Catamantaloedis.

Quand les romains envahirent les gaulois, ils usèrent de trahison plus que de courage. Il réussirent à monter les chefs tribaux les uns contre les autres en leur prometant la paix future et la fortune commerciale. Puis ils tuèrent un tiers de la population et réduisirent les autres en esclavage. C'est la vérité.


Pourtant il y eut des chefs pour résister farouchement face aux manipulateurs venus de Rome. L'un d'eux était surnommé Catamantaloedis, le roi magicien. C'était un monarque Séquane qui parlait passionnément à son peuple, tous écoutaient ses diatribes avec ferveur. Il donna beaucoup de fil à retordre à ses ennemis et il entra ainsi dans l'histoire gauloise. On appelait cet homme "celui qui possède les cents chemins de la passion", c'était sa magie. Il réunit beaucoup de tribus autour de lui grâce à ses paroles et ils entrèrent dans l'arène avec lui. Ce sont ses voisins Éduens qui le trahirent sans doute, par peur de son pouvoir sur les gens. Le monothéisme avait fait d'eux des félons vis à vis des autres tribus.

Catamantaloedis resta ainsi pour toujours dans les mémoires comme le roi qui propageait ses ferveurs, un magicien qui a bien mérité d'entrer dans la mythologie gauloise.




Nb: tout cela paraît probable. Le primo language permet de retrouver le sens profond du surnom de Catamantaloedis. C'est trés utile de le connaître.

Je cite,  

"Ca" où "Ka": la loi du lieu.

"Ta": ordonateur.

"Ma": jumelage, rapprochement.

"An": de Ana, le genre.

"Lo": désigne quelque chose de spirituel.

"Édis": du monde des passions.


"Mantalo": un regroupement de voies,

"Cata": une réunion, un cercle.

"Manto": parole pensée, dite.

"Talos": ferveurs.


Je traduis donc :celui qui regroupe les ferveurs. Ça c'est le primo-language, la langue de base qui soutient la langue gauloise.


Ce surnom de "Catamantaloedis" désigne sans doute un Druide parce qu'il semble bien que ces derniers aient porté des dénominations trés imagées. Cela explique pourquoi nous n'avons pas de noms simples qui désignent les druides de l'époque.