Chamanisme et druidisme gaulois

Le chamanisme

 

Chez les gaulois, les dieux n'apparaissent jamais sous leur forme humaine sur le monde du milieu, toujours sous la forme animal abstraite où bien de signes naturels, c'est pour cela que Brannos, victorieux à Rome se moqua des statues divinités romaines qui représentaient directement des êtres humains.

 

Les nouveaux druides, comme les anciens, ont une relation très poussée avec la nature et revendiquent un chamanisme (pas tous) assez obscur basé uniquement sur la magie des dieux ; pour ma part, après avoir étudié la culture gauloise en profondeur, je ne peux me résoudre à croire que toutes les faces culturellement pleine de finesse des tribus gaules résultent d’expériences magiques uniquement sans autres explications que la croyance obligatoire au mystère. Les relations millénaires avec les savants Grecs, les grands voyages jusqu’en Orient pour s'offrir une meilleure vie où sous l'égide des divers rois gaulois, nous aurait laissé un tas d’histoires dans les autres civilisations en guise de souvenir mythologique où hustoriques au moins.

 

Je ne nie pas la part des mages gaulois et des miracles de guérisons (pour l’époque), de même que l’enchantement des esprits à travers des rites de chants dialectiques divins, la mise en scène alliée à une magnifique verve, mais je ne peux me résoudre à l’inexplicable. Donc, selon moi, ces rites et expériences magiques ont dû résulter de la haute vacuité et de l’intelligence des druides qui aux travers de créations artistiques poussées ont clairement envouté les esprits gaulois et étrangers. Un rêve vécu.

 Ils ont réussi à donner à leur culture un avenir sans faille et une intelligence fine des façons d’être de chacun. Des artistes et des médecins qui même aujourd’hui étonneraient n’importe qui dans l’enchantement de l’esprit. Avis aux psychologues naturopates.

 

Le rapprochement spirituel avec les animaux était selon moi une façon éducative de faire évoluer les esprits à travers des histoires cousues main. (La Fontaine et ses fables, bien qu’ultérieur nous en donne un bon exemple). J’ai trop pu voir de choses inexplicables dans ma vie, magiques peut être, pour ne pas respecter les mages d’aujourd’hui. Mais là encore, je persiste en pensant que les secrets druidiques ne peuvent, ne doivent pas donner toutes les explications. Le mystère s’il est créateur de pensée intelligente et d'avenir doit être respecté. De plus il est certain que les animaux sacrés décrits comme étant des entités incarnant des divinités majeures représentent des univers entiers et particuliers.


L'enchantement par le chant s'est travaillé en fréquents échanges avec dame nature. Certains artistes druide ne crée pas seulement leur chants au hasard de l'inspiration, les premiers spectateurs de ces chants sont des animaux, qui comme on le sait apprécient la bonne musique, ils en sont aussi les inspirateurs.

Si un druide crée une chanson qui enchante les animaux, il peut sans aucun doute servir un chant qui touche à l'animalité de chacun..avis aux enchanteurs.

Il est donc à retenir que malgré un cousinage religieux, druides et chamans ont des folcklores trés différents, beaucoup plus pragmatique chez les druides qui organisent tout, et tout le temps. Les chiffres, tous symboles, correspondent à des identitées spirituelles clairement définies et partagées.

Les chants sont trés organisés, les lieux aussi.