Culte gaulois du poisson.

Culte gaulois du poisson.


La couleur des poissons aux écailles argentées lie l'animal au ton blanc brillant (argios), cette couleur argenté est bien sur celle de certaines monnaies et celle du minerai qui revêtait suffisamment d'importance chez les gaulois pour que bon nombre de personnes en prennent l'appellation nominative. Exemple : Argantomagos (le maître d'argent). Le poisson est un des animaux les plus importants du bestiaire gaulois.

 Le dieu Esus tient son nom du saumon (Esos), hors il est celui qui représente la filiation, le lien.

Ce poisson est donc le symbole de ce qui lie : Ambosta signifie jointée, regroupement des tribus pour les humains où banc pour les poissons, la couleur argios, argos est celle qui désigne également le groupe et la liberté. Cette considération pourrait être raciale mais les gaulois sont des voyageurs au long cour, le métissage était courant, donc la couleur blanche est un symbole abstrait du groupe.


Il est à noter encore que les premiers chrétiens utilisèrent le symbole du poisson pour définir leur regroupement, et c'est encore une preuve de la filiation druidique du culte chrétien qui fût créé sur les préceptes antiques des druides gaulois en Galatie.