Iluro.

Iluro fût un prince de la pluie, des nuées voltigeuses qui s'étalaient sur des plaines et des montagnes rases de végétation. Ce brillant dieu des airs régna dans des endroits souvent inhabituels, car modestes dans leur expression. On l'appelait aussi le discret car son vol silencieux apportait la paix de l'âme. C'était un bon dieu qui accompagnait les voyageurs et les étrangers bienveillants, un nourricier de l'air, une odeur humide qui aida à ensemencer les collines avoisinantes.




Nb: la relation avec des nuées d'éléments volants est assez bien marquée dans l'étude. C'était une divinité des montagnes ennuagées certainement. Il y a un lien avec la pluie, les poussières, les nuées d'oiseaux peut-être bien et la lumière qui s'y reflète. La multitude des étoiles aussi. C'est un dieu de la simplicité et du majestueux. Les transhumances ??? Peut être.