Idiattis.

Idiattis.


Idiattis avait reprit son nom sur celui d'un de ses ancêtres, Idiatte, le dieu des idoles d'or.

Il n'avait pas les mêmes passions que ce dernier, Îdiattis était un chef de tribu terrestre, habitant du Bitu.

Il priait souvent souvent les dieux comme il pressait les hommes, de famille divine c'était tout de même un surhomme, issu des plus vieilles lignées européennes, un indigène, un autochtone véritable. Exubérant depuis sa jeunesse qu'il ne quitta jamais vraiment, il marqua lui aussi son époque en modernisant un certain nombre des vieilles traditions. Ce chef empressé et désireux se faisait voir et entendre de tous, il représentait une lignée divine, celle de ceux qui font toujours mieux et se surpassent. Il fut marié et eut aussi des concubines. Ce nom d'Idiattis était un titre honoré, appartenant à une des plus nobles maisonnée.



NB: sans doute le personnage terrestre relié au dieu souterrain de l'or. Ce qui veut dire qu'il en existe un troisième dans l'Albios, beaucoup plus axé sur la brillance d'une spiritualité. (Femme où homme).