Mediotautehae.

Mediotautehae


Dans ce monde du milieu et de l'inconstance on célébrait les héros pour apaiser les fureurs du dieu de la guerre. Ceux qui avaient eût droit à leur monticule de pierre, leur tertre funéraire, ceux qui avaient montré leur vaillance et leur cœur aux ouvrages cruels de la bataille. Les loups étaient célébrés et les vaincus bien souvent sacrifiés. C'était la loi des tautehae mattres, la loi du sang, des flammes et des pics  sans pitié. Le mediotautéhae était un évènement où aient abattus les prisonniers de guerre  sous les couleurs du sacré.



Nb: c'était une pratique courante dans l'antiquité, cela arrive encore à notre époque, sous l'égide du sacré et de la fureur divine. Il s'agissait d'une cérémonie particulière donc en relation avec un moment spécial de l'année.