Lerina.

Lerina


Déesse des aulnaies, Lerina était une divinité affiliée à la médecine. On l'appelait de ses voeux lorsque que l'on avait besoin d'un retour de force, de plus de "peps". Considérée comme une princesse terrestre qui soignait les gens, Lerina la danseuse faisait partie d'un groupe de femmes potentes et respectée, une bonne magicienne. Elle aussi, comme toutes les mères gauloises, avait un territoire défini et inviolable, une  implantation de la justice divine qui engendrait la stabilité.

Elle donnait certains dons à ceux qui la priaient, divinité du culte des eaux, elle décidait des destins. Lerina s'incarne encore sur la terre des hommes dans les bourgeons dansants au sommet de l'Aulne. Comme toues les mères, Lerina représentait un territoire entier.



NB: une mattre qui donne des supers bons résultats, physique-moral, des dons magiciens, une bonne aura. Incarnation terrestre et divine associée à une plante médicinale, c'est trés normal.