Goben.

Il fût un moment où les humains eurent besoin d'un exemple de pureté, Adamos leur apportait les feux de la création et de l'envie, mais il manquait encore une part de civilisation aux tribus pour bien se l'attribuer.

Lugus engendra Goben le pur et l'envoya sur terre.

Goben était un dieu particulier, c'était le dieu de la vérité et de l'exactitude un chercheur et un débroussailleur. Sa matière était le fer.

C'était lui aussi le dieu des minerais, on disait qu'il voyait loin et qu'aucunes parcelles de vérité ne lui échappait, tout comme les parcelles de métal.

Ainsi grâce à Gobenos les hommes forgèrent des outils solides, incorruptibles et fait des plus purifiés des produits Le premier était une fourche de fer qui permettait de se défendre et de travailler dans les champs, le second était une charrue qui retournait la terre pour y faire apparaître ses trésors, le troisième était un pic qui permettait de creuser la pierre et d'y trouver les précieux métaux.

Goben avait l'art de faire apparaître les choses vraies, des statuaires faites des plus purs métaux lui fûrent dédiées.




Nb: injustement confondu avec Ucuetis le forgeron formeur, Goben, dit Gabenos, est vraiment le dieu de la pureté des minerais surtout. C'est un dieu du choix. On le retrouve affilié à volkanus-Adamos dieu des feux de la création, et a Ucuetis le dieu formeur de métaux, c'est donc ce dernier le forgeron. Goben est aussi représenté en combattant nu où vêtu d'un vêtement très pur, ainsi que d'un bouclier, symbole de la solidité.  C'était un dieu gaulois, on retrouve la racine dans plusieurs mots. Chez les vikings d'aprés l'accent c'est Goibniū.

Il apparaît que Gabenos est le forgeron du fer, Ucuetis celui du bronze et donc Adamos serait éventuellement celui de l'étain.