Ilûnus.

Ilûnus


Les côtes aussi avaient leurs divinités, incarnations de l'esprit dégagé dans chaque lieu. Ilûnus était un dieu marin, celui dit "des nombreuses volontés de l'eau", il habitait les endroits où la marine de l'époque avait ses habitudes. Commerçant, pêcheur, constructeur, c'était un dieu de la multitude, aux nombreuses richesses nourricières. Il y avait un rapprochement cultuel notamment avec les pêcheurs qui lui demandaient ses faveurs. Car Îlûnus était celui qui regroupait les bancs de poissons sur les côtes méditerranéennes mais aussi dans certains cours d'eau douce. Divinité masculine des eaux, ce nom était celui d'un génie qui organisait certains travaux, la pêche, la construction des ports et des bateaux, la conservation, salage et fumage des victuailles. 


NB: comparé à hercule, Ilûnus est le prototype de la force des marins travailleurs infatigables.