Gamaléda.

Parmis les savoirs faire de l'antiquité, il y avait les récoltes de sèves, les arbres sacralisés pourvoyaient à la confection de nombre de liqueurs différentes. Le mélèze, le frêne, et bien d'autres apportaient leur mielleux torrents.

Ces boissons considérées comme des nectars des dieux apportait l'une des bontés de la nature. Les boissons luisantes et pures servaient bien sûr de médecine et on les surnommait "les lents torrents printaniers", ceux qui renaissaient en connaissaient le brillant et agréable jus.



Nb: la on se rapproche de la.potion magique si je puis dire, cette divinité des jus et des sèves s'était implantait dans beaucoup de localités européennes.