Arda.

Arda fût la divinité des hardes de sanglier, très territoriale elle avait en charge la défense des frontières sacrées. C'était une mères des endroits escarpées difficiles d'accès. C'est elle aussi l'archétype de la femme qui se dresse nue contre les agresseurs. C'est une magicienne assez connue dans les Ardennes, elle incarne ce genre de territoires sauvages et donc c'était une des divinités de la forêt primordiale.

On l'a confondu un peu avec Andrasta, Andartae parce qu'elles représentent la même chose. Les odeurs de sèves et de pin lui appartiennent car c'est une divinité d'"ambiance", des humeurs forestières escarpées.


Nb: A rapprocher d'Edunia et de Daouina, une sorte de fée sauvage comme les abnobae. Originaire des forêts des Ardennes. Ce serait bien de vérifier si le mot français "harde" provient bien du gaulois.

Différente de Erda à moins que ce soit la divinité des animaux sauvages, les fauves.