Barsa.

On l'avait surnommée "Barsa l'insolente", c'était une divinité de l'eau et plus clairement des cascades. Barsa chantait à gorge déployée chaque fois qu'il pleuvait un peu trop, cette joyeuse délurée emportait avec elle tous ceux qui avait la mauvaise idée de la fréquenter de trop prés. La nymphe passionnée qui jouait les gros bras faisait souvent plaisir à voir tant qu'elle ne se mettait pas dans une colère noire, moment où elle aspergeait les impudents venant lui faire la cour. Avec son caractère un peu gonflé, elle osait couper la parole à tout le monde et criait ses phrases répétées cent fois pour que l'on entende qu'elle. Heureusement, Barsa avait aussi ses bons moments et ses danses brillamment effectuées enchantaient les badots de passage, ces promeneurs se rappelèrent longtemps de la nymphe qui marquait fortement les esprits par jeu et par envie. On dit aussi qu'elle savait faire la guerre mais sans retenue, on préférait la garder devant les lignes pour qu'elle puisse exprimer ses quelques turbulances bruyantes aux ennemis qui venaient en face....sans emporter ceux qu'elle était censée protéger.

On dit aussi qu'elle chantait des berçeuses aux enfants sans s'arrêter pendant des heures.