Icotiae Mattres.

Chaque chose avait sa place divine dans le monde gaulois, et beaucoup d'animaux eurent droit à leur part de religion. Il faisaient partie d'un monde magique. Les Icotiae Mattres étaient les mères ......du peuple des canards sauvages, c'était des fées. 

Chaque espèce possédait son microcosme vital, et au bord de la rivière était le royaume de ces volatiles. Les Icotiae Mattres picoraient les herbes, pataugeaient dans l'eau en chantant, faisait cercle en discutant et même certains jours, provoquaient des batailles de canards. La mythologie gauloise s'inspirait beaucoup de la nature, les canetons étaient comparés a des enfants qui s'amusaient en faisant du tintamarre les jours de pluie.



Nb: j'ai cru qu'il s'agissait des Mattres des rameurs mais étant donné les lieux c'était les mères de la tribu des canards. Certainement issues d'un conte, cela nous donne une bonne idée de comment s'est forgée la poésie gauloise durant des millénaires, en admirant le monde réel. Chaque groupement familiale avait ses Mattres.