Bolussos.

Les humains détestent les serpents en général, ceci depuis la nuit des temps ou un ancêtre commun se fît mordre par une vipère. Il survécu mais le souvenir de la blessure brûlante survécu chez tous ses descendants.

Bolussos était le dieu vipère, il faisait peur à chacun sauf à ceux qui étaient digne de devenir des chefs. C'était un bon dieu chez les gaulois car il chassait les rats, décourageant instantanément tous ceux qui n'aurait pas le talents de diriger les tribus avec courage. Sur la statue de Bélenos, on voit qu'il est ami avec les serpents, Bolussos offrait aussi quelques médecines rares. Ce dieu vipère est celui qu'il ne faut jamais mettre en colère, il aimait le respect et ne mordait que les gens imprudents.

Un jour où Bélénos se promenait sur la terre de hommes, il rencontra l'arbre divin aux milles couleurs. Le dieu médecin se promenait souvent dans la campagne afin d'y étudier de nouvelles plantes, celle-ci lui parût prodigieuse. Il décida donc d'y monter pour acquérir toujours plus de connaissances. En effet c'était l'arbre de savoir qui se tenait là devant lui.

Bélénos se transforma en serpent-lierre nommé "Bolusseron". Une plante au milles prunelles qui permettait d'explorer tous les recoins du monde. Il avait gardé ses cornes de bélier. Le serpent commença à grimper en partant de la base de l'arbre, s'agrippant de toutes ses forces au tronc gigantesque. 

Il monta aussi haut qu'il le pût mais au détour d'une branche, ses forces l'abandonnèrent. Le tronc sous lui avait perdu de la vigueur, Bélénos avait apprit autant que cela lui avait été possible de le faire mais arrivé au bout de ses possibilités terrestres, la chance l'abandonna, ce blocage l'ennuya au plus haut point. Sa soif d'apprendre et d'acquérir plus de pouvoir encore le trahit. D'un ultime élan, il se projeta en l'air, espérant atteindre d'autres branches plus hautes, il voulait devenir plus grand encore que Kernunos.

Mais le soleil l'aveugla et il loupa l'accroche.

C'est ainsi que le dieu médecin retomba à terre, en voulant aller trop loin dans les cieux.

Sa chute fût rapide et un partie de lui même s'enfonça sous la terre, dans les Anderos, le royaume des passions enflammées.

Depuis ce temps, la part de Bélenos qui tombât fût appelée "Bolussos" le noir serpent, noir et marron. Ce dernier errait entre le monde du milieu et celui des "Anderos", il avait gardé sa forme de serpent-lierre, pùrement terrestre cette fois ci. Condamné à ramper au milieu de la déchéance, il était devenu chauve, méchant, vieux, et aveugle, avait toujours ses cornes de Bélier. C'est depuis lors que le médecin fût appelé: le corrupteur. Celui qui avait été trop loin. Le serpent grimpant est encore aujourd'hui le symbole qui désigne la médecine lumineuse, tandis que le serpent rampant représente la corruption.






Nb: c'est effectivement le lierre grimpant qui possède des propriétés médicinales, pas le lierre rampant.