Créatures et Légendes.

Les créatures dans le monde druidique sont nombreuses.

Toutes correspondent à une allégorie métaphorique spécifique.

En fait tout ce qui en nous est inhumain peut se traduire par tel où tel créature. Et ce sont les druides "magiciens" qui les ont créé pendant des siècles.


On peut penser qu'il s'agit là d'enfantillages, pourtant ces créatures appartiennent toujours a une culture en particulier. Les noms restent dans la mémoire des gens et cela permet l'evolutivité du patrimoine commun. La plupart des mots que vous prononcez en parlant proviennent du nom où de ses déclinaisons, d'une créature, croyance où synonyme imagé d'un acte où d'un réflexe.





Ci-dessous des exemples rapides que j'ai crée moi-même.

Je prend un mot dans mon dictionnaire gaulois, j'attrape un bout de papier.

Ça vas vite, une déclinaison abstraite du sujet et les créatures émergent au grand jour d'une manière ludique.




 Il s'agit du Duiros, en fait cette créature était un homme, sur le chemin druidique qu'il s'était choisi, il a tellement apprécié l'arbre spirituel qu'il avait étudié qu'il s'est mis a en manger les feuilles vertes.

Sa longue tresse s'est enraciné derrière lui sans qu'il y prenne garde.

Depuis qu'ils ont pris racines les Duiros ne peuvent plus bouger....

Duiros
Duiros

Bien sur, les légendes exploitent des faits véritables et c'est le conteur qui y va de son ton théâtral et qui mêle les mots de manière suffisamment habile pour que le mythe subsiste.





Ci-dessous le géant ambiobatos.

C'était un géant primordial qui un jour a décidé de dévorer la terre toute entière. En pensant d'avance a tous les délices qu'il allait bientôt savourer, il fermat les yeux, celui-ci s'endormit alors la bouche ouverte.

Et cela fait des milliers d'années qu'il dors. De temps en temps, le géant ronfle, c'est ce qui fait trembler la terre.

Ambiobatos
Ambiobatos






Ça ce sont des traces de Curicos, ils viennent la nuit par les canaux asséchés, épier les dormeurs et campeurs.

D'après les traces, on peut dire que le curicos doit être haut sur patte, et d'un poids de 80kg au moins.

Personne ne les a jamais vu, juste les traces qu'ils ont laissé sur la berge au matin pluvieux. Ce doit être des créatures trés curieuses.

Traces de Curicos.
Traces de Curicos.

Ces empreintes font 30 cm en moyenne.

On en a vu dans le Gard, sud de la France.






Ça plus bas, c'est un Lucosit.

Trés discret d'habitude, ce minuscule farfadet ne supporte pas que l'on marche sur son territoire. Il se précipite sur les lacets de chaussure et les défait d'un seul geste, puis il rentre se cacher pour voir si le marcheur vas tomber.

Lucosit.
Lucosit.








Une Uimpi, les voyageurs les rencontrent souvent, ce sont des esprits féminins qui viennent hanter les marins en pleine mer.


Uimpi.
Uimpi.

Les valeurs spirituelles.

Chaque créature décrit un esprit compliqué où pas et c'est ça que la mémoire enregistre.

 Il faut bien retenir qu'il existe 3 plans d'existence pour chaque créature.


Le 1er et le plus important c'est l'esprit en termes de potentiel, intelligent, stupide, commun...etc

Le second est celui de la force vitale, faible, fort, fluctuant...etc

Et le troisième est ce que l'on appelle le rôle, l'âme où le métier, c'est a dire le type d'échange avec l'histoire et son environnement.


Pour exemple : La grenouille.


La grenouille n'a pas l'air intelligente (1er), son corp est petit et faible(2em), quand a son rôle dans le monde des hommes, il est réduit...(3em).

C'est ça que l'inconscient vas retenir.

Lorsque vous vous servez de ce genre de créature, il faut bien l'opposer à quelque chose de trés différent.

C'est l'histoire de la grenouille et du taureau, du prince transformé en grenouille... Etc...

Ça , ça existe vraiment.
Ça , ça existe vraiment.

Une chose importante du culte druidique gaulois qui se maitrise grâce aux parallèles avec la nature, c'est la mise en valeur de la vie animale où végétale sous une forme légendaire.

Ainsi, les nains qui peuplent la montagne, grand travailleurs ramasseurs de trésors, trouvent leur histoire d'origine dans la vie des Fourmies, féroces combattantes, richent et travailleuse, vivant entre elle..etc

Le monde des morts.

Les gaulois avaient l'interdiction de se rendre dans les forêts profondes, en fait c'est là que se trouve les secrets du monde des morts.

Je suis allé souvent camper où bien me balader dans les forêts de nuits et je peux dire sans nuls doutes que c'est là que se situe le monde des morts gaulois.

L'obscurité des arbres et l'absence de lune entretiennent une ambiance trés spécifique. Vous trouverez en ces lieux, pendant la nuit, toute la matière nécessaire pour écrire les légendes de fantômes et autres monstres qui hante l'imaginaire de l'homme.

Le chevreuil vient bondir a vos côtés en frappant fort le sort, produisant des bruitages trés impressionnants de pétarades, lui, fait cela pour vous faire fuir car vous avait pénétré sur le territoire où il élève ses petits, mais vous....imaginerez milles choses fantastiques. Le sanglier hurle au fond des bois une complainte terrifiante pour ceux qui ne reconnaissent pas ses cris.

Le loup, vient gronder a vos côtés pour récupérer un morceau de jambon où autre.

Même le hérisson mène une zizanie mouvementée dans les buissons qui vous entourent. 

Évidement, ces animaux ne vous attaqueront certainement jamais. Mais l'ambiance entretenu dans ces ténèbres est vraiment incroyable, et vous aurez maintes occasions de créer vos récits fantastiques dans ces lieux.

Parmi les plus connus, il y a les oiseaux qui chantent dans la nuit et que on a appellé anges de l'arbre spirituel.

Apaiser les esprits des morts.

Les gaulois croyaient en la persistance de l'esprit aprés la mort, puis a la résurrection.

La mort est un grand malheur et pour éviter que les esprits des défunts ne reviennent les hanter, il était demandé aux druides d'ériger un cantalon où une Madera. C'est un petit autel de pierre où de bois, gravé d'une inscription a la mémoire de la personne décédée. Un service payant.

Cet autel peut aussi être érigé pour corrigé les maux de l'âme en général. Et une tristesse, une déception, peut aussi être le motif de la mise en place du "Madera".

Il est dédié a la divinité qui est le plus concernée par le mal à combattre où par la guérison de celui-ci.