Griselicae Mattres.

C'était des nymphes où plutôt des créatures du type des gorgones mais les Griselicae Mattres provenaient du royaume des Andouna, les eaux pourries de la passion destructive. Elle étaient les nïskae de la tempête, leurs yeux lançaient des éclairs et leurs vagues provoquaient des inondations. Les vieilles matrones tordues jetaient des mauvais sorts et les paroles hurlantes venaient des eaux bavardes dans certains lieux car elles hantaient des sites en particulier. Là où on retrouvait des arbres abattus, des pierres arrachées et des armées décimées, étaient passées les nymphes Griselicae, des sorcières.




Nb: ce sont des sortes de "mères-furax", des créatures fantasmées qui hurlaient avec le vent et les averses de grêle durant les orages.