Albius.

Borvos le dieu des boues chaudes de la création était passé dans le monde du milieu en se transformant en Moritasgus. Le dieu blaireau vieillit, comme tout ceux qui habitaient la terre, lorsqu'il devînt plus calme, sa sensualité le dérangeat à la fin de la nuit, il devait se rendre désormais dans le monde d'en haut.

Le soleil commença à se lever, l'aube éclaira le monde, c'était le dieu blaireau qui se transformait en celui qu'on appelait dorénavant "Albios", le désir charnel s'était mût en l'empathie.

Albius se voyait tous les matins, sa compréhension des choses terrestres lui faisait pardonner les erreurs passées. On disait que ses falaises de lumière étaient les plus compréhensives, qu'elles soutenaient le ciel. Les hommes nommèrent les étoiles les plus hautes de la voûte céleste en son honneur, Albius, l'éclairé. On lui voua un endroit de la montagne des dieux, c'était l'Albudones, le centre lumineux de la compréhension et de l'empathie.

Sur la terre, l'endroit s'appelait "Alboduron", le centre du cercle de pierre, de Stonehenge, entre autres cercles plus continentaux.

L'endroit où se lève l'aube.

Vous pouvez également appelé Albius: le philosophe.



Nb: Albius était effectivement le dieu lumineux de la compréhension. Là encore, l'indo-théorie l'a confondu avec le mot: "vivant".

Le mot français qui lui correspond est "l'Aube", bien sûr.

"Duron" ne désigne pas une porte, il désigne un centre ouvert.