Epaïmagos.

Divinité des poulinières, Epaïmagos officiait dans un métier chérie des gaulois. Les chevaux si utiles, si humains portaient en eux les sceaux de la civilisation et de la force des animaux rassemblés. Epona était la déesse maternelle des cavaliers, Epaïmagos était le génie qui protégeait les précieux quadrupèdes. Les éleveurs de chevaux lui vouaient un culte car les lieux d'élevages en particulier devait être protégé. Les naissances prolixes, la qualité de la race, les ventes de chevaux, tout ce qui concernait le cheval devait être sacralisé car trop utile. 



Nb: il s'agit d'un dieu des rassemblement de chevaux et donc des poulinières et des marchés.