Cobeïa.

Nymphe des victoires et des échos de la victoire. Cobeïa était associée aux souffles des chevaux, aux gueulards et aux trognes de la bestialité. Elle incarne l'envie irrépressible et instinctive de se battre avec hargne.

C'est l'idée de souffle profond, de clameurs qui se répercutent partout.

Ce fût une déité des trompes d'appel qui raisonnent.



Nb: Une nymphe de la bestialité, du souffle et des forces de réserve, entitée du monde d'en bas.