Idiatte.


Idiatte fût reconnu comme une grande divinité des montagnes d'Occitanie. C'était le dieu d'un endroit forgé dans les rudes rochers. Un chateau naturel où on pouvait s'installer sans crainte. C'était aussi une ville-frontière avec le monde de l'autre côté des Pyrénées et donc un gardien. Ce dieu feignait sur toutes les montagne alentours, le lieu servait de réunion au même type de peuple montagnard qui partageait la même façon de vivre. Il était possible de s'installer sous le regard bienveillant d'Idiatte, et en dehors des occupations habituelles, le dieu en question en offrait une autre, c'était une divinité des chercheurs d'or. Voilà donc ce que gardait jalousement le géant, un trésor d'or et d'argent, de pierres colorées, qui servait à la fabrication de bijoux. Avant de devenir un dieu, il avait été un démiurge, un chef spirituel qui imposa une pensée dirigeante, celle des valeurs immorales et passionnées qui devaient rester indéfiniment dans le monde d'en bas sans aucun espoir d'élévation. Idiatte fût un homme avant de devenir un dieu des passions incompressibles, celui de la fascination pour les bijoux.



NB: extrêmement probable d'après l'étude.