Badabe.

Badabe la tête blonde fût conservé dans les mémoires vosgiennes jusqu'à nos jours.

On disait de lui qu'il endormit les mauvaises humeurs grâce à son parfum, c'était un dieu des rêveurs, de ceux qui regarde leur image et leurs pensées en solitaires. C'était un dieu unique, n'habitant que dans son propre monde, celui des champs humides. Souvent présent le long des fossés, il ne faut pas le déranger. Badabe le gracieux songeur a mauvais caractère, il paraît que ceux qui lui ont demandé à manger ont tous éte malades, ceci parce que c'est un gardien des prairies qu'il protège, il ne faut pas venir se servir dans ses prés. Cette tête blonde fût sans doute le dieu gardien des troupeaux de bovins. On sait que malgré son parfum, les vaches ne le mangent jamais car elles le connaissent trés bien.



Nb: plante médicinale seulement pour son parfum endormant, le reste de la plante est poison. C'est la jonquille jaune, le narcisse des grecs. Sa corolle florale ne regarde que dans un sens, souvent celui de son reflet dans l'eau. Encore une force de la nature, c'est la plante des gens qui rêvent debouts.