourquoi on les trouvent tout du long des routes de transhumances entre le nord-ouest et le sud méditerranéen où atlantique sud en direction des côtes portugaises. Ils servirent de lieux de pèlerinages, points d'offrandes et de guérisons, d'inhumations temporaires, portes ouvertes vers le royaume des dieux anciens.

Les dolmens c'est 7000 ans d'histoire, et les druides il y a encore 2000 ans se servaient de souterrains pour leurs cérémoniels divins en rapport avec la mort, héritiers des pratiques de l'ancien temps.


Trouvaille importe, dans le vieux dolmen de Tigh Nam Bodach ont été trouvées trois pierres à forme humanoïdes. Comme si dans la pierre se trouvait les esprits de l'autre monde. Les menhirs ont ils été considérée commeles récipiendaires des esprits? 

Ça colle.

Et alors les fossiles marins furent t'ils compris comme des créations de l'autre monde...?

Ça y ressemble.

De plus le père de tous les êtres chez nous c'est le noble dragon de feu, le rapport à la montagne sacrée et ces rochers à formes humaines sortis d'un volcan enflammé, du ventre de la terre mère.....de l'alliance de la terre et du feu.

Ça colle aussi.

Et les cromlechs sont constitués des mêmes pierres, elles sont autour d'un site réservé aux prêtres et aux druides. Ils ont un lien immense avec le ciel c'est évident, mais il y aurait un lien double avec la pierre pareillement.

Les druides modernes utilisent le magnétisme des sites sacrés encore, celui des pierres qui réellement projette leur "fréquences" alentours, c'est prouvé par la science.

Le concept de la raisonnance est connu depuis des millénaires chez nous.

Et oui..

Et puis pour revenir à l'arbre spirituel druidique, regardez la plupart des cercles de pierres par le dessus et vous y verrez une entrée figurant le tronc de l'arbre exactement là où passe la sève du culte des eaux, c'est le vieux culte des eaux et de la lumière (alpha et Omega).


Autre chose, regardez bien les motifs dans le sanctuaire de gavrinis et sur le site irlandais. Des motifs ondoyés, des ondes, un peu comme des sons, ressemblant avec des formes nuageuses quelquefois.

Comment a t'on pu faire croire que les dolmens étaient des tables sacrificielle, sur celui-ci on découvre clairement une porte. C'est l'entrée du monde spirituel, de l'autre monde. Ce sont les plus anciennes églises du monde.
Comment a t'on pu faire croire que les dolmens étaient des tables sacrificielle, sur celui-ci on découvre clairement une porte. C'est l'entrée du monde spirituel, de l'autre monde. Ce sont les plus anciennes églises du monde.
Cornwall, devant l'entrée d'une tombe type dolmen sous terrain se trouve cette pierre creusée. On y discerne des traits de visages où des formes d'yeux, comme si la pierre renfermait l'esprit de quelqu'un où de plusieurs personnes.
Cornwall, devant l'entrée d'une tombe type dolmen sous terrain se trouve cette pierre creusée. On y discerne des traits de visages où des formes d'yeux, comme si la pierre renfermait l'esprit de quelqu'un où de plusieurs personnes.
Pierre creusée, Stonehenge. Ces creux indiquent ils une direction ? Comme des yeux?
Pierre creusée, Stonehenge. Ces creux indiquent ils une direction ? Comme des yeux?

Astrologie Gauloise Et Mégalithes.

Les cercles de pierres eurent des liens très nets avec le ciel, c'est pourquoi ils restèrent ouverts. Les quatres directions du mondes sont bien sûr calculées sur la position des astres et notamment du soleil.

Et puis il faut dire ceci a propos des menhirs, ils font le lien entre la terre et le ciel, le ciel nocturne.

Imaginons un instant que les alignements mégalithiques servirent à honorer les dieux, a certaines périodes de l'année puisque tout ce qui est rite se base sur des cycles.

Des processions entre ces allées de hauts rochers à formes humaines, où l'on se rendait comme dans certains endroits, vers une pierre principale.

Et au dessus de cette pierre se trouvait une étoile, une constellation, indiquant "l'adresse" d'une divinité précise à un moment particulier de l'année.

Sur celui-ci on devine une tête, et elle regarde quelque part. Les mégalithes observaient une direction...dans le ciel?? Ces pierres debouts font le lien avec le ciel c'est sûr.
Sur celui-ci on devine une tête, et elle regarde quelque part. Les mégalithes observaient une direction...dans le ciel?? Ces pierres debouts font le lien avec le ciel c'est sûr.
Avebury, England. Et pour certaines leur forme humaine est plus évidente.
Avebury, England. Et pour certaines leur forme humaine est plus évidente.
Avebury. Un nez? Une capuche et un bâton ??
Avebury. Un nez? Une capuche et un bâton ??
Et alors ces alignements de pierres humaines menaient vers d'autres sites plus clairement des cercles de pierres comme ici avec une sorte d'autel mégalithique.
Et alors ces alignements de pierres humaines menaient vers d'autres sites plus clairement des cercles de pierres comme ici avec une sorte d'autel mégalithique.

Il faut bien admettre que beaucoup des sites importants ont été détruits, notamment des cromlechs et des allées couvertes.

Sur certains lieux on peut tout a fait constater que ces pierres s'élèvent dans le ciel car c'est le but recherche. Comme des divinité.
Sur certains lieux on peut tout a fait constater que ces pierres s'élèvent dans le ciel car c'est le but recherche. Comme des divinité.

Tous ces sites, cercles et menhirs, ont un lien privilégié avec le ciel, l'astrologie sans doute.

Comme si ces pierres élevées au dessus du sol représentaient des têtes, maillons entre les menhirs et les dolmens. Dans la tête est l'esprit.
Comme si ces pierres élevées au dessus du sol représentaient des têtes, maillons entre les menhirs et les dolmens. Dans la tête est l'esprit.
Et ces alignements de pierres gigantesques avaient donc un lien commun avec les allées couvertes également ? Comme à Carnac ?
Et ces alignements de pierres gigantesques avaient donc un lien commun avec les allées couvertes également ? Comme à Carnac ?

Les allée de pierres comme Carnac menaient à d'autres sites, les allées couvertes avec des salles, les dolmens a fortiori aussi, ont été des lieux de l'esprit qui s'élève...des sites de rituels funéraires. Comme au mal nommé "jardin au moine" de Brocéliande ou un carté final recueillait la dépouille avant peut-être une incinération. Et alors les cercles de pierres en rapport avec les étoiles servirent de la même manière en plus d'autres cérémonies comme au Hautié de Viviane. Les menhirs sont la représentation de ceux qui sont passés par là...faisant le lien entre la terre et le ciel.

Tout cela signifie qu'un culte organisé et partagé par tous avait lieu depuis 9000 ans en Europe de l'ouest avant le monothéisme.


La grosseur et la substance des rochers implique directement la notion d'éternité.

Les cercles plus tardifs sont construits selon des calculs astrologiques et c'est à partir de ce moment là qu'on a pensé les cycles de ressurection.



Alors on ne sait pas quels noms humains nos anciens portaient à ces différents moments de constructions, mais dorénavant je les appellerai moi même :


"LES ÉTERNELS".



*

Racines gauloises : cluio, cial. Rapport évident avec les Clavariates (les sculptés, tranchés) et....Lugus.

Les cercles eux mêmes semblent représenter un réseau de sites très bien calculé et bien sûr en rapport avec la position des étoiles lors de leurs constructions. L'arbre des étoiles avec ses branches servant de liens..
Les cercles eux mêmes semblent représenter un réseau de sites très bien calculé et bien sûr en rapport avec la position des étoiles lors de leurs constructions. L'arbre des étoiles avec ses branches servant de liens..

Les étoiles dans le ciel forment des dessins, et peut être les réseaux de cercles de pierres mégalithiques aussi.

Les premières représentations de cercles concentriques, d'époque préhistorique, se trouvent en Écosse gravées dans la roche (Achnabreck). l'Écosse est un haut lieu de la mythologie européenne.


Mais où ailleurs ais je vu ces cercles dans notre culture.........on les appelle aussi les yeux de la lune.

Image LIDAR, un radar souterrain. On peut admirer le réseau de chemins de processions qui venait s'enrouler autour des yeux de la lune. A certains endroits se trouvent comme de petits tumulus.
Image LIDAR, un radar souterrain. On peut admirer le réseau de chemins de processions qui venait s'enrouler autour des yeux de la lune. A certains endroits se trouvent comme de petits tumulus.
Et ces cercles, ces "yeux de la lune", furent à un moment de leur évolution entourés par des menhirs, des personnages de pierre, comme une enceinte.
Et ces cercles, ces "yeux de la lune", furent à un moment de leur évolution entourés par des menhirs, des personnages de pierre, comme une enceinte.
Le mythes des géants titanesques. Est ce que vous savez quel degré d'organisation il faut pour déplacer ces rochers taillés ?.
Le mythes des géants titanesques. Est ce que vous savez quel degré d'organisation il faut pour déplacer ces rochers taillés ?.
Et ces pierres sont des dieux, et ces dieux sont tombés sur terre. Vous avez déjà entendu parler de l'adage "attention a respecter les dieux sinon "le ciel va vous tomber sur la tête"....ces menhirs qui semblent voler sur leur piédestal viendraient de l'espace, où plutôt "du monde d'en haut". Un lien avec Grannos...le nom ancien des pierres volantes, gara, garan, taran, éran...?
Et ces pierres sont des dieux, et ces dieux sont tombés sur terre. Vous avez déjà entendu parler de l'adage "attention a respecter les dieux sinon "le ciel va vous tomber sur la tête"....ces menhirs qui semblent voler sur leur piédestal viendraient de l'espace, où plutôt "du monde d'en haut". Un lien avec Grannos...le nom ancien des pierres volantes, gara, garan, taran, éran...?
Affiloire.. affiliation... Gargantua...le géant...gargan-tua..les vouivres..les gorgones..les eaux du ciel et le poisson sculpté sur une de ces colonnes..
Affiloire.. affiliation... Gargantua...le géant...gargan-tua..les vouivres..les gorgones..les eaux du ciel et le poisson sculpté sur une de ces colonnes..

Garganua....Garcanus...canus aurait symbolisé la tige, le tronc...

Et au dessus Garanus, les trois grues.

Gara le cri de l'instant, qui transforme en pierre?


Je pense tenir le nom gaulois des menhirs : les "Garcans" où "Ker-genes".

Qui signifie selon les régions : "l'éducation des rois", le souvenir.


"Garanu" signifie aussi "crâne" si je me souviens bien, mais plus dans le sens de "ossature", de "cornes" de cerf, de couronne.



Avec ces pièces d'orfèvrerie on retrouve la signification des cercles de pierres, tous ouverts sur un côté.
Avec ces pièces d'orfèvrerie on retrouve la signification des cercles de pierres, tous ouverts sur un côté.

Hors si chaque cercle de pierre porte sa croix de vie interne, cela voudrait dire qu'ils appartiennent tous à des hommes où femmes divinisés car connus dans leurs réincarnations successives. 

Ceux qui portèrent le "torc", le "maniaces", futent donc reconnus comme des réincarnations-ressurections vivantes des anciens.

Peut on se demander si pour pouvoir se réincarner ces personnages devaient se rendre dans leur cercle de pierre antique?


Ça colle, on ne peut être sûrs mais ça colle.


Et chaque croix de vie, chaque cercle, chaque perle, chaque oeil de lune, correspondrait à une vie nouvelle alors.


Si l'on y réfléchis ce n'est pas aussi alambiqué qu'il y paraît puisque ces cercles de pierres sont disposés pour montrer la fonction des étoiles et des cycles stellaires en correspondance avec le cycle lunaire et solaire sans doute également..



Sisisisi, ça colle.


Deugdonoïi, hommes, femmes et demi-dieux car reincarnés.


Nb: Les menhirs d'une époque chamanique renferment les esprits de divinités anciennes, dieux et déesses, esprits de la nature et de l'autre monde..100% logique.