Henwae Mattres.

Henwae dans certaines régions était prononcé "Awnen", les Enwae Mattres étaient les mères de l'accomplissement. En Gallice antique on connaissait l'île d'Ons, et le terme "Auni" servait beaucoup aux diverses tribus gauloises pour désigner une création où une renaissance. L'Henwae était comparé à un chemin serpentant du désir, du vent et de l'eau. On a entendu parler de l'oeuf druidique à travers l'oursin fossile et en fait, c'est cela que représentait l'ancien Henwae, le naissance de quelque chose d'uniquement dédié à la spiritualité, sans aucunes considérations physiques. Les gens qui naissaient ainsi devenaient des maîtres aïeuls, des ancêtres. Le chemin de l'Henwae était celui de l'accés à un niveau supérieur de pensée, du désir de devenir et de s'accomplir. Il s'agissait de réssurection intérieure avec pour mission d'engendrer la continuation d'une vie non terrestre. 



Nb: il s'agit d'un chemin solitaire dans l'étude, non physique et considéré comme orphelin. Ce ne peut être que l'accomplissement d'un état "non-humains", j'entend par là: différent.

Et il y a manifestement une question de spiritualité venue des ancêtres, soit la réincarnation. Il y a une notion de distraction qui apparaît dans l'étude ?

Henwae, Auni, Anauo: l'awen.