Caticatona.

Tous les groupements de personnes avaient leur dieu. Parmis les guerriers il y avait des femmes également, qui formèrent des groupes distincts. Les armes de femmes étaient moins lourdes que celles des hommes, ainsi, il exista un groupe de femmes guerrières qu'on avait surnommé "les félines" de la déesse Caticatona. Leur arme était une sorte de boomerang à trois où quatre branches composé de bois et de bronze. Ce groupe là se conduisait seul, c'est à dire qu'il possédait son propre cercle de trente ans, le fameux cercle composé des roseaux annuels.



Nb: je ne sais pas pourquoi on a voulu mélanger le compte de 100 unités indo-europeanniste, alors que le cercle gaulois ne compte que trente années, un siècle. 


C'est une déesse féline, le rapport avec la cateïa est clair. Ce qui signifie qu'il s'agissait d'une arme de femme. Cela devait ressembler à une fleur visible sur d'assez grandes étendues. Chaques groupe avait un cercle d'activité.