Asurio

Les gens travaillaient beaucoup, pas un instant de relâche n'était accordé a ceux qui voulaient passer l'hivers au chaud et bien nourris. Tout le monde avait une volonté de liberté car les corvées étaient nombreuses. On demandait donc à un dieu nommé Asurio de relâcher l'étreinte des servages pourtant nécessaires à la prospérité de toute la communauté. Asurio était une divinité de l'efficacité, sa volonté d'Auroch, ses outils métalliques permettaient d'alléger les charges de travail. C'était donc un dieu des libertés pour tout l'entourage, celui qui faisait les hommes libres, et ce n'était pas rien à époque. Ces hommes libres étaient souvent des descendants de vieilles familles, où ceux qui avaient pût acquérir des terres et des outils. C'était aussi des éduqués, les porteurs de torcs, les druides, les dirigeants et autres équites qui fûrent libres d'aller et venir. Asurio était celui à qui on demandait la force impétueuse et la rapidité d'action. C'était cela la liberté d'Asurio, celle de se désempétrer de forces affligeantes.