Anextio Marus.

Chacun cherchait la bonne voie, la bonne façon de penser et d'être. Les hommes aussi avaient leur anextio, leur protection. Anextio marus était un nom donné à un état de pensée, a la plénitude plus exactement. Pour garder leur inspiration et leur sérénité, on utilisait une plante, ce devait être l'ulmaire pour les hommes. Les plantes sont toutes reliée à la protection magique, l'ulmaire est celle des poètes, des chants et des ruisseaux. C'est elle qui confiait les âmes a la nuit, celle qui conservait les noms à leurs corps. La richesse de l'inspiration se prèvaut sur celle de la mémoire la nuit, lorsque les étoiles dansent dans le ciel de Mori. Les nemetons connaissaient bien l'ulmaire et le vératre. Ainsi, Anextio Marus, était passé à la divinité, c'était un dieu lui aussi.



Nb: comme tous les théme en "anex", il s'agit de protection de l'âme liées aux plantes et aux fées (voir Anesia et anexiae).

Si "minehae" désigne le monde des enfants, "Marus" désigne celui des grands.

Il semble qu'il y ait une histoire de fumigation avec des plantes, type encens ou huile parfumée dans des lampes, un parfum différent pour enfants, femmes et hommes.