Bélissama 06/01/L/01


Chaque ligne correspond a un nom propre, chaque ligne contient au moins un mot qu'il faudra remplacer par un synonyme particulier au culte druidique.



La vierge aux épines



1er ovate


Le scepticisme de toutes finesses

Est amorti par l'éventail du charme

Des théorèmes de la cadence

Les desseins pétulants de la beauté d'un corp

Ont l'adresse proéminente de leurs rondeurs

Ce bonheur se convoite ardemment

Mais les responsabilités se font variables

Bélissama la déesse se manifeste par bouffées

Goulûment sustenté par l'émotivité

Cette exégèse consacrée dans le conservatisme

Font que les tandems fougueux deviennent inévitablement impossibles

C'est le courtage de la grâce féminine préservée

Dont on s'entiche interminablement du satin

Ampliative et fantasque hypocauste

Qui nous cramponne avec volonté


2em ovate


L'attirance délibérée d'un parfum

Collationne foncièrement le charnel

Quand l'acerbe découle du vénéré sentiment amoureux

Provoqué par des appât tendrement disposés

De ces différences contrastées de perspectives guillerettes

C'est l'empoissonnement qui appari les décrets

L'ambiguïté hypocoristique clive

Oû bien alors maintient l'hétéroclisme créatif

L'inconsistance de l'esprit fleure encore l'inentamé

Le trouble dessèche les certitudes apprises

De ce méconnaissable écho de la délicatesse

Nonobstant cela, c'est la parodie qui harmonise alors l'individu

Rétrospective d'une idolâtrie déraisonnable

Une chevronné bousculade s'instaure dans les crânes

Contenant différemment l'importance d'une moiteur méditative