Arsilunnus.

Les chefs militaires avaient aussi leurs dieux spécifiques, Arsilunnus était celui des groupes nombreuses. Aux bons vents d'Ana les présages voulaient que les armées protégées par le dieu seraient toujours grossies par de nombreux membres. C'était une divinité de la pérennité des troupes et de leur postérité. Arsilunnus était leur dieu nourricier, il offrait de beau et de faciles combats. C'était un vieux de confort que lui adressaient les commandants, c'est lui qui amènait les simples hommes sous le manteau des guerriers  obéissants et bien entraînés. Le dieu des frères d'armes.



Nb: c'est bien cela, un dieu qui regroupe des troupes.