Allobrox.

Les Allobroges ne sont pas des étrangers, c'est une des plus vieilles tribus gauloises. Les ragottiers ont dit qu'il s'agissait de vrais sauvages, sales, se baladant tout nus dans les montagnes et habitants de petits cabanons de bois perchés cahin caha sur des rochers. Des tribus étranges qui ne se mêlaient pas avec les autres.


La réalité est toute autre.


Allobrox était le dieu des montagnes, il faut connaître les montagnards pour savoir qui était celui auquel ils se comparaîent. Les Allobroges étaient des peuples commerçants, leur savoir faire et la qualité de leurs produits agricoles fût reconnue dans toute l'Europe. C'était une civilisation un peu à part, car en effet, la vie dans ces endroits est trés particulière. Cela ressort sur le caractère des hommes. On dit souvent que l'humanité ressemble à ses paysages. Ils étaient de rudes guerriers, surentraînés, résistants à toutes les vicissitudes de la météo d'hivers. Et ils n'avaient peur de rien, n'hésitaient pas a montrer leur bravoure et leurs muscles en allant au combat nus. Ils ont servit de mercenaires aussi, un aspect professionnel militaire qui faisait parti de leur culte. Les plus grandes armées de l'antiquité se méfiaient beaucoup de ces hommes des cîmes. Allobrox était le dieu de toutes ces tribus, dans tous leurs caractères. 

Si on les surnommait "les étrangers", ce n'est pas parce qu'ils venaient d'ailleurs, c'est parce qu'ils vivaient en quasi-autarcie, ne se mêlant que rarement aux autres gaulois. Il est sans doute vrai également que ces "durs à cuir" (cuir, pas cuire) chassaient systématiquement ceux qui n'appartenaient pas à leurs clans des collines et des hautes montagnes.



Nb: la civilisation gauloise des Alpes est forcément différente de celle des plaines et des côtes mais c'est une grande culture quand même. Certains en Grèce admirent les spartiates, chez les gaulois, les gesates d'Allobrox avaient la même réputation et ils entretenaient une vrai civilisation, avec langue, mathématiques, savoir faire...etc.

Les Gesates étaient des soldats qui maniaient le javelot trés précisément.