Fabriquer Une Statuette.

Toujours dans la pratique des arts, la fabrication d'une statuette est beaucoup plus facile qu'on ne le pense.


Nous ne représentons pas les dieux sous une forme humaine, c'est interdit, par contre nous pouvons fabriquer une statuette de divinité si le corps humain est mélé à un thème animal ou végétal.


Je prend ma liste des dieux gaulois et au hasard je tombe sur "anextio matos", la purification par l'ulmaire.

La statuette mélera donc le visage humain et cette plante.


Le matériel de base est simple, du plâtre de Paris, de l'eau, un petit stylet type bistouri, un crayon à papier, du papier aluminium et un pot.



Versez de l'eau dans le plâtre, moulez, démoulez le papier aluminium et vous avez un bloc de plâtre de travail.


Pour les gens un peu maladroits, commençez à dessiner le motif en gros au crayon.

Puis suivez les traits en enlevant de la matière peu à peu.


Si le bloc de plâtre est imparfait ce n'est pas grave, il a l'avantage de pouvoir recevoir de la matière supplémentaire pour combler les trous. Donc même si vous vous trompez, vous pourrez toujours rajouter un peu de plâtre humide pour réparer.


Allez y doucement et ça devrait le faire, notre matière première, c'est le temps.


Une fois votre statuette polie joliment, vous pouvez la peindre où en faire un moule de reproduction. Il suffit pour cela de passer de la paraffine sur votre statue, où un bon vernissage et de l'entourer solidement de plâtre de paris. Si vous vous débrouillez bien, vous les garderez des années.

 À partir de là vous pourrez même vendre quelques reproductions de vos oeuvres, quand vous avez un moule, vous pourrez y incorporer toutes sortes de matières liquéfiés, pensez juste à passer de la paraffine à l'intérieur pour que ça ne colle pas.


Pour les motifs compliqués à mouler, faite vos moules en deux où trois parties.



À vous de jouer.




Nb: pour faire des moules en plusieurs parties, tracer des lignes droites au crayon sur l'objet pour délimiter chaque part. Du genre, une moitié gauche, une droite et éventuellement aussi pour une partie socle.

Quand vous regroupez vos moules ensembles, vous voulez la matière a l'intérieur, pensez à laisser un trou pour remplissage.


Grés, solide mais difficile à détailler sans moule.
Grés, solide mais difficile à détailler sans moule.

Travail De L'argile.

Vase, argile verte-marron, rougie à la cuisson. Sympa mais ça ne vaut pas la porcelaine pour les détails. À mouler donc.
Vase, argile verte-marron, rougie à la cuisson. Sympa mais ça ne vaut pas la porcelaine pour les détails. À mouler donc.
Porcelaine, argile blanche, très plastique, élastique, réagit vite à l'excédent d'eau. Ci-dessus une pièce encore unique. La lune avec son oeil (Oxouna) et les nuages qui lui servent de chevelure au milieu des étoiles. Avec le séchage, une première cuisson et l'application d'émaux basses températures cela devrait être très beau.
Porcelaine, argile blanche, très plastique, élastique, réagit vite à l'excédent d'eau. Ci-dessus une pièce encore unique. La lune avec son oeil (Oxouna) et les nuages qui lui servent de chevelure au milieu des étoiles. Avec le séchage, une première cuisson et l'application d'émaux basses températures cela devrait être très beau.
Avec un peu d'expérience, on peut atteindre le même niveau de détail qu'une pièce de monnaie, ceci sur de l'argile à porcelaine. Il existe un émail transparent qui préservera tous les détails après cuisson.
Avec un peu d'expérience, on peut atteindre le même niveau de détail qu'une pièce de monnaie, ceci sur de l'argile à porcelaine. Il existe un émail transparent qui préservera tous les détails après cuisson.
Main en forme de lyre, art gaulois. Pour la pré-cuisson au feu avant émaillage, les couleurs sont un bon indicateur de l'état de la poterie de faïence, rouge-orangé c'est cuit, noir c'est pas encore ça. C'est avec ce genre de pièces que vous pourrez créer vos premiers moules.
Main en forme de lyre, art gaulois. Pour la pré-cuisson au feu avant émaillage, les couleurs sont un bon indicateur de l'état de la poterie de faïence, rouge-orangé c'est cuit, noir c'est pas encore ça. C'est avec ce genre de pièces que vous pourrez créer vos premiers moules.
En applicant la première pièce sur du grés par exemple, il en ressort une bonne empreinte de moule. Avec le grés il suffit d'attendre 10 minutes avant de ressortir la pièce d'empreinte. Il est suffisamment élastique pour cela et c'est un gros gain de temps.
En applicant la première pièce sur du grés par exemple, il en ressort une bonne empreinte de moule. Avec le grés il suffit d'attendre 10 minutes avant de ressortir la pièce d'empreinte. Il est suffisamment élastique pour cela et c'est un gros gain de temps.

Séchage.

Le séchage s'effectue en deux phases, dans la première vous laissez votre pièce à température ambiante.


3 jours pour les petites (-6cm).

15 jours pour la moyenne (-40cm)

2 mois pour les plus grosses.


En deuxième phases, vous laissez vos créations de 5 à 15 jours directement au soleil (moyenne 30°).

Où vous chauffez doucement au coin du feu.



Il existe une troisième phases pour les grosses pièces où vous devrez chauffez graduellement jusqu'à 100° au four pendant 4 à 5 heures.


Vous pouvez jugez de l'état de séchage intérieur de l'oeuvre grace aux fluctuations de poid. Une pièce qui a perdu son eau est clairement plus légère.



Le Four.

Il existe des cuissons au feu de bois, au charbon où au gaz.


Le minimum en cuisson est de 900 degrés.


Ça vas jusqu'à 1400 degrés et même plus.


Pour les petites créations c'est 1 heure et demi de cuisson, pour les autres ça vas jusqu'à 10-15 heures au feu.

On peut fabriquer un creuset à métaux avec un mélange de poudre de pouzzolane et du grés. Adaptable à votre four.
On peut fabriquer un creuset à métaux avec un mélange de poudre de pouzzolane et du grés. Adaptable à votre four.
Petit four à céramique. Exemple simple.
Petit four à céramique. Exemple simple.

Il faut :


Du ciment où du mortier réfractaire ajouté à de la pouzzolane, moitié-moitié.


Un gros pot pour mouler l'extérieur,

Un rouleau de carton où plastique pour mouler l'intérieur.

Un autre rouleau plus petit pour mouler l'entrée de feu.

Du papier aluminium.

De l'eau.




Vous placez les rouleaux enchevêtrés à l'intérieur du pot, il faut que les parois du four soit assez épaisses pour supporter la chaleur.


Un fois le mortier sec, placez le papier aluminium sur le dessus du four et remplissez le du même mélange.

L'aluminium vas se caler sur les aspérités superieures et mouler les cales naturellement.


Pensez à laissez un trou sur le chapeau (1,2 cm minimum),


Celui ci est un petit four à bijoux céramique, 900 ° de moyenne.


Ensuite il faudra une lance à gaz ou un brûleur (inox), un détendeur de 2,6 bars minimum pour envoyer assez de chaleur.


Si vous désirez monter plus en température il faudra augmenter l'épaisseur du four.


Prévoyez de petits tessons de céramique pour caler vos pièces.



Nb: à utiliser seulement en milieu aéré sans risques d'incendie.