Aétucolis.

Le dieu des serments obligait les gens à tenir leurs promesses. Les chefs de tribus surtout faisaient appel à lui lors de véritables cérémonies, des personnes seuls où en groupes s'engageaient à servir ceux ci jusqu'à la mort sans aucuns défauts et même aprés. Aetucolis était invoqué lors de contrats d'échanges où chacun s'engagait à aller jusqu'au bout de sa parole. La parole donnée était une question de fierté, un honneur, la traduction d'une mentalité noble. Ce comportement étonna beaucoup les étrangers qui visitèrent les Gaules, les gaulois avait pour habitude de tenir la parole prononcée devant l'autel des dieux, pour eux qui ne voyait les choses que par un pouvoir temporel, c'était incompréhensible. Elle ne s'envolait jamais au gré des tendances les plus fortes et les plus extrêmes, c'était une question de stabilité au sein des groupes et tout le monde le savait. Aetucolis faisait promettre et jurer, si les contractants n'honoraient pas leur engagement, les dusii de la perversion se jetteraient sur la tribu entière. Les gens ne s'engageaient pas envers d'autres gens, ils promettaient d'honorer la parole des dieux, Aetucolis était le dieu de la parole sacrée, celle que l'on respecte envers et contre tout.