Néman-Iacos.

Au début, dans la nuit des temps il y eut un grand Auroch, je pense que c'est lui que l'on appelait Iamos.

Il s'éveilla au commencement d'un cycle de soleil et d'un coup de patte fît jaillir l'étincelle,

Ce forgeron mît à jour la boule du soleil et cria l'univers,

Depuis cette empreinte se propagea la première parole,

La force de son caractère vécu trente années,

Son souhait fût exaucé et les cors du cerf blanc poussèrent autour de l'arbre du monde,

La loi du divin animal fût la première qui déclencha les cycles,

Un Druide nommé Iacos regarda les étoiles se mouvoir sous l'impact,

De là nous vient la noblesse du savoir,

Les règles de Iacos fûrent calquées sur sa course,

C'est lui qui façonna le Néma-Iacos,

A travers son histoire il lui donna le pouvoir de régler la vie des hommes,

A la fin de son règne qui dura un siècle gaulois l'auroch tapa une seconde fois la pierre,

Il ordonna les étoiles noctambules,

Elles se souvînrent de la force de son discours,

Depuis lors, celui qui porte le Neman-iacos porte l'insigne de la loi universelle,

Le signe qui entoure la première chaleur et la première naissance.




Nb: ce que l'on appelle Torc aujourd'hui s'appellait "Neman-Iacos", c'est le collier de pouvoir. Il désigne le début et la fin de l'univers, du temps, mais aussi et surtout de la loi des aïeux.

Le terme "Maniaces" rendu par les grecs est un peu erroné.

Le Neman-Iacos  est comme une couronne dans l'antiquité gauloise, le signe divin de celui qui est éduqué  et qui donne la loi, les règles de vie. C'est l'insigne des druides anciens, éminemment. Cette référence à l'auroch  vient du fait qu'autour du sanctuaire de Stonehenge est enterré un Neman-Iacos gigantesque dans le fossé extérieur, entourant la volonté du temps, du calendrier de Kernunos installé dans les cercles.


"Iacos" désigne la bonne parole, la fermeté aussi.

Tout bon.