Avicantos.

Voici donc le véritable nom du wikersman: Avicantos.

C'était un dieu de l'Awen et de l'inspiration vitale, du souffle divin mais passionné dans ses chants. On l'appelait le grand ancêtre, sous entendu le grand dieu qui contient les ancêtres, leurs noms. Avicantos était aussi surnommé : le vieux courbé, à cause du bois de saule qui se courbait facilement en résistant. C'était vraiment ce dieu là qui incarnait la vieillesse des hommes et leur histoire passée. Là il s'agissait éminemment d'un culte patriarcal. C'était le reproducteur, celui qui inspire les jeunes de la tribu, un dieu du savoir ancestral.



Nb: 100%, il s'agit bien du dieu saule, celui des canons de chants, des poèmes et des treillages.