Némausos.

Sur les terres nymoises, au tout début il n'y avait que broussaille, infestées de serpents venimeux, cet endroit n'offrait rien de bon aux tribus de passages.

Aucunes cultures ne semblaient vouloir s'y tenir droites. Cependant, au milieu coulait une rivière fraîche et un grand chêne offrait un peu de répit aux voyageurs fourbus et affamés.


Une femme, une voyante puissante demanda aux dieux de faire venir l'histoire, le grand serpent antique qui traçait les routes et installait les cîtés dans ses noeuds. 

Le premier matin du printemps suivant, on trouva un nouveau né abandonné au pied du grand arbre, un oiseau chanta un air enjoué à proximité. Le chant dura quatres nuits et trois jours. Ce qui intrigua largement les gens.

La femme le nomma Némausos. Elle l'éleva sur ces terres arides, et il devînt dur au mal. À l'adolescence ses capacités étonèrent encore plus. La manie de ce gamin pas comme les autres était de se confronter aux serpents les plus gros et les plus vifs. 

Devenu un homme, Némausos décida d'éradiquer les mauvais esprits de ce territoire où lui seul pouvait vivre en toute quiètude. Il courut pendant dix nuits et neuf jours à travers les terres recouvertes de buissons d'épineux. Cherchant les êtres mauvais, attrapant tous les serpents de l'endroit. Il les fourra dans un sac qu'il emmena vers un grand trou qui menait aux mondes d'en bas, et il jeta le sac dans le gouffre de la perdition. 

La plaine ainsi assainie, il pût l'offrir à celle qui l'avait élevé. L'endroit devînt un sanctuaire où les dieux d'en bas ne pouvaient plus revenir. En son honneur on appela cette place autour de l'arbre :"Németon", le lieu de la célébration. Némausos fût le premier roi de l'endroit, il était considéré comme l'envoyé des dieux d'en haut.

L'oiseau chanta longtemps ses louanges et les humains le célébrèrent encore plus longtemps après la mort du premier héros.

La nuit surtout, dans le cercle sacré, on racontait son histoire en des odes fantastiques.








Nb: Némausos, aussi appelé Némaxat signifie :"la volonté divine".

Némo: la couverture du ciel, Ésos: le volontariat.

Sa pierre est "Némax": la célébrité.

Le mot qui nous est parvenu en français est "renommée", de "Némos", le ciel.

Si je ne m'abuse, Némausos est la constellation de persée chez les grecs.