Brictae Mattres.

Mythologie gauloise.
Mythologie gauloise.

Les Brictae mattres étaient les divinitées magique de la terre. Un souvenir de la grande déesse mère antédiluvienne. C'est la religion des femmes et de leurs secrets. La terre appartenait à ces dernières parce qu'elle representaient la fertilité, la naissance et la mort. Elles étaient les maîtresses des destins. La magie de la terre s'assimile à des appels aux créatures qu'elle renferme, aux énergies qu'elle dégage. On dit que les Brictae possédaient le pouvoir de faire le bien et le mal, sur tout ce qui est vie sur le monde du milieu, des humains.

On leur faisait des voeux, on les remerciait pour leur grâcieux cadeaux.

Elle fûrent les gardiennes de la terre tribal, et donc leurs pouvoirs magiques n'auraient que les tribus qui habitaient là depuis des millénaires.




Nb: le matriarcat du culte druidique, celui de la déesse mère fût remplaçé par le patriarcat du culte chrétien. C'est une des raisons pour lesquelles les femmes sont assimilées au mal chez les chrétins. Leur pouvoir noble est celui de la terre, d'en bas, chez ces idiots c'est systématiquement infernal.

Le messianisme n'admet pas le matriarcat, c'est à cause de cela qu'il salit les femmes, pour une question de possession purement physique.