Analogies

L'arbre est un monde de routes.

 

D'abord, il faut comprendre que Kernunos, l'arbre dieu central n'est autre que Teutates (l'équilibre de la justice) lorsqu'il s'incarne dans le monde terrestre.

Il est marié avec Nemetona, la déesse de la nuit et de l'océan du ciel, la grande déesse mère.

 

Que Lug, fils de Kernunos est le dieu qui habite le royaume des eaux du temps sur le monde du milieu. Il est semblable à Poséidon, sa planète est Neptune.

Il incarne le divin céleste qui combat la bétise animale mais les chrétiens en ont fait son contraire en créant Lucifer et ses histoires sataniques. Idéalisant le Taureau sous une autre forme.

 

Que Donnotarvos est le dieu des morts et de la transmission de la vie après la mort dans le monde du dessous? Que les chrétiens ont transformé en satan. Priant et admirant une idole totalement abominable dans la crucifixion.

 

Que Esus est le dieu du voyage de la vie.

 Et l'Incarnation de l'humain qui a acquis les pouvoirs divins en abattant l'arbre du Noble taureau, garant de la vie physique et de la spiritualité terrestre.

Ces trois dieux masculins sont les trois principaux.

 

 

Kernunos a également eut trois filles.


Il s'agit d'Etunia, le principe de la virginité. La porteuse d'eau visible sous la forme de la lune diurne.


Epona est le principe de fécondité, c'est la porteuse de fruits.


Morgana est le principe d'aboutissement et de fin aussi, c'est la lune noire.

La liane a la conquête de l'arbre du monde.

Il existe un symbolisme de la conquête gauloise qui nous a été légué sur un bas relief.

Il s'agit à n'en pas douté d'un symbolisme de la mythologie gauloise des conquérants.


On peut y voir quatre cavaliers conquérants, divins, celui qui est en tête porte l'aigle ou un faucon (symboles de Tanaris) et est armé d'une lance, le second porte un loup, le troisième porte des cornes de taureau et possède également une lance, le quatrième porte un coiffe comme celle des casques spartiates mais il est gaulois.


Dessous ces cavaliers, il y a une plante de liane et chaque feuille coïncide avec les avancements de pas des quatre cavaliers.

Cette liane est une vigne manifeste.


Cette plante est entouré de motifs ondulés de type aquatiques, c'est un symbole des eaux du temps qui se meuvent en même temps que la liane qui représente le chemin de la conquête dans l'arbre monde.

Il s'agit sans nul doutes de la représentation de l'histoire de base pour les conquêtes de Tanaris.

Une déesse retiens un homme qui tombe en arrière, laissant avancer les quatre cavaliers divins.
Ce doit être Bélisama, la vierge aux épines qui ne laisse passer que le divin, retenant l'animalité.

Dessous ces motifs sont représentés les fantassins gaulois, ceux ci sont armés de lances et de boucliers, d’après leur position, j'en déduite que le symbolisme des bas reliefs gaulois est un type d'écriture, et que celle ci ne se lit pas de gauche à droite, bien qu'elle commence ainsi,  ni d’ailleurs de droite à gauche, mais en Zigzags.


Donc le symbolisme gaulois sacré des bas reliefs se lit de haut en bas et en zigzag, comme la liane qui envahit l'arbre des routes du monde antique. Nombre de motifs nous ont été laissés sur les poteries.


il est important de préciser pour les druides qui ne le saurai pas déjà, que chaque feuille qui pousse, coïncide avec un temps déterminé.


Il est très important de retenir qu'en druidisme gaulois, chaque plante qui pousse est synonyme d'une histoire qui se créée.


Je tiens a rappelle que 4 cavaliers portant des insignes différends sont la représentativité en 4 temps de la vie ou de l'histoire d'un seul homme ou dieu.


En fait il existe vraiment une gravure gauloise plus vieille que la chretienté qui montre ces 4 cavaliers, 3 portent des insignes animaux, le dernier porte la coiffure des chefs, la maturité.


( c'est comme les 4 évangiles chrétiennes relatants l'histoire en 4 temps de la divinité Jésus, évangiles qui furent ècrites suivant les préceptes fondamentaux des druides gaulois, sur le modèle de la croissance de la vigne).

Cette façon d'écrire est celle que on appelle:"les quatres vérités".

Druidisme et zoroastrisme.



Mais en fait je crois que le savoir des vieux druide a servi a d'autres cultures aussi.


La Galilée qui est le berçeau de la religion islamique artistiquement parlant, recèle dans ses profondeurs des tombeaux d'origine nordique, ils ont étaient déjà vue avant qu'on ne les renfouisse, par plusieurs personnes, il portent des marques runiques!

La Gaule, la Galatie, la Galilée ?


Une tribu dénommée "les Apatres" si je me souviens bien a investi le territoire iranien, avant l'ére chrétienne, et a fondé une culture dite du zoroastrisme, d'un philosophe dénommé Zoroastre. C'est cette culture qui a donné l'avènement des arts islamiques plus tard.

La génétique a prouvé que les arabes avaient des ancêtres européens, peut-être reconnaîtront ils leurs origines druidiques un jour. 

Sur les monnaie retrouvée provenant des Apatres, on peut facilement constater les ressemblances avec les monnaies gauloises.

Par exemple, il y a ce qu'on appelle des colliers de perles, ceux ci représentent des pleines lunes misent en colliers, un culte temporel.

Alors est ce que les arts islamiques ont une où des racines culturelles gauloises? 

Pourquoi pas, les ressemblances sont frappantes.

Druidisme et hindouisme.

Certains chercheurs trouve l'origine du druidisme a travers une filiation indhou, je suis désolé mais le druidisme est en relations directe avec les temples de Kernunos, cercles de pierres qui fûrent construit avant l'arrivée même des celtes. Le druidisme se celtisa ensuite.

C'est à dire que ce serait la culture européenne de 1500 av j.c. et antérieur qui aurait amené d'autres civilisations a cette culture protohistorique de la philosophie européenne, méditerranéenne et perse.

Ceci a travers le culte du temps.

Il ne faut pas oublier que certains cercles et sépultures aussi d'ailleurs, datent d'au moins 6500 ans.

Druidisme et Mithraïsme.

Sur une représentation ancienne de Mithra, onon peut voir, un chien, un serpent, un guerrier qui s'en prennent à un taureau tandis que sur le vase de gundestrup, on voit un guerrier et un chien qui s'en prennent au taureau, le serpent faisant parti d'une autre face du vase.

Sur une gravure de pierre gauloise aussi affilié a Kernunos on voit un guerrier cheminant sur un serpent qui s'en prend au taureau.

Il y a là deux faces du culte druidique différentes, dont une plus nordique se rapproche du chrétien.

1er un guerrier-dieu s'attaque au taureau qui représente la bestialité.

2em un guerrier divin attaque le taureau comme représentant de la période sombre, temporelle, soit comme une évolution de l'animalité qui attaque le Donnotarvos représentant la mort et la spiritualité (proche chrétien des débuts), Ésus était lui aussi une divinité qui abattait l'arbre du taureau animal et ainsi se transformait en dieu..

C'est toujours de toute façon la même philosophie même si les personnages changent de rôle

....on sacrifie le taureau maître de la vie physique aprés la mort pour incarner la divinité humaine, plus forte que cela (soi disant).

Pyramides autour du monde

Partout autour de la planète se trouvent des pyramides construites par plusieurs cultures, toutes ont quatre cotés et représente quatre phases de vie, naissance, jeunesse, maturité et mort.

Toute ont les bases philosophiques du druidisme d'il y a 6000 ans.

Nous savons qu'un peuple de la mer dit atlantéen a semé ses sciences culturelles un peu partout sur terre.

Ils étaient parti d'Europe.

Toutes ces cultures font apparaître deux jumeaux aux caractères antagonistes dit d'animalité et de spiritualité.

Druidisme et culture nordique viking.

Là il apparaît que lug qui chez les gaulois est guerrier divin qui combat l'animalité de la vie bassement physique se transforme en Loki, chantre de l'animalité qui veut conquérir le royaume d'Odin le divin.c'est Thor , Taranis qui défend le royaume divin, lui est compatible avec le culte gaulois, quand a Odin lui qui est le Donnotarvos chez les gaulois, il est le grand dieu qui règne sur le céleste, tandis que chez les gaulois c'est le dieu de la transmission de la vie physique aprés la mort, que combat le guerrier céleste, solaire, c'est une croyance en la conquête de l'éternité.

Culte druidique et culte Grec.

La mythologie grec se réfère de manière systématique a des éléments historiques, les traduisant par des légendes.

Selon elle, Zeus détrôna Chronos.

Chez les gaulois, effectivement, Ésus-Zeus est un symbole de renaissance, comme Isis.

Le culte de Kernunos- chronos est antérieur aux légendes grecs, et sans doute cette péninsule a telle pratiqué le culte gaulois avant de passé a une mythologie modernisée.

Druidisme et culte japonais.

Il faut encore que je creuse les choses mais je sais que la culture japonaise des bonzaïs est d'une similarité complète avec la culture de l'arbre spirituel de Kernunos.

En effet, la taille et le travail de ces micro-arbres appartient au même monde spirituel que le culte et l'entretien de l'esprit ramifié gaulois. Qui lui est bien antérieur.

Druidisme et chrétiens

J'ai déjà écris des choses sur les liens chrétiens-druidisme, je préciserais seulement ici certaines analogies.


1: Lug s'est vu affligé de la dénomination de "lucifer".


2: Le Donnotarvos s'est vu confondre avec "satan", qui lui est de filiation perse a ses tout débuts.


3: Bélénos s'est vu confondre avec Baal, également d'origine perse. Dont il est vrai que les deux cultes, Perse et Gaulois sont proches. Ce sont les romains qui l'ont transformé en un monstre démoniaque.


Manipulation partite que tout cela.