Uerkalaï.

Ogmios apprenait aux humains ce qui était juste, ce qui était bon et ce qui devait rester dans leur mémoire.

Pendant la nuit on allumait un grand feu dans les clairières d'entraînement, c'est là que les soldats apprenaient à se comporter en guerriers.

D'habord, avant tout entraînement, il partageait les groupes en deux. Chacun ayant une personne en face de lui, assis en tailleur comme le montre les sculptures antiques, ils écoutaient la loi des soldats. Leurs oreilles enchaînés aux paroles du dieu des apprentissages.


"La vie est un combat", répétaient ils.

"Respecte ton ennemis",

"Regarde le en face",

"Garde ta position fermement",

"Ne recule jamais",

"Donne lui la peur sinon elle te tuera toi même",

"Utilise sa violence pour le faire choir",

"Ne laisse pas la fureur t'emporter",

"Impose lui ta justice et tu seras son maître",

"Il n'y a pas de répit pour celui qui tient encore son arme",


Ainsi parlait Ogmios en édictant la loi de l'Uerkalaï. C'est pour cela qu'on le surnommait "le vieux lion" et "l'Hercule".




Nb: je n'ais pas dû me tromper beaucoup sur ce coup là. Les gaulois étaient des guerriers intrépides et inflexibles.