Gara.

Avant tout, avant le premier matin du monde il n'y avait qu'un soleil noir,

Au milieu de la nuit un coq chanta bien fort, c'était le coq gaulois, le dieu Gara,

L'animal divin jusque là caché dans la nuit venait de briser la graine, séparant l'univers en deux,

Il mangea la première partie et l'aube s'avança, les couleurs de son plumage fûrent données a la terre, 

Au matin l'arc en ciel entourait le soleil naissant,

À la fin de la journée, juste au milieu de la nuit, il mangea la seconde part de la graine, et l'univers s'éteint,

Mais voilà que peu de temps après, le caliaco recommença à chanter et un autre matin est né.


Nb: le dieu Gara, dit dieu crieur ne peut être que celui qui s'incarne sous la forme du coq gaulois. C'est lui qui réveille le monde, c'est le premier cri de la vie.

Je note que les couleurs des vêtements bigarrés des gaulois provenaient peut y de ce mythe.


"Caliaco", le coq, était sans doute prononçé "Galiaco", "Galli-Iaco".

Ce qui signifie : la loi de Gallia. L'emblème en était le coq gaulois.