Cosumis.

Le chêne vénérable fût respecté et honoré pour l'âge de ses tresses. C'était un ancien, l'arbre qui incarnait l'âge et la tenue des gaulois tandis que d'autres arbres fûrent honorés pour leurs couleurs, leur textures ou bien leurs fruits. À chaque fois le sacré rentrait en jeu.

Cosumis était un des dieux du chêne, celui de la moitié d'âge.

Les jeunes ne portaient qu'une tresse, les adultes deux tresses et les vieux sages trois tresses. Cosumis était la divinité des adultes, c'est a dire le dieu des deux tresses. On disait qu'à la lisière des arbres se voyait le tressage de leurs âges. "Double-natte" était solide comme le bronze, majestueux comme le chêne, calme dans toute son assurance, c'était un dieu agréable. Ainsi allait le char du temps construit avec le bois divin.



Nb: cette histoire de nombre de tresse divisé en trois âges me paraît coller à la réalité d'autrefois.

Des nattes dans la barbe.