Alus.

Il y avait des cuisiniers et des recettes, mais il y avait aussi des méthodes de conservation salées, fûmées et en bocaux de terre. De ces fameux bocaux on en faisait encore au siècle dernier, durant l'époque gauloise ils étaient plus grands. Alus était le dieu de la conservation des nourritures dans la pierre, j'entend dire dans l'argile dure et cuite. On utilisait l'aïl comme condiment conservateur, d'ailleurs le dieu Alus a donnait son nom à la plante, où le contraire. Là encore, c'était une divinité de la droiture et de la stabilité, les pâtés s'entassaient dans les palais des nobles. Des pâtés d'oiseaux souvent, de succulents mets que l'île d'Alus protégeait.


Nb: Alus signifie "volonté de pierre", cela désigne la conservation dans le saindoux car l'étude démontre un fort rapport avec la cuisinne, l'aïl et les oiseaux.

Il y avait des cuisiniers et des recettes, mais il y avait aussi des méthodes de conservation salées, fûmées et en bocaux de terre. De ces fameux bocaux on en faisait encore au siècle dernier, durant l'époque gauloise ils étaient plus grands. Alus était le dieu de la conservation des nourritures dans la pierre, j'entend dire dans l'argile dure et cuite. On utilisait l'aïl comme condiment conservateur, d'ailleurs le dieu Alus a donnait son nom à la plante, où le contraire. Là encore, c'était une divinité de la droiture et de la stabilité, les pâtés s'entassaient dans les palais des nobles. Des pâtés d'oiseaux souvent, de succulents mets que l'île d'Alus protégeait.


Nb: Alus signifie "volonté de pierre", cela désigne la conservation dans le saindoux car l'étude démontre un fort rapport avec la cuisinne, l'aïl et les oiseaux.