Anesia Minehae.

Les enfants aussi avaient droit à leurs divinités, contre les maladies a une époque terrible pour cela, contre les cauchemars, pour se protéger la journée. Les anesia minehae sont un groupe de lattres, où plus exactement de fées. On donnait au petits, que l'on appelait "meïon", les mignons, des amulettes protectrices. Pour apaiser, pour donner la conscience, pour raffermir...une amulette sacrée des minehae. C'était des nymphes elles aussi, assez vieilles apparemment. Ces petits bijoux étaient trés considérés par des enfants qui étaient réputés trop jeunes et trop fragiles pour avoir une âme humaine. Parce que les jeunes mourraient beaucoup à cette époque là.

Les minehae étaient sensées représenter la part de force d'âme manquante. C'était des amies, des fées de la douceur, soigneuses, de celles qui apporte une identité. 



Nb: ce devait être des amulettes représentant les fées elles mêmes, éventuellement fabriquées en bois.