Bergimos.

En hivers les gens qui voyageaient d'ordinaire se rassemblaient pour s'entraider. Ils répondaient en cela a l'appel de Bergimos le prospère. Ses lieux de prédilection étaient des hautes collines sur lesquelles la upart de temps un oppida où un Fortin avait été construit. C'est aussi depuis ces éminences que l'on surveillait les mouvements à l'horizon et que l'on allumait les feux de rassemblement pour les paysans en cas d'attaque. La également que se tenaîent les discours publiques où les grands orateurs et autres cartes parlaient pendant des heures. Bergimos était le dieu dit des "petits frères", c'est à dire celui qui protégeait les populations les plus faibles sur ces collines.