Index Des Concepts.

L'Arbre Druidique.

Concept d'écriture druidique gauloise.
Concept d'écriture druidique gauloise.

Si vous êtes des habitués du druidisme, vous connaissez la forme symbolique de l'arbre spirituel, appelée aussi *roue solaire où roue de l'année.

On retrouve ses formes partielles sur les monnaies et bien sûr il s'agit d'une écriture druidique en forme de gui. Je vous donne ici la signification de certains symboles et le mode de fonctionnement du plan cosmogonique dont ils découlent. Vous pouvez ensuite en déduire la forme des autres et il y en a en fait des dizaines faisant le lien entre différentes parties de l'arbre. Ce sont des signes appartenant à l'écriture druidique gauloise et ils expriment des idées.


Il y en a beaucoup d'autres mais ce sont les principaux, généralement ils sont agrémentés en formes de feuilles, de branches, de pattes, d'animaux et de végétaux ainsi que de formes humaines.


En numéro 1 c'est l'arbre spirituel complet donc il désigne la pensée.


En 2 c'est la partie gauche de l'arbre, la part uniquement physique du monde.


En 3, deux formes équivalentes mais comme le bas passionnel est généralement coupé du haut spirituel, on garde la seconde avec la barre centrale séparatrice.


En 4 c'est la partie droite de l'arbre, donc la part uniquement abstraite et souvent religieuse.


En 5 c'est le haut de l'arbre, symbole désignant le ciel, le monde d'en haut.


En 6 le bas de l'arbre, part passionnelle et monde d'en bas.


En 7 c'est le lien centrale entre les deux côtés gauche et droite, c'est le monde terrestre central et humain.


Et alors comme je le disait a partir de la position des branches et des boules de gui, on peut exprimer des liens de type cosmogoniques, des idéaux.


Par exemple en 8 on fait le lien entre le ciel de l'esprit humain central et sa part céleste également mais côté physique. Il s'agit donc de pensée physique, le pragmatisme, l'obligation.


Ensuite, en figure 9, j'ai représenté le lien entre le ciel central et la partie spirituelle abstraite basse, passionnelle. Il s'agit donc de l'idée de passion abstraite, souvent religieuse et croyante, la passion religieuse ou un équivalent.


En 10, c'est la branche faisant le lien entre la partie basse physique et la partie basse abstraite du monde d'en bas, les passions inhumaines, animales et religieuses, hors normes. Et c'est l'idée d'inhumanité (pourtant relié au comportement central humain), celle des créatures.


En 11, c'est le lien idéalisé entre la partie passionnelle basse du monde physique (gauche), et la partie haute dans le ciel spirituel de droite, monde abstrait. Entre passion physique, corporelle, et esprit abstrait, cela pourrait représenter une alliance, une promesse où plutôt : un engagement.



Et l'on peut ainsi grâce à ces branches, représenté dans un graphisme habituel, diverses idées et liens au sein d'une phrase où un dessin comme dans l'antiquité. Ça faisait partie du language des signes chez les druides gaulois. D'autres symboles ont servi, plus proches du glyphe et de la représentation d'objets, d'animaux ou de végétaux.



Les constellations du zodiaque gaulois forment des dessins du même genre et les idées directrices de chacune ont toutes à voir avec le fonctionnement de l'arbre.

J'ai vu que des tarots druidiques avaient été créés, je pense que ces cartes divinatoires devraient comporter ces signes absolument.


Je rappelle que l'on ne trouve aucune rune dans le symbolisme gaulois antique ni franc..C'est dû au fait que les peuples autochtones gaulois et les pillards viking ont toujours été ennemis, le reste n'est que mensonge.

Les Chiffres Gaulois.

Le système comptable, addition, soustraction, multiplication et division existait déjà durant l'Antiquité.

Les chiffres utilisés actuellement utilisent un système de partition gaulois depuis bien longtemps pour les nombres composés tel que dix-sept, vingt-cinq..etc.

Mais alors....le système d'écriture de base en Gaules s'écrivait sûrement sur seize chiffres nominaux, ceux qui ne sont pas composés. Les unités jusqu'à 9 en comptant le zéro permettaient le calcul mathématique (si calculs il y eut, le zéro existait déjà), mais les chiffres du système gaulois au complet sont au nombre de seize. Et cela a encore à voir avec notre arbre et avec notre calendrier. 



Sur ce concept précis je garderai les seize premiers comme étant singuliers pour leur nomination.


Maintenant reprenez le dessin haut de page en composant le plus de branches de gui avec trois boules, trois points passant par le centre, et les deux côtés de l'arbre gauche-droite. Ça nous fait...32 n'est-ce pas 🤣.


Réfléchissez, l'arbre en 8, le système de nombre en 16 sûrement, et la totalité des symboles courants 32...plus celui démontrant la séparation du ciel et du monde du dessous.



33



Mais dites moi...si l'on ne compte pas les deux côtés qui sont dissociés mais le symbole représentant la séparation du ciel et du monde souterrain...il y en a 30, comme les trente années du calendrier gaulois.

Et nous connaissons donc un système graphique de chiffres jusqu'à 30, un pour chaque année.



*

Je vérifie...

Écriture druidique moderne, Essaie.
Écriture druidique moderne, Essaie.

Ces formes sont placées tel quelle où inclus dans le dessin. C'est un système moderne, un concept assez parlant. L'ancien comportant des signes englobant quelquefois toute une constellation.

Placement Des Signes Distinctifs.

Les gaulois étaient connus pour leurs vêtements, ils portaient des symboles de leurs appartenance religieuse, militaire, juridique..etc..sur leurs tenues. Et c'est encore l'arbre spirituel qui sert a placer les dessins sur le vêtement. Celui-ci est un concept ancien.


Petit schéma :

Placement des symboles d'appartenance sur les vêtements gaulois.
Placement des symboles d'appartenance sur les vêtements gaulois.
Même principe, trois mondes de bas en haut et deux côtés physique et psychique.
Même principe, trois mondes de bas en haut et deux côtés physique et psychique.
Huit cavaliers gaulois et un roi central, tous liés par la même destinée. Druidisme antique. La table aronde, c'est l'éducation des rois..En ce qui concernait les femmes, l'éducation des reines allait par deux fois six et dans le sens contraire, de droite a gauche (voir griffons base de gundestrup)..ainsi en allait il des rois solaires et des reines lunaires sur le calendrier annuel éducatif. Alternance lumineuse et sombre. Correspond aux cycles luni-solaire de deux ans et demi et au calendrier de trente année final.
Huit cavaliers gaulois et un roi central, tous liés par la même destinée. Druidisme antique. La table aronde, c'est l'éducation des rois..En ce qui concernait les femmes, l'éducation des reines allait par deux fois six et dans le sens contraire, de droite a gauche (voir griffons base de gundestrup)..ainsi en allait il des rois solaires et des reines lunaires sur le calendrier annuel éducatif. Alternance lumineuse et sombre. Correspond aux cycles luni-solaire de deux ans et demi et au calendrier de trente année final.

Les Idéaux Du Plan Cosmogonique.

Voyons à quoi nos branches de gui correspondent en terme de symboles....attention là je le fais pour la part masculine mais les femmes vont devoir trouver leurs équivalences, leurs déesses mères.


Ce sont les principes fondamentaux gérant nos idéaux.


Personnellement j'emploierai les premières huits boules de l'arbre pour nommer les huits dieux fondateurs de l'univers en plus de ceux-ci, on arriverait à 42 divinités fondatrices dans ce cas, 42 ou 43 symboles c'est très bien pour une écriture.


Le dieu masculin de l'arbre général est bien sûr kernunos qui fait le lien entre animalité et psychisme.


La forme de demi-arbre supérieur, vers le haut, désignant les partie de la terre et le ciel est forcément Albius.


La forme de demi-arbre cosmogonique tournée vers le bas, désignant la terre et le monde d'en bas passionnel pourrait être.....?

Un dieu de l'obscurité passionnelle...??



Prenons le premier signe: maîtrise-esprit avec le lien animalité instinct.

Partie haute centrale et partie gauche-physique.

Côté terre lumineuse.

Forcément c'est un dieu faisant le lien avec la partie physique terrestre et le ciel....


Et ça doit être Bélénos, dieu du printemps, de la chaleur descendu sur terre, des corps, de la maîtrise, de l'intelligence humaine et de la compréhension des choses terrestres....


Sympa, ça a l'air de fonctionner...

Continuons....


Second signe,

Partie centrale haute et partie gauche-physique haute....

Côté lumineux, appartenance au ciel sur la terre, au monde d'en haut uniquement.... maîtrise esprit et décision-compréhension....


Ce doit être Lugus il me semble. Le dieu de la lumière du ciel, n'appartenant qu'au ciel et à la période lumineuse. Ça correspond à l'été.



Troisième symbole,

Maîtrise-esprit et divinité-destin,

Partie droite psychique, période sombre sans avoir de lien avec le côté physique lumineux...appartenance au ciel et uniquement au ciel...

C'est Taranis, habitant du ciel, le gardien du monde sombre et spiritualisé...et effectivement ça correspond à l'automne.



Quatrième symbole,

Maîtrise-esprit et raison-réflexion.

Faisant le lien entre le ciel central et la partie terrestre intellectualisée, religieuse et spiritualisée. Partie droite de l'arbre, sombre.


Le dieu de l'expérience et du savoir...Ogmios.

Qui correspond à l'hivers de la vie de l'homme. Ça marche, on a les quatres dieux du ciel saisonnier.



Cinquième symbole,

Maîtrise-esprit et sentiments,

Le contrôle des sentiments où la perte de contrôle de ses sentiments,

Partie haute centrale et partie basse droite, passionnelle.

Monde sombre de la pensée, une part de l'irrationnel, intériorisé.


Un dieu de la peur, de la torpeur..

Ducavavios, le dieu chauve-souris.



Sixième symbole,

Partie haute centrale et partie basse physique de gauche,

Maîtrise-esprit et bestialité,

Un dieu liant l'envie physique passionnelle et l'esprit de maîtrise ...un habitant du monde souterrain partie gauche donc physique. 


Ça pourrait être Moritasgus, le dieu blaireau des couches chaudes où un autre dieu de l'amour physique, une divinité du désir en général.



Septième symbole sur la ligne,

Symbole représentant la séparation entre le ciel et le monde souterrain.

Un principe fondamental du culte.

La part maîtrise-esprit ne peut pas être lié aux passions incontrôlables, forcément, 

C'est le dieu qui n'a pas de nom? où plutôt c'est un dieu de l'interdit religieux dans cette organisation cosmologique.

C'est la partie centrale, humaine, un dieu prêtre entre animalité physique et spiritualité religieuse. Il semble que ce soit...


Atis?? Le grand prêtre des uatis?














Grâce à ce lettrage inclu dans le dessin, vous allez pouvoir établir une liste exhaustive des idéaux moraux, techniques et religieux du culte gaulois.


Il vous faudra alors les développer pour offrir toutes ses matières...


Nb: Toutes ces lettres correspondent a un principe particulier, un concept.

Vous allez pouvoir organiser le culte gaulois de façon très équilibrée.

Ces concepts idéals correspondent aux matières philosophiques, techniques, morales et religieuses du culte.

Et chacun devra être développé de nouveaux dans la modernité de notre époque.

Il faut savoir aussi que ces symboles servaient à délimiter les cartes géographiques, ils servaient aux plans.

Autre exemple de lettres gauloises, les glyphes en gui.
Autre exemple de lettres gauloises, les glyphes en gui.

Ci-dessus (à vérifier) les symboles du chaud en 1, du froid en deux, puis du tiède, de l'équilibre en 3. Rapporté au caractère des choses, des endroits et des êtres humains. Cela fait encore parti du plan cosmogonique. C'est la "flation", le sens des températures, un des huit dieux créateurs de l'univers.

Sur le même modèle on place, en 1 la vitesse et en 2 la lenteur. Et on commence a réfléchir aux couleurs. Car chez nous les ronds servant à désigner les directions sont teintés de couleurs, comme les pierres des bijoux.. rouge c'est plus chaud, vert-jaune c'est intermédiaire, bleue c'est froid. Il faudra bien placer les couleurs dans les ronds, les yeux..à bien réfléchir avant de s'en servir.
Sur le même modèle on place, en 1 la vitesse et en 2 la lenteur. Et on commence a réfléchir aux couleurs. Car chez nous les ronds servant à désigner les directions sont teintés de couleurs, comme les pierres des bijoux.. rouge c'est plus chaud, vert-jaune c'est intermédiaire, bleue c'est froid. Il faudra bien placer les couleurs dans les ronds, les yeux..à bien réfléchir avant de s'en servir.
Et ça alors, définirait les symboles du poid en glyphes gauloises.
Et ça alors, définirait les symboles du poid en glyphes gauloises.

Ci-dessus, de gauche à droite. À vérifier : Le poid exact, le poid lourd de haut en bas et le poid léger de gauche à droite. Je rajoute que dans le travail de l'esprit, le poid moral, philosophique est très important pour ce qui est de la compréhension de toute chose. C'est encore un des huit dieux fondateurs de l'univers de la pensée.. c'est le poid moral.



Mais où ai je donc mis ma pierre philosophale ? ça va nous aider.

Il faut encore placer: le goût, le toucher, l'odorat, l'audition et la vue

La construction de la charpente doit être solide. Huit faces, huits sens.
La construction de la charpente doit être solide. Huit faces, huits sens.
Admettons que je garde ces formes, en 1 la profondeur, en 2 la vue, en 3 le toucher, en 4 le goût, en 5 l'odorat et en 6 l'audition. Ce sont des supputations.
Admettons que je garde ces formes, en 1 la profondeur, en 2 la vue, en 3 le toucher, en 4 le goût, en 5 l'odorat et en 6 l'audition. Ce sont des supputations.
Vous pouvez ensuite dessiner n'importe quoi, n'importe quel personnage où objet, dans des positions rappelant une signification précise. Il faut simplement garder le positionnement des boules colorées.
Vous pouvez ensuite dessiner n'importe quoi, n'importe quel personnage où objet, dans des positions rappelant une signification précise. Il faut simplement garder le positionnement des boules colorées.

C'est le positionnement des branches de l'arbres et ses fruits qui donne le sens profond du dessin. Là on est sur le même genre de concept qui était utilisé il y a 2500 ans. Je ne peux être exact sur le sens de chaque signe mais le concept est similaire, on le retrouve sur les monnaies et bijoux.



Et maintenant la formule magique:


"Abracadabra, cétoakivaboc'est!"


À vous de jouer.


Le Lys Gaulois.

Les couleurs du lys royal d'origine gauloise.
Les couleurs du lys royal d'origine gauloise.

La graine se divise en deux parties, lumineuse et sombre, physique et spirituelle,

Elle s'ouvre pour donner deux visages d'un même homme,

Le lys naît dans la nuit des étoiles,

Et puis ses couleurs sont données à la cape royale,

Vient alors les quatres saisons de sa vie.


C'est un concept très druidique, la plante est la noblesse qui grandit.

Il devait s'agir d'abord du lys Martagon dont la robe est mauve et dont la forme attire les abeilles (voir casque d'Agris).

C'est comme cela que beaucoup de plantes se sont transformées en mythes gaulois.