Britovios.

Ovios était un dieu des morts et Britovios était son bras droit. Les femmes régnaient sur la terre dont elles étaient les garantes, pour les hommes le système était différent. Les corps d'armée d'Ovios étaient des unités professionnelles, et la justice qui se rendait était interne à ces groupes là. Britovios était celui qu'on appelait : "le dernier juge". On connaît les histoires d'exécutions d'hommes par les flêches que nous ont rapporté les historiens. Ces arcs en bois d'îf, trés puissants étaient le produit d'Ovios.

Le poison de l'îf ne pardonne que très rarement, ainsi s'executait la justice militaire, selon la décision de Britovios.



Nb: le jugement de la peine de mort exécutée par des militaires pour des militaires puisque ce sont les femmes qui jugeaient au civil.

Certainement infligée aux traîtres.