Uãtis.

Le temps s'écoulait dans la liberté de chacun, mais il était des moments où les circonstances demandaient le rassemblement de toutes les bonnes volontés. Les druides avaient demandé conseil à Teutates, et celui-ci leur avait envoyé Uãtis, un demi-dieu qui servait les hommes. Uãtis possédait la plus belle et la plus forte voix de toute la création, c'était un invocateur. Il réchauffait les esprits, les gens se rassemblaient alors dans les cercles sacrés pour écouter les ordres qui organisaient le travail de la journée. Quelquefois c'était pour regrouper les graines et les baies, la récolte. D'autres fois c'était pour rassembler les guerriers pour partir à la guerre où bien organiser la défense des lieux. Où encore et plus simplement, Uãtis appelait les gens pour les rassembler lors de la prière.

Tout ce que le prêtre demandait, les gaulois lui obéissait. C'était ainsi que l'on s'organisait en groupes de travail.

Uãtis, le vate, provoquait le désir de s'allier et de travailler ensemble.




Nb: c'est tout à fait cela, là encore le courant indo-européen s'est trompé, "Uãtis", le vate, désigne la volonté de rassemblement. (Et "ualtu" ne désigne pas la forêt où les cheveux, il indique un groupement naturel). Il semble que l'acculturation romaine ait beaucoup travailler à faire oublier les bons offices des vates. Je commence à douter qu'ils fûtent des sacrificateurs puisqu'ils étaient aussi des médecins. C'était plutôt des rassembleurs pour tout ce qui était nécessaire de faire en groupe, la médecine étant une des choses les plus importantes de l'époque, cela faisait d'eux des sortes de docteurs de la société. Une tombe de Uãtis a été trouvée, elle contient une sorte de clochette antique, ce qui corobore le fait que nous retrouvions le terme dans l'étimologie de diverses réunions, la clochette servait à appeler les gens au cercle.